Edition du 18-08-2018

Le programme de R&D d’UCB reçoit un soutien européen de 250 millions d’euros

Publié le jeudi 27 septembre 2012

La Banque européenne d’investissement (BEI) va accorder à UCB, la firme biopharmaceutique belge, un prêt d’un montant maximum de 250 millions d’EUR pour financer son programme de recherche-développement dans le traitement des troubles sévères du système nerveux central. Un contrat de prêt de 150 millions d’EUR a été signé et le solde de 100 millions d’EUR sera mis à disposition en 2013.

Les principales indications ciblées par UCB dans le programme financé sont l’épilepsie, la maladie de Parkinson, la sclérose multiple, la fibromyalgie, le syndrome des jambes sans repos et la neuropathie diabétique. L’objectif est de mettre au point de nouveaux médicaments innovants qui aideront les malades à mener autant que possible une vie normale au quotidien.

Le prêt à long terme de la BEI contribuera à diversifier les sources de financement d’UCB dans une période où celles-ci sont aussi indispensables que rares. Il permettra à UCB d’ajouter à sa gamme diversifiée de médicaments de nouvelle génération plusieurs produits qui ont atteint un stade avancé et d’en identifier de nouveaux à soumettre à des essais cliniques, renforçant ainsi les activités européennes de RDI de l’entreprise.

En tant que banque de l’Union européenne, la BEI s’attache à financer des investissements qui appuient la mise en œuvre des priorités stratégiques de l’UE. C’est ainsi qu’elle finance des investissements dans la RDI, l’un des piliers de l’économie de la connaissance.

Pim Van Ballekom, Vice-président de la BEI responsable des opérations de financement en Belgique, a déclaré : « Nous sommes fiers de pouvoir appuyer la stratégie innovante et compétitive d’UCB. Stimuler la RDI et soutenir les entreprises européennes est une priorité pour la BEI. Dans la compétition mondiale, l’innovation est essentielle pour permettre à l’Europe d’assurer sa compétitivité et ses emplois futurs et de parvenir à une croissance durable. En outre, influer positivement sur la vie des gens est l’une des forces motrices de notre activité. Ce projet de mise au point de nouveaux médicaments pour les personnes souffrant de maladies du système nerveux central en est un excellent exemple. »

Soutenant l’objectif de l’Union européenne de se doter d’une économie fondée sur la connaissance, la BEI a prêté sur les cinq dernières années 65 milliards d’EUR à cet effet, dont 35 milliards d’EUR pour des programmes de RDI.

Le programme de recherche-développement d’UCB est financé au titre du Mécanisme de financement avec partage des risques (MFPR), créé conjointement par la Commission européenne et par la BEI afin de faciliter l’accès au crédit dans les domaines de la recherche, du développement technologique, de la démonstration et de l’innovation et d’accroître les capacités de financement dans ces secteurs.

Source : BEI








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions