Edition du 17-10-2018

Accueil » Médecine » Recherche

Paludisme : deux nouvelles molécules bloquent le développement de P. falciparum

Publié le jeudi 27 septembre 2012

Des chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS, en collaboration avec l’Imperial College de Londres, ont synthétisé deux composés capables d’enrayer rapidement et de manière irréversible la croissance de P. falciparum1 durant toutes les phases sanguines de son cycle de vie.

Ces derniers agissent en inhibant l’action d’une classe d’enzymes indispensable au développement du parasite, les méthylases d’histones. Ce travail fait l’objet d’une publication le 24 septembre dans la revue PNAS et vient d’être présenté au 23ème Molecular Parasitology Meeting, à Woods Hole, Massachusetts, USA.

Selon les estimations de l’OMS, le paludisme tue entre 1 et 3 millions de personnes par an. Les zones tropicales défavorisées d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine sont les plus touchées par la maladie. Aucun vaccin n’est aujourd’hui disponible. Plusieurs molécules anti-paludiques sont actuellement utilisées à des fins préventives et thérapeutiques. Cependant, compte tenu des résistances de plus en plus nombreuses observées ces dernières années, le contrôle du paludisme nécessite la découverte de nouvelles cibles thérapeutiques et le développement de de molécules inhibitrices.

Les recherches menées par Artur Scherf, chef de l’Unité de Biologie des Interactions Hôte- Parasite de l’Institut Pasteur, CNRS URA 2581, vont dans ce sens : après l’identification de deux molécules (BIX-01294 et TM2-115), les chercheurs ont pu tester leur grande efficacité in vitro avec succès sur P. falciparum, et in vivo sur P. berghei, parasite provoquant le paludisme chez le rongeur.

Les résultats obtenus par les chercheurs sont significatifs : lorsqu’elles sont introduites dans le milieu de culture de P. falciparum, BIX-01294 et TM2-115 entraînent toutes les deux, rapidement et de manière irréversible, la mort du parasite. Après seulement 12h d’incubation, BIX- 01294 provoque la disparition totale de P. falciparum. In vivo sur une espèce modèle de souris, les chercheurs ont également constaté une nette diminution de la présence de P. berghei après l’administration de TM2-115.

Le mode d’action de BIX-01294 et TM2-115 est similaire. Ces dernières entraînent une réduction significative d’une forme de l’histone H3 (H3K4me3), laquelle participe à la régulation de l’expression des gènes de P. falciparum et P. berghei. Les travaux des chercheurs suggèrent donc que H3, et plus généralement les methylases d’histones, sont une nouvelle classe de cible thérapeutique pour la mise au point de traitements efficaces. Les chercheurs soulignent également le potentiel représenté par l’inhibiteur BIX-01294 pour agir durant les autres phases du cycle de vie de P. falciparum, et des autres espèces du genre plasmodium qui infectent l’homme.

Ces travaux ont notamment bénéficié du soutien de la Fondation Pasteur de New York et de la Fondation Bill et Melinda Gates, ainsi que d’un financement de l’European Research Council.
1 Plasmodium falciparum est l’espèce la plus pathogène des parasites qui transmettent le paludisme. Elle est responsable de l’ensemble des cas mortels.

Source : Institut Pasteur / CNRS

Small-molecule histone methyltransferase inhibitors display rapid antimalarial activity aginst all blood stage forms in Plasmodium falciparum, Proceedings of the National Academy of Sciences, September 23, 2012.
Nicholas A. Malmquist1,2, Thomas A. Moss3, Salah Mecheri1,2, Artur Scherf1,2, Matthew J. Fuchter3
1 Unité de Biologie des Interactions Hote-Parasite, Institut Pasteur, France
2 Unité de Recherche Associée 2581, Centre National de la Recherche Scientifique, France
3 Department of Chemistry, Imperial College, Royaume-Uni








MyPharma Editions

Nanobiotix reçoit un versement initial de 16 millions d’euros au titre du prêt accordé par la BEI

Publié le 16 octobre 2018
Nanobiotix reçoit un versement initial de 16 millions d’euros au titre du prêt accordé par la BEI

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé avoir reçu le versement d’un montant initial de 16 millions d’euros au titre du prêt non-dilutif conclu avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI) annoncé le 26 juillet 2018.

Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Publié le 16 octobre 2018
Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Le prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018* a été attribué le 16 octobre 2018 au Professeur Michel Sadelain, Directeur du centre d’ingénierie cellulaire au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center (New York).

Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Publié le 16 octobre 2018
Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Oncodesign et le Centre Georges François Leclerc (CGFL), centre de lutte contre le cancer de Bourgogne, ont annoncé aujourd’hui la présentation des résultats détaillés des deux premières étapes de leur étude clinique dans le cancer du poumon à l’occasion de la 31e édition de l’EANM1 qui se tient du 13 au 17 Octobre 2018 à Düsseldorf en Allemagne.

Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Publié le 16 octobre 2018
Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Inventiva, société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), a annoncé la dernière visite du dernier patient inclus dans l’étude de Phase IIb FASST (For A Systemic Sclerosis Treatment), ainsi que la deuxième analyse positive du Data Safety Monitoring Board (DSMB) concernant son étude de Phase IIb NATIVE (NASH Trial to Validate IVA337 Efficacy), ces deux études étant menées avec le lanifibranor.

Boehringer Ingelheim signe un accord préalable avec Dopharma pour la reprise de son site de Saint-Herblon

Publié le 16 octobre 2018
Boehringer Ingelheim signe un accord préalable avec Dopharma pour la reprise de son site de Saint-Herblon

Le projet de cession du site de Saint-Herblon (Loire-Atlantique) avait été annoncé en octobre 2017 suite à la présentation des orientations stratégiques de Boehringer Ingelheim Santé Animale. À cette occasion le groupe avait affirmé sa volonté de se recentrer sur les soins préventifs et innovants.

Pharnext : résultats positifs de Phase 3 pour PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A

Publié le 16 octobre 2018
Pharnext : résultats positifs de Phase 3 pour PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé les résultats positifs de son essai clinique pivot de Phase 3 (PLEO-CMT) évaluant deux doses du PXT3003 contre placebo sur 15 mois pour le traitement de la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Advicenne : feu vert de Santé Canada pour étendre son essai pivot de phase III avec ADV7103

Publié le 16 octobre 2018
Advicenne : feu vert de Santé Canada pour étendre son essai pivot de phase III avec ADV7103

Advicenne, société pharmaceutique qui développe des produits thérapeutiques adaptés à l’enfant et à l’adulte pour le traitement de maladies orphelines néphrologiques et neurologiques, a annoncé avoir reçu, de la part du Bureau des Essais Cliniques de Santé Canada, une Lettre de Non-Objection lui permettant d’étendre son étude pivot de phase III ARENA-2 dans l’Acidose Tubulaire Rénale distale (ATRd) au Canada.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions