Edition du 23-04-2021

OSE Immunotherapeutics : CLEC-1, un nouveau point de contrôle myéloïde immunitaire et cible thérapeutique d’intérêt en immuno-oncologie

Publié le lundi 18 mai 2020

OSE Immunotherapeutics : CLEC-1, un nouveau point de contrôle myéloïde immunitaire et cible thérapeutique d'intérêt en immuno-oncologieOSE Immunotherapeutics a annoncé que des données précliniques sur CLEC-1 (parmi les récepteurs CLR – C-type lectin receptors), un point de contrôle myéloïde immunitaire et nouvelle cible thérapeutique d’intérêt en immuno-oncologie, ont été sélectionnées pour une présentation orale(1) au Congrès annuel virtuel (II) de l’American Association of Cancer Research (AACR) qui se tiendra du 22 au 24 juin 2020.

« Ces données montrent que le point de contrôle myéloïde CLEC-1 est une nouvelle cible thérapeutique d’intérêt en immuno-oncologie et que les antagonistes de la voie CLEC-1 constituent une approche originale et innovante d’immunothérapie du cancer, en synergie avec la chimiothérapie ou avec des anticorps à cible tumorale. L’identification de CLEC-1 et de ses antagonistes nous permet de renforcer notre présence dans le domaine très attractif des cellules myéloïdes et des macrophages, identifiés comme étant des facteurs de mauvais pronostic en oncologie et dans les mécanismes d’échappement aux immunothérapies du cancer actuelles », commente Nicolas Poirier, Directeur scientifique d’OSE Immunotherapeutics.

Ces données sont issues d’un programme de recherche mené par l’équipe de R&D d’OSE Immmunotherapeutics en collaboration avec le Dr Elise Chiffoleau (CRTI, Centre de Recherche en Transplantation et Immunologie, UMR – INSERM 1064, Centre Universitaire de Nantes). Il a pour objectif la mise au point d’une immunothérapie du cancer visant un nouveau récepteur de type CLR (C-type lectin receptor), CLEC-1, qui bloque les fonctions suppressives des cellules myéloïdes et permet la réactivation de la réponse antitumorale lymphocytaire T. Les cellules myéloïdes suppressives ont la capacité de s’accumuler dans le microenvironnement des tumeurs cancéreuses et de déréguler les défenses immunes des lymphocytes T.

Ce programme de recherche a démontré que CLEC-1, point de contrôle immunitaire myéloïde, est une nouvelle cible thérapeutique d’intérêt en immuno-oncologie. Les principaux résultats montrent que :

. CLEC-1 est un nouveau signal « Don’t eat me » (similaire à l’axe SIRP?-CD47) ; OSE Immmunotherapeutics a développé des anticorps antagonistes de CLEC-1 pour restaurer la fonction de phagocytose des macrophages et des cellules dendritiques, en synergie avec les anticorps visant la tumeur.

. CLEC-1 est un « sensor of death » qui reconnaît des signaux de stress et de mort cellulaire sur les cellules tumorales.

. Les souris génétiquement déficientes en CLEC-1 éliminent plus facilement les cellules tumorales, en particulier en combinaison avec une chimiothérapie cytotoxique et immunogène qui induit du stress cellulaire.

. CLEC-1 est exprimé par certains sous-types de cellules dendritiques spécialisées dans la présentation d’antigènes dans la tumeur. In vivo, le récepteur inhibe la présentation croisée des lymphocytes T et freine la réponse mémoire immunitaire adaptative. L’absence de récepteur CLEC-1 favorise le déclenchement de cette réponse mémoire immunitaire adaptative.

_______________________

(1) Congrès Annuel Virtuel de l’AACR – Détails de la présentation :

CLEC-1 is a novel myeloid immune checkpoint for cancer immunotherapy controlling damaged and tumor cells phagocytosis.
Gauttier V*, Drouin M*, Saenz J, Evrard B, Mary C, Teppaz G, Desalle A, Thépenier V, Wilhelm E, Poirier N*, Chiffoleau E*
* auteurs ayant contribué également à ces travaux

CLEC-1 suppress dendritic cell antigen presentation and is a novel myeloid immune checkpoint target for cancer immunotherapy.
Drouin M*, Saenz J*, Evrard B, Gauttier V, Teppaz G, Lopez-Robles MD, Louvet C, Poirier N*, Chiffoleau E*
* auteurs ayant contribué également à ces travaux

Source : OSE Immunotherapeutics








MyPharma Editions

NovAliX nomme le Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery, ainsi que deux nouveaux directeurs

Publié le 23 avril 2021
NovAliX nomme le Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery, ainsi que deux nouveaux directeurs

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, a annoncé la nomination du Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery. Il rejoint également le comité exécutif de NovAliX. Afin de renforcer l’équipe, les Dr Laurence Mevellec et Olivier Querolle rejoignent également la société en qualité de directeurs de la chimie médicinale.

Nicox : 50% du recrutement atteint dans l’étude de phase 2b Mississippi pour NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 avril 2021
Nicox : 50% du recrutement atteint dans l’étude de phase 2b Mississippi pour NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que 102 patients sur un objectif de 200 ont été randomisés dans l‘étude clinique de phase 2b Mississippi pour le NCX 4251 dans la blépharite. Les premiers résultats sont actuellement attendus au quatrième trimestre 2021, dans les délais prévus.

Genfit recrute Thomas Baetz en tant que Chief Financial Officer

Publié le 23 avril 2021
Genfit recrute Thomas Baetz en tant que Chief Financial Officer

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer la nomination de Thomas Baetz au poste de Chief Financial Officer. Il rejoint le Comité Exécutif avec Stefanie Magner, Chief Compliance Officer.

Ethypharm établit une présence directe en Italie

Publié le 23 avril 2021
Ethypharm établit une présence directe en Italie

Ethypharm vient d’annoncer l’établissement de sa filiale en Italie, lui permettant d’opérer directement dans le 3ème marché pharmaceutique d’Europe. Placée sous la direction de Bruno Rago, Ethypharm Italy renforcera la présence commerciale du Groupe en Europe, notamment dans son domaine thérapeutique principal, le système nerveux central.

COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, la biotech nantaise spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses, vient d’annoncer l’initiation d’une étude pivot de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001. L’étude de Phase 3 « Cov-Compare », (VLA2001-301) va comparer lors d’une étude-pivot d’immunogénicité le candidat vaccin SARS-CoV-2 de Valneva, VLA2001, au vaccin Vaxzevria, qui a déjà reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché.

COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

MedinCell, société qui développe plusieurs formulations injectables à action prolongée d’ivermectine dont la plus avancée vise à prévenir de l’infection par le Covid-19 et de ses mutants pendant plusieurs mois, a annoncé que son essai clinique valide l’innocuité de l’ivermectine en prise quotidienne sous forme orale, pour simuler la libération continue du principe actif par une injection longue action. Aucun effet indésirable n’a été observé avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 μg/kg.

Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Publié le 22 avril 2021
Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le lancement du processus de demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA américaine pour son produit phare, eryaspase, chez les patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à la PEG-asparaginase, sur la base des résultats positifs de l’étude clinique de phase 2 conduite par NOPHO.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents