Edition du 02-12-2020

Accueil » Industrie » Produits

Otsuka : le CHMP recommande l’approbation de Jinarc® dans l’UE

Publié le lundi 2 mars 2015

Le laboratoire japonais Otsuka a annoncé vendredi que le Comité européen des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne du médicament (EMA) a recommandé l’approbation de Jinarc® (tolvaptan). S’il est approuvé, Jinarc® (tolvaptan) sera le premier traitement médicamenteux disponible en Europe pour les patients souffrants de polykystose rénale autosomique dominante (PKRAD).

La PKRAD est une maladie rénale génétique chronique et progressive, qui provoque le développement et la prolifération de kystes rénaux, entraînant une augmentation du volume des reins, et occasionnant des complications comprenant des douleurs chroniques et aiguës, de l’hypertension, et une insuffisance rénale. Le nombre de patients atteints de PKRAD est estimé à environ 205 000 en Europe.

Ce traitement a été recommandé pour ralentir la progression du développement des kystes et de l’insuffisance rénale dans la polykystose rénale autosomique dominante (PKRAD) chez les adultes atteints d’une maladie rénale chronique de stade 1 à 3 à l’initiation avec des signes d’évolution rapide de la maladie.

Développé sur une période de 26 ans, le tolvaptan est né des efforts et de la persévérance des chercheurs du centre de recherche pharmaceutique d’Otsuka au Japon. Après avoir découvert une voie de signalisation cellulaire responsable de la prolifération et de la croissance des kystes rénaux, Otsuka s’est lancé en 2004 dans un effort de développement de ce médicament pour le traitement de cette maladie, conjointement aux meilleurs experts médicaux mondiaux de la PKRAD.

Le 5 août 2013, le statut de médicament orphelin a été attribué au tolvaptan par la Commission Européenne pour le traitement de la PKRAD.

La recommandation du CHMP se fonde sur les données issues d’une étude clinique pivot, la plus importante menée à ce jour dans la PKRAD : étude de phase III TEMPO 3:4, randomisée, en double aveugle, et contrôlée versus placebo. Au cours des trois années de l’étude, le tolvaptan a satisfait à son critère principal d’évaluation, en démontrant une réduction statistiquement significative, de près de moité (49%), de l’accroissement annuel du volume rénal total, comparé à un placebo (p<0,001). De plus, l’étude a montré que le tolvaptan réduisait de manière significative la dégradation de la fonction rénale, de 30% 1502INS005 par rapport au placebo (p<0,001). Au cours de l’étude TEMPO 3:4, la fréquence globale des effets indésirables observés chez les patients atteints de PKRAD traités par le tolvaptan a été comparable à celle des patients auxquels un placebo a été administré.

« Cette recommandation nous rapproche un peu plus de la mise à la disposition des patients, en Europe, du premier traitement au monde modifiant le cours évolutif de cette maladie génétique progressive et chronique qu’est la PKRAD », a déclaré Ole Vahlgren, PDG d’Otsuka Europe. « Otsuka s’efforce de développer des médicaments qui prennent en compte des besoins médicaux véritablement non satisfaits, et nous attendons avec intérêt la décision finale de la Commission européenne. »

Le tolvaptan a été approuvé pour la première fois dans le monde, pour le traitement de la PKRAD, en 2014 au Japon, puis au Canada en Février 2015. La décision finale de la Commission européenne devrait intervenir au second trimestre 2015.

Source : Otsuka Pharmaceutical








MyPharma Editions

COVID-19 : feu vert pour le vaccin Pfizer/BioNTech au Royaume-Uni

Publié le 2 décembre 2020
COVID-19 : feu vert pour le vaccin Pfizer/BioNTech au Royaume-Uni

Pfizer et BioNTech ont annoncé mercredi 2 décembre que la Medicines & Healthcare Products Regulatory Agency (MHRA) au Royaume-Uni a accordé une autorisation d’utilisation d’urgence pour leur vaccin à ARNm contre la COVID-19 (BNT162b2). Il s’agit de la première autorisation d’utilisation d’urgence, après un essai mondial de phase 3, d’un vaccin pour aider à lutter contre la pandémie.

Essais cliniques : Kayentis lève 7 millions d’euros pour accélérer le déploiement à l’international de sa plateforme digitale

Publié le 2 décembre 2020
Essais cliniques : Kayentis lève 7 millions d’euros pour accélérer le déploiement à l’international de sa plateforme digitale

Kayentis, fournisseur mondial de solutions eCOA (electronic Clinical Outcome Assessment) pour les essais cliniques, a annoncé que la société a levé 7 millions d’euros en capital-développement.

Ipsen : désignation « Fast Track » de la FDA pour ONIVYDE®

Publié le 2 décembre 2020
Ipsen : désignation « Fast Track » de la FDA pour ONIVYDE®

Ipsen a annoncé avoir obtenu des autorités réglementaires américaines (Food and Drug Administration, FDA) la désignation « Fast Track » de l’irinotécan liposomal sous forme d’injection (ONIVYDE®) chez les patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) dont la maladie a progressé après un traitement en première ligne à base de platine, traduisant […]

LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

Publié le 1 décembre 2020
LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

LEO Pharma a annoncé la nomination de Karine Duquesne, en tant que Directrice Générale France, à compter du 1er décembre 2020. Elle succède ainsi à Nuno Bras qui a pris la direction de LEO Pharma Iberia.

Abivax achève le recrutement de l’étude d’induction de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 1 décembre 2020
Abivax achève le recrutement de l'étude d'induction de phase 2b d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé avoir achevé le recrutement pour son étude d’induction de Phase 2b avec son candidat médicament phare ABX464 pour le traitement des patients atteints de la rectocolite hémorragique modérée à sévère (RCH).

Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Publié le 1 décembre 2020
Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Situé à Evry-Courcouronnes (Essonne – Ile de France), Genopole, biocluster de tout premier plan en France, annonce le lancement d’un appel à candidatures pour son dispositif Shaker. Unique en France, Shaker est un tremplin à double détente, scientifique et entrepreneuriale, qui guide les projets biotech innovants sur le chemin de la création d’entreprise.

Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

Publié le 1 décembre 2020
Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

L’Inserm et le fonds de dotation Pfizer Innovation France ont annoncé la création d’un dispositif de formation à la recherche en biologie/santé à destination des élèves des écoles d’ingénieurs : l’École de l’Inserm-Pfizer Innovation (EIPI). Née de ce partenariat, l’EIPI alliera modules d’enseignement et soutien financier pour la réalisation d’une thèse de doctorat par des élèves désireux d’enrichir leur formation initiale par une spécialisation dans le domaine de la santé.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents