Edition du 22-04-2021

Accueil » Industrie » Produits

Parkinson : Merck Serono annonce les résultats d’une étude de Phase III sur le safinamide

Publié le lundi 8 novembre 2010

Merck Serono et son partenaire Newron Pharmaceuticals ont annoncé les résultats d’une étude de 18 mois réalisée en double-aveugle et contrôlée par placebo (étude 018), extension d’une étude de Phase III de 6 mois réalisée avec le safinamide (étude 016), dont les résultats ont déjà été rapportés.

L’objectif de cette extension était d’évaluer l’efficacité et le profil de tolérance à long terme (24 mois) du safinamide, administré à deux doses différentes (50 mg et 100 mg, en une seule prise quotidienne), en complément du traitement par la lévodopa chez des patients atteints d’une maladie de Parkinson à un stade d’évolution avancé. Bien que le critère principal d’efficacité de l’étude 018 portant sur l’évaluation des dyskinésies après 24 mois de traitement n’ait pas été satisfait, les résultats de l’analyse exploratoire du principal critère secondaire pré-défini sont conformes aux effets sur la fonction motrice observés dans l’étude 016. Les résultats de l’étude 018 confortent également le profil de tolérance du safinamide.

Le critère principal d’efficacité de l’étude 018 correspondait à l’évolution moyenne des scores sur l’échelle DRS1 (Dyskinesia Rating Scale). Après 24 mois, le score DRS a été amélioré, sans pour autant atteindre le seuil de significativité statistique, de 0,19 et 0,28 point chez les patients traités respectivement par 50 mg et 100 mg de safinamide, contre une aggravation du score de 0,32 point dans le groupe placebo (respectivement, p=0,21 et p=0,15 versus placebo). Les dyskinésies, qui correspondent à des mouvements involontaires de torsion du visage et du corps, représentent une complication majeure du traitement par la lévodopa, et par conséquent, altèrent significativement la qualité de vie des patients. À l’état initial, 32% des patients présentaient des dyskinésies gênantes.

Sur les 544 patients inclus dans cette phase d’extension, 81% de ceux traités par le safinamide ont terminé l’étude (78% dans le groupe traité avec la dose de 50 mg et 83% dans le groupe traité avec la dose de 100 mg) contre 81% dans le groupe placebo. Les incidences de sorties d’étude, des événements indésirables graves ou des événements cliniquement pertinents survenus au cours des 24 mois dans les deux groupes de patients traités par le safinamide étaient comparables à celles observées dans le groupe placebo et similaires au profil de tolérance rapporté dans l’étude 016.
Une analyse exploratoire des critères secondaires pré-définis a été réalisée. L’augmentation significative de la période “ON”2 sans dyskinésie gênante ou minime, observée dans l’étude 016 (critère d’évaluation principal) a persisté à l’issue des 24 mois de la phase d’extension, pour les deux doses de safinamide (1,01 et 1,18 heures, respectivement pour les groupes traités avec les doses de 50 mg et 100 mg versus 0,34 heure pour le groupe placebo; respectivement p=0,0031 et p=0,0002).

“Ces résultats à long terme sont encourageants car ils confirment le profil de tolérance du safinamide et ses effets sur la fonction motrice, déjà observés à six mois chez cette population de patients ayant une maladie de Parkinson de stade avancé”, a déclaré Bernhard Kirschbaum, Responsable Recherche & Développement de Merck Serono au niveau mondial. “L’effet du safinamide sur les dyskinésies sera évaluée de manière plus précise dans une étude pilote spécifique actuellement en cours.”

« Ces résultats, issus d’une étude rigoureuse à long terme, réalisée en double-aveugle et contrôlée, sont particulièrement pertinents car ils apportent des informations essentielles sur le profil de tolérance à long terme du safinamide et sur le maintien de ses effets sur la fonction motrice » a déclaré Luca Benatti, Directeur Général de Newron. « Ces résultats sont porteurs d’espoir chez les patients ayant une maladie de Parkinson qui ont besoin de prendre des médicaments sur de très longues périodes ».

Les résultats complets de l’étude seront soumis pour présentation lors de prochains congrès scientifiques, dès que l’ensemble des analyses en cours seront terminées. Cette phase d’extension (étude 018) qui a permis de recueillir des données de tolérance à long terme constitue, avec les études 015, 016 et 017 déjà terminées et les études MOTION et SETTLE en cours, le programme de développement clinique du safinamide. Ce programme a été conçu pour soutenir une demande d’autorisation de mise sur le marché du safinamide comme complément d’un traitement par un agoniste dopaminergique chez les patients ayant une maladie de Parkinson à un stade d’évolution précoce et comme complément du traitement par la lévodopa chez les patients ayant une maladie de Parkinson à un stade d’évolution avancé.

Selon l’accord conclu avec Newron en 2006, Merck Serono détient l’exclusivité mondiale des droits de développement, de production et de commercialisation du safinamide dans le traitement de la maladie de Parkinson et de la maladie d’Alzheimer, ainsi que pour d’autres indications thérapeutiques.

Source : Merck Serono








MyPharma Editions

COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, la biotech nantaise spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses, vient d’annoncer l’initiation d’une étude pivot de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001. L’étude de Phase 3 « Cov-Compare », (VLA2001-301) va comparer lors d’une étude-pivot d’immunogénicité le candidat vaccin SARS-CoV-2 de Valneva, VLA2001, au vaccin Vaxzevria, qui a déjà reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché.

COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

MedinCell, société qui développe plusieurs formulations injectables à action prolongée d’ivermectine dont la plus avancée vise à prévenir de l’infection par le Covid-19 et de ses mutants pendant plusieurs mois, a annoncé que son essai clinique valide l’innocuité de l’ivermectine en prise quotidienne sous forme orale, pour simuler la libération continue du principe actif par une injection longue action. Aucun effet indésirable n’a été observé avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 μg/kg.

Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Publié le 22 avril 2021
Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le lancement du processus de demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA américaine pour son produit phare, eryaspase, chez les patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à la PEG-asparaginase, sur la base des résultats positifs de l’étude clinique de phase 2 conduite par NOPHO.

Myopathie de Duchenne : Généthon annonce le traitement d’un 1er patient dans le cadre de son essai clinique

Publié le 21 avril 2021
Myopathie de Duchenne : Généthon annonce le traitement d’un 1er patient dans le cadre de son essai clinique

Un premier patient a été traité à I-motion, la plateforme d’essais cliniques pédiatriques pour les maladies neuromusculaires situé à l’hôpital Trousseau, à Paris, dans le cadre de l’essai de thérapie génique mené par Généthon dans la myopathie de Duchenne.

COVID-19 : Valneva se tourne vers des discussions bilatérales pour la fourniture de son vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 21 avril 2021
COVID-19 : Valneva se tourne vers des discussions bilatérales pour la fourniture de son vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé qu’elle se focaliserait maintenant sur des discussions bilatérales, pays par pays, pour fournir son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001, et, en conséquence, ne donnerait plus la priorité aux discussions de fourniture centralisée actuellement en cours avec la Commission Européenne.

Inventiva : Martine Zimmermann nommée administratrice indépendante au Conseil d’Administration

Publié le 21 avril 2021
Inventiva : Martine Zimmermann nommée administratrice indépendante au Conseil d’Administration

Inventiva a annoncé la nomination de Martine Zimmermann comme administratrice indépendante de son Conseil d’Administration. A ce titre, elle remplacera Nawal Ouzren, qui a démissionné du Conseil d’Administration pour se consacrer pleinement à la croissance de Sensorion. La nomination de Martine Zimmerman sera soumise aux actionnaires pour ratification lors de la prochaine Assemblée Générale d’Inventiva.

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents