Edition du 23-10-2020

Parkinson: Domain Therapeutics obtient une subvention de la Fondation Michael J. Fox

Publié le mardi 31 janvier 2012

La société biopharmaceutique basée à Strasbourg, Domain Therapeutics, a annoncé hier l’octroi d’une subvention de la Fondation Michael J. Fox pour la caractérisation et l’optimisation pharmacologique de nouveaux modulateurs allostériques positifs (PAM) du récepteur métabotrope 3 au glutamate (mGluR3) pour le traitement de la maladie de Parkinson.

Cette subvention de 300 000 dollars (USD) pour une année de recherche a été attribuée par le programme « Therapeutics Development Initiative » de la Fondation Michael J. Fox. Sa finalité est de promouvoir le développement pré-clinique de nouvelles approches thérapeutiques de la maladie de Parkinson, ayant le potentiel de ralentir ou stopper sa progression et d’améliorer significativement le traitement des symptômes des patients par rapport aux thérapies actuellement disponibles.

« L’objectif de notre Fondation est de trouver une thérapie pouvant ralentir ou bloquer la progression de la maladie de Parkinson quand les médicaments actuels ne permettent que d’en traiter les symptômes, avec de nombreux effets secondaires », indique Mark Frasier, Directeur des Programmes de Recherches de la Fondation Michael J. Fox. « Le programme mGluR3 de Domain Therapeutics peut apporter de nouvelles pistes pour le développement de traitements qui ralentiraient la progression de la maladie. »

La maladie de Parkinson se caractérise par la perte progressive de cellules neuronales qui produisent de la dopamine. Les traitements actuellement disponibles sur le marché aident les patients atteints de la maladie de Parkinson à gérer certains des symptômes, mais ne permettent pas d’empêcher l’évolution de la maladie. Les modulateurs allostériques positifs des récepteurs mGluR3 constituent une nouvelle classe prometteuse de composés neuroprotecteurs en activant le « Glial Derived Neurotrophic Factor » ou GDNF, une protéine endogène capable de protéger et d’améliorer la survie des neurones dopaminergiques. En plus de sa forte activité neuroprotectrice, le GDNF a déjà fait la preuve de son efficacité à la fois pré-clinique et clinique sur le contrôle des mouvements. Toutefois, à cause de son poids moléculaire, l’utilisation clinique du GDNF a été restreinte. La possibilité d’augmenter les concentrations de GDNF au niveau du striatum avec une petite molécule en administration orale pourrait ainsi constituer une amélioration capitale pour le traitement de la maladie de Parkinson.

« Nous sommes reconnaissants à la Fondation Michael J. Fox pour leur soutien à notre programme mGluR3. Cette subvention valide notre expertise et la pertinence de notre approche innovante pour le traitement de la maladie de Parkinson », déclare Pascal Neuville, Directeur Général de Domain Therapeutics. « Avec pas moins de trois programmes pour le traitement de la maladie de Parkinson, dont un en partenariat avec Merck-Serono, nous sommes activement engagés dans la découverte de nouveaux candidats médicaments permettant de ralentir l’évolution de la maladie. »

Source : Domain Therapeutics

 








MyPharma Editions

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents