Edition du 24-04-2018

Accueil » Industrie » Produits

Otsuka : le CHMP recommande l’approbation de Jinarc® dans l’UE

Publié le lundi 2 mars 2015

Le laboratoire japonais Otsuka a annoncé vendredi que le Comité européen des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne du médicament (EMA) a recommandé l’approbation de Jinarc® (tolvaptan). S’il est approuvé, Jinarc® (tolvaptan) sera le premier traitement médicamenteux disponible en Europe pour les patients souffrants de polykystose rénale autosomique dominante (PKRAD).

La PKRAD est une maladie rénale génétique chronique et progressive, qui provoque le développement et la prolifération de kystes rénaux, entraînant une augmentation du volume des reins, et occasionnant des complications comprenant des douleurs chroniques et aiguës, de l’hypertension, et une insuffisance rénale. Le nombre de patients atteints de PKRAD est estimé à environ 205 000 en Europe.

Ce traitement a été recommandé pour ralentir la progression du développement des kystes et de l’insuffisance rénale dans la polykystose rénale autosomique dominante (PKRAD) chez les adultes atteints d’une maladie rénale chronique de stade 1 à 3 à l’initiation avec des signes d’évolution rapide de la maladie.

Développé sur une période de 26 ans, le tolvaptan est né des efforts et de la persévérance des chercheurs du centre de recherche pharmaceutique d’Otsuka au Japon. Après avoir découvert une voie de signalisation cellulaire responsable de la prolifération et de la croissance des kystes rénaux, Otsuka s’est lancé en 2004 dans un effort de développement de ce médicament pour le traitement de cette maladie, conjointement aux meilleurs experts médicaux mondiaux de la PKRAD.

Le 5 août 2013, le statut de médicament orphelin a été attribué au tolvaptan par la Commission Européenne pour le traitement de la PKRAD.

La recommandation du CHMP se fonde sur les données issues d’une étude clinique pivot, la plus importante menée à ce jour dans la PKRAD : étude de phase III TEMPO 3:4, randomisée, en double aveugle, et contrôlée versus placebo. Au cours des trois années de l’étude, le tolvaptan a satisfait à son critère principal d’évaluation, en démontrant une réduction statistiquement significative, de près de moité (49%), de l’accroissement annuel du volume rénal total, comparé à un placebo (p<0,001). De plus, l’étude a montré que le tolvaptan réduisait de manière significative la dégradation de la fonction rénale, de 30% 1502INS005 par rapport au placebo (p<0,001). Au cours de l’étude TEMPO 3:4, la fréquence globale des effets indésirables observés chez les patients atteints de PKRAD traités par le tolvaptan a été comparable à celle des patients auxquels un placebo a été administré.

« Cette recommandation nous rapproche un peu plus de la mise à la disposition des patients, en Europe, du premier traitement au monde modifiant le cours évolutif de cette maladie génétique progressive et chronique qu’est la PKRAD », a déclaré Ole Vahlgren, PDG d’Otsuka Europe. « Otsuka s’efforce de développer des médicaments qui prennent en compte des besoins médicaux véritablement non satisfaits, et nous attendons avec intérêt la décision finale de la Commission européenne. »

Le tolvaptan a été approuvé pour la première fois dans le monde, pour le traitement de la PKRAD, en 2014 au Japon, puis au Canada en Février 2015. La décision finale de la Commission européenne devrait intervenir au second trimestre 2015.

Source : Otsuka Pharmaceutical








MyPharma Editions

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions