Edition du 04-10-2022

Pandémie grippale: le syndrôme canicule

Publié le dimanche 28 juin 2009

Pandémie grippale: le syndrôme caniculeLa canicule de 2003 avait été fatale au ministre de la Santé de l’époque le Pr Jean-François Mattei. Ministre, autorités de santé, médecins : tous les acteurs de monde la santé avaient été pris de court par l’ampleur de cette catastrophe sanitaire. Il y a aujourd’hui tout lieu de parier que ce scénario dramatique ne se produira plus : la pandémie de grippe A/H1N1 est, pour l’heure, strictement maîtrisée.

Question : en fait-on trop ? Assurément non. Car aujourd’hui la politique de prévention a énormément progressé, au risque d’une saturation médiatique toujours possible. L’opinion est-elle en effet toujours réceptive aux messages institutionnels sur la pandémie ? Difficile à dire. Quoiqu’il en soit, aucun « répit estival » n’a, pour l’instant, été observé dans la progression de grippe A/H1N1 en France, a affirmé la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, dans un entretien au « Parisien » paru lundi. « L’été est normalement moins favorable à la contamination par le virus mais, contrairement à ce que nous espérions, nous n’enregistrons pas, pour le moment, de répit estival ».

Plusieurs scénarios ont été étudiés, tous concordants sur une progression de la pandémie à l’automne, saison propice à l’apparition de la grippe. C’est donc dans ce sens que les autorités sanitaires vont travailler durant l’été, en veillant à ne pas « passer à côté » de l’événement, comme cela s’était produit durant l’été 2003 : on se rappelle en effet les maladresses de communication -le ministre filmé dans son jardin, annonçant la mise en place d’un numéro vert…- Cette fois, le ministère et les autorités de santé jouent sur le registre de la transparence et de la « communication-vérité », comme d’ailleurs le font les ministères concernés par la crise économique, financière et sociale.

Efficace ? Sans doute : les Français sont peu ou prou convaincus que l’on ne leur ment plus et que l’on ne leur cache plus rien. C’était nettement moins vrai voici quelques années.

Sur le front politique, sauf accident de parcours majeur toujours à redouter, la ministre de la Santé est donc sortie vainqueur de deux épreuves difficiles : la mise en place du dispositif de la lutte contre la pandémie grippale et le vote de la loi HPST. La seconde partie du test n’était pas la plus facile : toutes les parties prenantes au projet -y compris l’entourage élyséen- avaient sorti leurs fusils de chasse. Bredouilles… Reste maintenant à convaincre les médecins de « repiquer au truc », c’est-à-dire d’accepter le renouvellement du bail conventionnel : et çà, c’est coton. Avec les médecins, rien n’est jamais simple…

Hervé Karleskind © HKconseils. com








MyPharma Editions

Ipsen : nouvelle indication de Dysport® dans le traitement de l’incontinence urinaire

Publié le 4 octobre 2022
Ipsen : nouvelle indication de Dysport® dans le traitement de l'incontinence urinaire

Ipsen a annoncé que Dysport® (toxine botulinique de type A) a été approuvé le 22 juin 2022 en France pour la prise en charge de l’incontinence urinaire (IU) chez les adultes souffrant d’une hyperactivité neurologique du détrusor (HND) due à une blessure médullaire (BM) (traumatique ou non) ou à une sclérose en plaques (SEP), qui effectuent régulièrement un sondage intermittent propre (SIP).

Owkin : Alban de La Sablière nommé au poste de Chief Business Officer

Publié le 4 octobre 2022
Owkin : Alban de La Sablière nommé au poste de Chief Business Officer

Owkin, biotech spécialisée dans l’IA appliquée à la recherche médicale, a annoncé aujourd’hui la nomination d’Alban de La Sablière au poste de Chief Business Officer. Ancien responsable international des partenariats chez Sanofi, il aura pour objectif d’accompagner l’entreprise dans son développement et sa croissance.

DBV Technologies : nomination du Président de son Comité d’Audit et de Danièle Guyot-Caparros au Conseil d’Administration

Publié le 4 octobre 2022
DBV Technologies : nomination du Président de son Comité d’Audit et de Danièle Guyot-Caparros au Conseil d’Administration

DBV Technologies, une société biopharmaceutique de phase clinique, a annoncé aujourd’hui que M. Timothy E. Morris, administrateur indépendant membre du Comité d’Audit et du Conseil d’Administration (le « Conseil ») de DBV, a été nommé Président du Comité d’Audit en remplacement de Mme Viviane Monges qui quitte le Conseil à compter du 3 octobre 2022.

Alexion : Ultomiris obtient une AMM dans le traitement de la myasthénie acquise généralisée

Publié le 4 octobre 2022
Alexion : Ultomiris obtient une AMM dans le traitement de la myasthénie acquise généralisée

Alexion, AstraZeneca Rare Disease, annonce l’obtention d’une autorisation de mise sur le marché par la Commission européenne pour Ultomiris (ravulizumab)* en tant que nouvelle option thérapeutique dans le traitement de patients adultes atteints de myasthénie acquise généralisée (MAg) à anticorps anti-récepteurs de l’acétylcholine (AChR).

Medesis Pharma renforce sa gouvernance

Publié le 4 octobre 2022
Medesis Pharma renforce sa gouvernance

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire Aonys® d’administration de principes actifs dans des nano micelles par voie buccale proposera la nomination de deux nouveaux membres du Conseil de Surveillance, Robert J. Alonso et Walt A. Linscott, Esq. MSc., lors de la prochaine Assemblée générale, fixée au 27 octobre 2022.

Pheon Therapeutics lève 68 millions de dollars pour développer de nouveaux conjugués anticorps-médicaments

Publié le 3 octobre 2022
Pheon Therapeutics lève 68 millions de dollars pour développer de nouveaux conjugués anticorps-médicaments

Pheon Therapeutics, spécialiste majeur des conjugués anticorps-médicaments (ADC) développant des ADC (conjugués anticorps-médicaments) de nouvelle génération pour un large éventail de cancers difficiles à traiter, a annoncé avoir obtenu un financement de 68 millions de dollars (68,3 M€) de série A en mars 2022. Cet investissement permettra à Pheon de faire progresser son programme phare ADC jusqu’à la preuve de concept clinique et d’établir un pipeline de nouveaux ADC.

Valbiotis : résultats complémentaires positifs de l’étude clinique HEART sur TOTUM•070 contre l’hypercholestérolémie

Publié le 3 octobre 2022
Valbiotis : résultats complémentaires positifs de l’étude clinique HEART sur TOTUM•070 contre l’hypercholestérolémie

Valbiotis : résultats complémentaires positifs de l’étude clinique HEART sur TOTUM•070 contre l’hypercholestérolémieValbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques et cardiovasculaires, présente les résultats complémentaires positifs de l’étude clinique de Phase II HEART avec TOTUM•070 contre l’hypercholestérolémie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents