Edition du 22-09-2018

Neurokin obtient le soutien de l’ANR sur son projet Strokinin

Publié le mardi 30 novembre 2010

La société de biotechnologie Neurokin, spécialisée dans le développement de médicaments neuroprotecteurs pour traiter les maladies neurologiques aiguës, annonce aujourd’hui avoir reçu le soutien de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) sur son projet Strokinin visant à accentuer le développement du NK-102, son agent neuroprotecteur le plus avancé, pour le traitement de l’accident vasculaire cérébral (AVC).

Ce projet d’une durée de 36 mois et d’un budget total de 1,5 M€ bénéficie d’une subvention de 813 K€ dont 350 K€ destinés à Neurokin. Coordonné par Bénédicte Menn, co-fondatrice de Neurokin, ce projet est une collaboration de la Société avec deux unités INSERM. L’unité U919 appartenant au GIP Cyceron à Caen apporte son expertise pharmacologique en particulier sur les primates non humains, ainsi qu’en imagerie cérébrale. L’INSERM U615 apporte elle, son expertise en génétique et en génomique fonctionnelle. De son coté, Neurokin prend en charge la coordination, les études complémentaires de pharmacologie chez le rat et le développement réglementaire à la fois en interne et en externe, en s’appuyant sur son expertise unique autour des molécules NKs.

Dans un domaine où les besoins médicaux sont très importants et où l’industrie pharmaceutique a connu de nombreux échecs en clinique, ce projet permettra à Neurokin de renforcer son approche originale dans la neuroprotection. Les preuves de concept déjà obtenues par la Société sur le NK-102 seront approfondies et une approche translationnelle du développement sera mise en place. Ce qui permettra d’aborder dès 2012, le développement clinique, avec les outils nécessaires à la sélection et au suivi des patients pour l’établissement de la preuve de concept chez l’homme en phase II.

L’efficacité neuroprotectrice du NK-102 est fondée sur son double mécanisme d’action. Après une lésion cérébrale NK-102, bloque d’une part l’apoptose neuronale et limite d’autre part l’inflammation en empêchant la prolifération des cellules gliales. La Société a déjà apporté les preuves de concept des propriétés neuroprotectrices du NK-102 sur des modèles animaux dans l’AVC et l’épilepsie.
Jérôme BECQUART, Président Directeur Général de NEUROKIN a déclaré : « Nous sommes très satisfaits que l’ANR ait décidé de financer ce programme que nous dirigeons car, associé à notre levée de fonds en cours, ce financement nous donnera les moyens de poursuivre plus efficacement le développement de nos projets dans l’AVC ».

Source : NEUROKIN








MyPharma Editions

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Publié le 20 septembre 2018
Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Le laboratoire pharmaceutique Servier et Poietis, une société de biotechnologie française spécialisée dans la production de tissus vivants bio-imprimés, viennent de signer un partenariat scientifique portant sur l’utilisation de la technologie de bio-impression 4D de Poietis pour le développement et la production de tissus hépatiques.

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions