Edition du 04-10-2022

Accueil » Industrie » Produits

Otsuka : le CHMP recommande l’approbation de Jinarc® dans l’UE

Publié le lundi 2 mars 2015

Le laboratoire japonais Otsuka a annoncé vendredi que le Comité européen des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne du médicament (EMA) a recommandé l’approbation de Jinarc® (tolvaptan). S’il est approuvé, Jinarc® (tolvaptan) sera le premier traitement médicamenteux disponible en Europe pour les patients souffrants de polykystose rénale autosomique dominante (PKRAD).

La PKRAD est une maladie rénale génétique chronique et progressive, qui provoque le développement et la prolifération de kystes rénaux, entraînant une augmentation du volume des reins, et occasionnant des complications comprenant des douleurs chroniques et aiguës, de l’hypertension, et une insuffisance rénale. Le nombre de patients atteints de PKRAD est estimé à environ 205 000 en Europe.

Ce traitement a été recommandé pour ralentir la progression du développement des kystes et de l’insuffisance rénale dans la polykystose rénale autosomique dominante (PKRAD) chez les adultes atteints d’une maladie rénale chronique de stade 1 à 3 à l’initiation avec des signes d’évolution rapide de la maladie.

Développé sur une période de 26 ans, le tolvaptan est né des efforts et de la persévérance des chercheurs du centre de recherche pharmaceutique d’Otsuka au Japon. Après avoir découvert une voie de signalisation cellulaire responsable de la prolifération et de la croissance des kystes rénaux, Otsuka s’est lancé en 2004 dans un effort de développement de ce médicament pour le traitement de cette maladie, conjointement aux meilleurs experts médicaux mondiaux de la PKRAD.

Le 5 août 2013, le statut de médicament orphelin a été attribué au tolvaptan par la Commission Européenne pour le traitement de la PKRAD.

La recommandation du CHMP se fonde sur les données issues d’une étude clinique pivot, la plus importante menée à ce jour dans la PKRAD : étude de phase III TEMPO 3:4, randomisée, en double aveugle, et contrôlée versus placebo. Au cours des trois années de l’étude, le tolvaptan a satisfait à son critère principal d’évaluation, en démontrant une réduction statistiquement significative, de près de moité (49%), de l’accroissement annuel du volume rénal total, comparé à un placebo (p<0,001). De plus, l’étude a montré que le tolvaptan réduisait de manière significative la dégradation de la fonction rénale, de 30% 1502INS005 par rapport au placebo (p<0,001). Au cours de l’étude TEMPO 3:4, la fréquence globale des effets indésirables observés chez les patients atteints de PKRAD traités par le tolvaptan a été comparable à celle des patients auxquels un placebo a été administré.

« Cette recommandation nous rapproche un peu plus de la mise à la disposition des patients, en Europe, du premier traitement au monde modifiant le cours évolutif de cette maladie génétique progressive et chronique qu’est la PKRAD », a déclaré Ole Vahlgren, PDG d’Otsuka Europe. « Otsuka s’efforce de développer des médicaments qui prennent en compte des besoins médicaux véritablement non satisfaits, et nous attendons avec intérêt la décision finale de la Commission européenne. »

Le tolvaptan a été approuvé pour la première fois dans le monde, pour le traitement de la PKRAD, en 2014 au Japon, puis au Canada en Février 2015. La décision finale de la Commission européenne devrait intervenir au second trimestre 2015.

Source : Otsuka Pharmaceutical








MyPharma Editions

Ipsen : nouvelle indication de Dysport® dans le traitement de l’incontinence urinaire

Publié le 4 octobre 2022
Ipsen : nouvelle indication de Dysport® dans le traitement de l'incontinence urinaire

Ipsen a annoncé que Dysport® (toxine botulinique de type A) a été approuvé le 22 juin 2022 en France pour la prise en charge de l’incontinence urinaire (IU) chez les adultes souffrant d’une hyperactivité neurologique du détrusor (HND) due à une blessure médullaire (BM) (traumatique ou non) ou à une sclérose en plaques (SEP), qui effectuent régulièrement un sondage intermittent propre (SIP).

Owkin : Alban de La Sablière nommé au poste de Chief Business Officer

Publié le 4 octobre 2022
Owkin : Alban de La Sablière nommé au poste de Chief Business Officer

Owkin, biotech spécialisée dans l’IA appliquée à la recherche médicale, a annoncé aujourd’hui la nomination d’Alban de La Sablière au poste de Chief Business Officer. Ancien responsable international des partenariats chez Sanofi, il aura pour objectif d’accompagner l’entreprise dans son développement et sa croissance.

DBV Technologies : nomination du Président de son Comité d’Audit et de Danièle Guyot-Caparros au Conseil d’Administration

Publié le 4 octobre 2022
DBV Technologies : nomination du Président de son Comité d’Audit et de Danièle Guyot-Caparros au Conseil d’Administration

DBV Technologies, une société biopharmaceutique de phase clinique, a annoncé aujourd’hui que M. Timothy E. Morris, administrateur indépendant membre du Comité d’Audit et du Conseil d’Administration (le « Conseil ») de DBV, a été nommé Président du Comité d’Audit en remplacement de Mme Viviane Monges qui quitte le Conseil à compter du 3 octobre 2022.

Alexion : Ultomiris obtient une AMM dans le traitement de la myasthénie acquise généralisée

Publié le 4 octobre 2022
Alexion : Ultomiris obtient une AMM dans le traitement de la myasthénie acquise généralisée

Alexion, AstraZeneca Rare Disease, annonce l’obtention d’une autorisation de mise sur le marché par la Commission européenne pour Ultomiris (ravulizumab)* en tant que nouvelle option thérapeutique dans le traitement de patients adultes atteints de myasthénie acquise généralisée (MAg) à anticorps anti-récepteurs de l’acétylcholine (AChR).

Medesis Pharma renforce sa gouvernance

Publié le 4 octobre 2022
Medesis Pharma renforce sa gouvernance

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire Aonys® d’administration de principes actifs dans des nano micelles par voie buccale proposera la nomination de deux nouveaux membres du Conseil de Surveillance, Robert J. Alonso et Walt A. Linscott, Esq. MSc., lors de la prochaine Assemblée générale, fixée au 27 octobre 2022.

Pheon Therapeutics lève 68 millions de dollars pour développer de nouveaux conjugués anticorps-médicaments

Publié le 3 octobre 2022
Pheon Therapeutics lève 68 millions de dollars pour développer de nouveaux conjugués anticorps-médicaments

Pheon Therapeutics, spécialiste majeur des conjugués anticorps-médicaments (ADC) développant des ADC (conjugués anticorps-médicaments) de nouvelle génération pour un large éventail de cancers difficiles à traiter, a annoncé avoir obtenu un financement de 68 millions de dollars (68,3 M€) de série A en mars 2022. Cet investissement permettra à Pheon de faire progresser son programme phare ADC jusqu’à la preuve de concept clinique et d’établir un pipeline de nouveaux ADC.

Valbiotis : résultats complémentaires positifs de l’étude clinique HEART sur TOTUM•070 contre l’hypercholestérolémie

Publié le 3 octobre 2022
Valbiotis : résultats complémentaires positifs de l’étude clinique HEART sur TOTUM•070 contre l’hypercholestérolémie

Valbiotis : résultats complémentaires positifs de l’étude clinique HEART sur TOTUM•070 contre l’hypercholestérolémieValbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques et cardiovasculaires, présente les résultats complémentaires positifs de l’étude clinique de Phase II HEART avec TOTUM•070 contre l’hypercholestérolémie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents