Edition du 23-03-2019

Parkinson: Domain Therapeutics obtient une subvention de la Fondation Michael J. Fox

Publié le mardi 31 janvier 2012

La société biopharmaceutique basée à Strasbourg, Domain Therapeutics, a annoncé hier l’octroi d’une subvention de la Fondation Michael J. Fox pour la caractérisation et l’optimisation pharmacologique de nouveaux modulateurs allostériques positifs (PAM) du récepteur métabotrope 3 au glutamate (mGluR3) pour le traitement de la maladie de Parkinson.

Cette subvention de 300 000 dollars (USD) pour une année de recherche a été attribuée par le programme « Therapeutics Development Initiative » de la Fondation Michael J. Fox. Sa finalité est de promouvoir le développement pré-clinique de nouvelles approches thérapeutiques de la maladie de Parkinson, ayant le potentiel de ralentir ou stopper sa progression et d’améliorer significativement le traitement des symptômes des patients par rapport aux thérapies actuellement disponibles.

« L’objectif de notre Fondation est de trouver une thérapie pouvant ralentir ou bloquer la progression de la maladie de Parkinson quand les médicaments actuels ne permettent que d’en traiter les symptômes, avec de nombreux effets secondaires », indique Mark Frasier, Directeur des Programmes de Recherches de la Fondation Michael J. Fox. « Le programme mGluR3 de Domain Therapeutics peut apporter de nouvelles pistes pour le développement de traitements qui ralentiraient la progression de la maladie. »

La maladie de Parkinson se caractérise par la perte progressive de cellules neuronales qui produisent de la dopamine. Les traitements actuellement disponibles sur le marché aident les patients atteints de la maladie de Parkinson à gérer certains des symptômes, mais ne permettent pas d’empêcher l’évolution de la maladie. Les modulateurs allostériques positifs des récepteurs mGluR3 constituent une nouvelle classe prometteuse de composés neuroprotecteurs en activant le « Glial Derived Neurotrophic Factor » ou GDNF, une protéine endogène capable de protéger et d’améliorer la survie des neurones dopaminergiques. En plus de sa forte activité neuroprotectrice, le GDNF a déjà fait la preuve de son efficacité à la fois pré-clinique et clinique sur le contrôle des mouvements. Toutefois, à cause de son poids moléculaire, l’utilisation clinique du GDNF a été restreinte. La possibilité d’augmenter les concentrations de GDNF au niveau du striatum avec une petite molécule en administration orale pourrait ainsi constituer une amélioration capitale pour le traitement de la maladie de Parkinson.

« Nous sommes reconnaissants à la Fondation Michael J. Fox pour leur soutien à notre programme mGluR3. Cette subvention valide notre expertise et la pertinence de notre approche innovante pour le traitement de la maladie de Parkinson », déclare Pascal Neuville, Directeur Général de Domain Therapeutics. « Avec pas moins de trois programmes pour le traitement de la maladie de Parkinson, dont un en partenariat avec Merck-Serono, nous sommes activement engagés dans la découverte de nouveaux candidats médicaments permettant de ralentir l’évolution de la maladie. »

Source : Domain Therapeutics

 








MyPharma Editions

Biosynex sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance excellence

Publié le 22 mars 2019

Reconnu par BPI France pour son fort potentiel de croissance, le groupe Biosynex, qui conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR), a été sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance Excellence.

AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

Publié le 22 mars 2019
AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

AlzProtect , société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Parexel Biotech, une nouvelle division de Parexel International Corporation, a été sélectionnée pour réaliser le développement clinique de phase 2a de AZP2006 pour le traitement de la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie dégénérative rare du cerveau.

Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Publié le 22 mars 2019
Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Zoetis, l’entreprise américaine de santé animale, a annoncé la nomination de Hervé de Cidrac au poste de Président Directeur Général de Zoetis en France. Hervé de Cidrac prendra ses fonctions chez Zoetis le 1er Avril 2019.

Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

Publié le 22 mars 2019
Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

La société de biotechnologie française Deinove a annoncé avoir franchi avec succès la première étape clé du programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – qui bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce passage d’étape a déclenché le paiement de 1,5 m€ à Deinove.

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Publié le 21 mars 2019
Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Le laboratoire pharmaceutique Servier s’associe avec des chercheurs de l’Université de Harvard dans une étude collaborative pour explorer une nouvelle voie dans le traitement du diabète de type 2 et de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD, Non-Alcoholic Fatty Liver Disease).

CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Publié le 21 mars 2019
CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Jean-Luc Moullet a été nommé directeur général délégué à l’innovation par Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, à compter du 18 mars 2019. Cette fonction permet de renforcer le pilotage et la coordination de l’ensemble des activités de l’organisme en matière d’innovation, de valorisation et de transfert de technologies.

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le 21 mars 2019
Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Igyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions