Edition du 28-10-2021

Oxeltis nomme un directeur de la chimie et un consultant en chimie médicinale

Publié le mardi 10 novembre 2020

Oxeltis nomme un directeur de la chimie et un consultant en chimie médicinale Oxeltis, société de services en chimie médicinale et en synthèse organique à façon, vient d’annoncer la nomination du  Dr Stéphane Salamone au poste de directeur de la chimie et le recrutement du Dr Olivier Lavergne en tant que consultant en chimie médicinale. Stéphane Salamone et Olivier Lavergne seront parties intégrantes de la nouvelle stratégie de développement d’Oxeltis, qui vise à mettre en place des compétences supplémentaires en chimie médicinale.

Stéphane Salamone, en tant que membre expérimenté de l’équipe Oxeltis, continuera à renforcer le savoir-faire technique de l’entreprise dans ses domaines d’expertise spécifiques : chimie des nucléosides et nucléotides, chimie des sucres, synthèse complexe et exploratoire de petites molécules. Olivier Lavergne, quant à lui, dispose de plus de 30 ans d’expérience en recherche préclinique dans l’industrie pharmaceutique. Tous deux contribueront à mettre en œuvre la nouvelle stratégie de développement d’Oxeltis, qui implique des compétences supplémentaires en chimie médicinale et une extension de la surface et de ses équipements de laboratoire. Ces nouvelles nominations viennent également renforcer le positionnement commercial d’Oxeltis, en offrant un meilleur accompagnement de l’équipe. Cette dernière est actuellement composée de Jean-Marc Allaire en Europe, de Dom Hebrault (TechGateUS) aux États-Unis et de Tsutomu Mori (Biocomm²) au Japon. Avec 200 m2 de laboratoires en plus, la société va augmenter d’un tiers sa surface disponible d’ici le premier trimestre 2021.

« Je suis très heureux d’annoncer la nomination de Stéphane, qui apporte, en plus de ses excellentes compétences scientifiques, l’enthousiasme et le leadership nécessaires à la promotion et au développement des capacités de l’équipe d’Oxeltis pour des services encore plus ciblés et professionnels pour nos clients et partenaires », déclare Jean-Marc Allaire, le PDG d’Oxeltis. « L’accord avec Olivier et Chem4LS nous permet d’élargir nos compétences dans le domaine de la chimie médicinale et nous donne l’occasion d’affiner l’offre d’Oxeltis en tant que CRO préclinique. »

Stéphane Salamone est titulaire d’un doctorat en chimie organique de l’Université de Nancy. Il a ensuite intégré l’Institut Pasteur de Paris où il a travaillé sur la préparation d’oligosaccharides pour la conception de vaccins synthétiques glycoconjugués contre la bactérie Shigella flexneri, avant d’effectuer un post-doctorat à l’Université d’Aarhus (Danemark). Son expérience porte sur la synthèse de mono- et oligosaccharides complexes, d’iminosucres et d’hétérocycles. Il a ensuite rejoint Oxeltis en 2014 en tant que chercheur. Au sein de l’entreprise, il a travaillé sur plusieurs candidats-médicaments nucléosidiques, pronucléotidiques, macrocycliques et hétérocycliques dans le cadre de programmes de chimie médicinale pour les clients d’Oxeltis. Sa priorité à court terme consistera à accroitre la capacité du groupe à fournir de nouvelles entités chimiques (NCE) en fonction des besoins des clients.

« Je suis ravi d’être nommé directeur de la chimie et honoré de la confiance de Jean-Marc à mon égard. Mon objectif est de m’appuyer sur les points forts de l’entreprise afin de poursuivre son développement vers de nouvelles compétences tout en gardant la satisfaction client comme priorité absolue. Grâce aux nouveaux investissements prévus, nous pourrons accroître nos capacités tout en garantissant qu’Oxeltis demeure un endroit où il fait bon travailler », déclare Stéphane Salamone.

Pour marquer son dixième anniversaire, la société s’est engagée à augmenter le support en chimie médicinale pour ses clients français et internationaux, ce qui est désormais possible grâce à l’accord avec Olivier Lavergne et Chem4LS. Depuis la proposition initiale des caractéristiques ciblées pour un candidat-médicament et l’analyse des premiers résultats du screening jusqu’à la progression hit-to-lead et aux programmes d’optimisation de lead, la nouvelle structure d’Oxeltis sera mieux adaptée aux besoins du client du point de vue de la chimie médicinale, tout en fournissant les ressources nécessaires en chimie de synthèse pour leur permettre d’atteindre leurs objectifs.

L’expérience d’Olivier Lavergne inclut la création de Chem4LS en 2017, un cabinet de conseil dédié à l’application de la chimie organique de synthèse et de la chimie médicinale à des projets en sciences de la vie et en biotechnologie. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur de CPE-Lyon et d’un doctorat en chimie organique de la Wayne State University (Detroit, Etats-Unis), Olivier Lavergne dispose de nombreuses années d’expérience acquises en France et en Espagne dans le domaine de la recherche pharmaceutique en oncologie, système nerveux central et endocrinologie. Il a dirigé de nombreux projets, est co-inventeur de nombreux brevets et co-auteur d’un grand nombre d’articles scientifiques. Pour le compte d’Oxeltis, Olivier Lavergne sera chargé d’élargir le champ de compétences de la société afin de proposer une gamme de services plus vaste aux clients dans le cadre de leurs projets de recherche de médicaments, en proposant une offre intégrée via Chem4LS.

« Oxeltis possède l’expertise nécessaire en chimie de synthèse pour développer une offre de CRO de chimie médicinale cohérente, avec des services associés. Je suis impatient de rejoindre l’entreprise et de l’aider à développer son offre pour ses clients du monde entier », déclare Olivier Lavergne.

Source : Oxeltis








MyPharma Editions

Takeda acquiert GammaDelta Therapeutics afin d’accélérer le développement de thérapies allogéniques à cellule T γδ contre les tumeurs solides

Publié le 28 octobre 2021
Takeda acquiert GammaDelta Therapeutics afin d’accélérer le développement de thérapies allogéniques à cellule T γδ contre les tumeurs solides

Takeda a annoncé son intention d’exercer son option d’achat de GammaDelta Therapeutics, une société axée sur l’exploitation des propriétés exceptionnelles que présentent les cellules T gamma delta (γδ) pour l’immunothérapie. Grâce à cette acquisition, Takeda disposera des plateformes de thérapie cellulaire T gamma-delta (γδ) à variable allogénique delta 1 (Vδ1) de GammaDelta qui incluent des plateformes dérivées du sang et des tissus en plus de programmes de thérapie cellulaire à un stade précoce.

Noxxon Pharma : Bryan Jennings nommé au poste de Directeur Financier

Publié le 28 octobre 2021
Noxxon Pharma : Bryan Jennings nommé au poste de Directeur Financier

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la nomination de Bryan Jennings au poste de Directeur Financier de NOXXON à compter du 1er novembre 2021.

Sensorion dépasse l’objectif de recrutement pour SENS-401 relatif à la perte auditive neurosensorielle soudaine

Publié le 28 octobre 2021
Sensorion dépasse l’objectif de recrutement pour SENS-401 relatif à la perte auditive neurosensorielle soudaine

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, a annoncé que 115 patients ont été recrutés afin d’être traités dans le cadre d’AUDIBLE-S, l’étude de la société portant sur SENS-401, petite molécule first-in-class, chez des patients souffrant de perte auditive neurosensorielle soudaine […]

Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Publié le 27 octobre 2021
Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Atamyo Therapeutics, une entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies géniques de nouvelle génération ciblant des maladies neuromusculaires, vient d’annoncer le dépôt d’une demande d’autorisation d’essai clinique (CTA) en Europe pour ATA-100, sa thérapie génique pour le traitement de la dystrophie musculaire des ceintures de type 2I/R9 (LGMD2I/R9) liée à la protéine FKRP (Fukutin-Related Protein).

Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Publié le 27 octobre 2021
Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Neuf biotechs innovantes sont lauréates de Gene.IO, nouveau programme d’accélération de Genopole : un an d’accompagnement focalisé sur l’obtention d’un premier financement ou accord commercial, étape décisive pour une startup en phase d’amorçage.

Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Publié le 27 octobre 2021
Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Stallergenes Greer, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans l’immunothérapie allergénique (ITA), a annoncé la conclusion d’un partenariat exclusif avec Aptar Pharma, un leader mondial dans les systèmes d’administration de médicaments, les services et les solutions des sciences des matériaux actifs. L’accord porte sur le développement d’un dispositif d’administration connecté pionnier et de son application mobile destinés aux patients de Stallergenes Greer suivant un traitement d’immunothérapie allergénique (ITA) sublinguale.

PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

Publié le 26 octobre 2021
PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

PathoQuest, entreprise pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé le soutien d’0.85M € du 4e Programme d’Investissement d’Avenir (PIA 4) dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêts « Nouvelles biothérapies et outils de production ». Ce financement permettra à PathoQuest d’étendre sa gamme en offrant des tests de contrôle qualité (CQ) par NGS au niveau BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) pour la caractérisation génique des biomédicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents