Edition du 24-09-2020

Accueil » Et aussi » Recherche

Bilan positif pour l’Agence nationale de la recherche (ANR)

Publié le jeudi 19 novembre 2009

Bilan positif pour l'Agence nationale de la recherche (ANR)Valérie Pécresse a présenté aux côtés de Jaqueline Lecourtier, le 18 novembre, le bilan de l’Agence nationale de la recherche sur la période 2005-2008 et ses perspectives pour les deux ans à venir. Saluant un bilan positif, la ministre a souhaité que l’ANR puisse continuer à s’adapter, en encourageant plus fortement la recherche partenariale.

L’Agence nationale de la recherche est une agence de financement de projets de recherche. Elle sélectionne des projets scientifiques et en garantit le financement. En s’adressant aux établissements publics de recherche et aux entreprises, elle a une double mission : faire avancer la recherche et favoriser les interactions entre laboratoires publics et laboratoires d’entreprise en développant les partenariats.

Le bilan entre 2005 et 2008
Depuis 2005, le taux de sélection des projets retenus par l’agence se maintient à 22 %, malgré l’augmentation du nombre de dossiers déposés. Son soutien financier concerne d’abord la recherche universitaire, destinataire d’un quart des financements sur la période 2005-2008. Label d’excellence, elle participe aussi à l’insertion professionnelle des jeunes chercheurs, avec un taux d’emploi en moyenne de 95 % des jeunes chercheurs financés par des projets ANR.

Les perspectives de l’Agence nationale de la recherche
Pour faire face aux évolutions de la recherche, l’agence a engagé une simplification des procédures pour les équipes de scientifiques. Aujourd’hui, les laboratoires ne sont tenus à rendre qu’un seul rapport annuel et, dès 2010, les nouveaux bénéficiaires disposeront de leurs financements en début d’année. Le complément de financement versé à l’établissement qui accueille l’unité de recherche sera porté dès 2010 à 20 %. Il vise à compenser les dépenses communes : électricité, utilisation des infrastructures et des équipements.

Dans les deux ans à venir, des partenariats internationaux seront renforcés dans certains domaines stratégiques, notamment avec le Royaume-Uni pour la biologie systémique, le Japon pour la robotique, l’Allemagne pour les technologies de l’hydrogène. De nouveaux liens seront également tissés avec les pays émergents comme la Chine, l’Inde et le Brésil.

Les chiffres clés de l’Agence nationale de la recherche
Sur la période 2005-2008 : 4 500 projets ont été financés pour un montant de 2,360 milliards d’euros et ont concerné 16 000 équipes de recherche publiques et privées. En 2009, sur 5 964 projets soumis, 1 251 ont été financés par l’agence. Sur un budget de 819 millions d’euros, 643 millions ont été alloués à 58 appels à projets, dont 10 avec des partenaires internationaux. Le montant moyen pour les projets académiques passe à 430 000 euros contre 400 000 euros en 2008.

Source : ministère de la recherche








MyPharma Editions

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Publié le 23 septembre 2020
BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Stephan Jenn vient d’être élu à la présidence de BioValley France, le pôle de compétitivité santé du Grand Est, lors de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée le 22 septembre 2020 à Strasbourg.

Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Publié le 23 septembre 2020
Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Le groupe Celltrion a annoncé aujourd’hui que le ministère coréen de la Sécurité des aliments et des médicaments (MFDS) a approuvé la demande IND de nouveau médicament expérimental, déposée par la société en vue d’un essai clinique pivot de phase II/III sur le CT-P59, le candidat-traitement de la COVID-19 sous la forme d’un anticorps monoclonal. Cet essai international évaluera l’innocuité et l’efficacité du CT-P59 chez les patients présentant des symptômes légers à modérés d’une infection au SARS-CoV-2.

Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Publié le 23 septembre 2020
Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Valbiotis, entreprise de Recherche & Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce la sélection de 3 études sur TOTUM-63 par l’European Association for the Study of Diabetes (EASD), qui seront présentées lors du congrès annuel de l’association en septembre 2020.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents