Edition du 04-08-2021

Accueil » Industrie » Produits

Roche : résultats de phase II prometteurs pour une nouvelle approche thérapeutique ciblée en cas de mélanome avancé

Publié le lundi 8 novembre 2010

Le groupe Roche vient d’annoncer les résultats d’une étude clinique de phase II sur le RG7204 (PLX4032), un composé «first-in-class» actuellement à l’étude et conçu pour inhiber sélectivement une forme mutée de la protéine BRAF responsable du cancer et trouvée dans environ la moitié des mélanomes métastatiques.

 L’étude ouverte, appelée BRIM2, a montré que l’inhibiteur RG7204 de BRAF induisait la diminution de la tumeur chez plus de la moitié des patients touchés par un mélanome porteur de la mutation V600E dans BRAF et précédemment traités. Les patients ayant participé à cette étude ont survécu pendant une durée moyenne de 6,2 mois sans aggravation de la maladie (survie médiane sans progression ou PFS). La survie sans progression chez ces patients est habituellement de deux mois environ et la survie globale médiane de six à neuf mois.

Les données ont été présentées lors du septième International Melanoma Research Congress of the Society for Melanoma Research à Sydney, en Australie, par le Dr Jeffrey Sosman, le vendredi 5 novembre. «Nous sommes satisfaits des résultats de l’étude sur le RG7204 en cas de mélanome avancé, une cause majeure de mortalité cancéreuse chez les jeunes adultes», a déclaré le Dr Sosman. «Nous possédons désormais des données supplémentaires confirmant l’activité clinique prometteuse du produit chez les patients souffrant de mélanome métastatique porteur de la mutation V600E dans BRAF et précédemment traités.»

«Ces données sont très encourageantes car elles nous permettent, sur la base des résultats de l’étude de phase II, de travailler à l’ouverture d’un programme d’accès élargi. Ce dernier pourrait mettre le RG7204 à la disposition des patients touchés par un mélanome avancé positif pour la mutation dans BRAF et ayant suivi au moins un traitement auparavant», a annoncé Hal Barron, Head of Global Product Development et Chief Medical Officer. «Les patients touchés par un mélanome avancé ont urgemment besoin de nouvelles options thérapeutiques et nous allons poursuivre nos travaux avec les autorités sanitaires du monde entier pour réunir les données nécessaires afin de mettre ce traitement à la disposition des personnes souffrant de ce type de cancer».

Le RG7204 illustre l’approche des soins personnalisés de Roche basée sur les biomarqueurs et les outils de diagnostic pour identifier le traitement adéquat chez le patient adéquat. Cette molécule est codéveloppée avec un test de diagnostic de Roche Molecular Diagnostics afin d’identifier les patients dont la tumeur est porteuse du gène BRAF muté et donc les plus appropriés pour le traitement.


Source : Roche








MyPharma Editions

Le Pr Fabrice Barlesi nommé directeur général de Gustave Roussy

Publié le 3 août 2021
Le Pr Fabrice Barlesi nommé directeur général de Gustave Roussy

Le Ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, a nommé par arrêté le Professeur Fabrice Barlesi, Directeur Général de Gustave Roussy pour une durée de cinq ans à compter du 1er aout 2021. Il succède au Professeur Jean-Charles Soria qui quittera ses fonctions avant la fin de son mandat pour des raisons familiales.

Sanofi va acquérir Translate Bio, spécialiste de l’ARN messager, pour 3,2 milliards de dollars

Publié le 3 août 2021
Sanofi va acquérir Translate Bio, spécialiste de l’ARN messager, pour 3,2 milliards de dollars

Sanofi a annoncé mardi avoir conclu un accord définitif avec Translate Bio, une entreprise américaine spécialisée dans le développement clinique de médicaments à ARN messager, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français va se porter acquéreur de la totalité des actions en circulation de Translate Bio au prix de 38 dollars par action, soit une transaction en numéraire valorisée approximativement à 3,2 milliards de dollars.

Ipsen conclut un partenariat exclusif avec Exicure dans les maladies neurodégénératives rares

Publié le 2 août 2021
Ipsen conclut un partenariat exclusif avec Exicure dans les maladies neurodégénératives rares

Ipsen et Exicure, une société de biotechnologie américaine, ont signé un accord de collaboration exclusif pour la recherche, le développement et la commercialisation de nouveaux acides nucléiques sphériques (SNA) dans le traitement potentiel de la maladie de Huntington et du syndrome d’Angelman.

Erytech : désignation Fast Track de la FDA américaine pour eryaspase dans le traitement de la LAL hypersensible

Publié le 30 juillet 2021
Erytech : désignation Fast Track de la FDA américaine pour eryaspase dans le traitement de la LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé à eryaspase la désignation « Fast Track » pour le traitement des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à l’asparaginase pégylée dérivée d’E. coli (PEG-ASNase).

Onxeo : le Dr Shefali Agarwal nommée présidente du conseil d’administration

Publié le 30 juillet 2021
Onxeo : le Dr Shefali Agarwal nommée présidente du conseil d'administration

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé la nomination du Dr Shefali Agarwal en tant que présidente du conseil d’administration de la société.

COVID-19 : GSK et Vir Biotechnology signent un accord d’achat conjoint avec la Commission européenne pour le sotrovimab

Publié le 30 juillet 2021
COVID-19 : GSK et Vir Biotechnology signent un accord d'achat conjoint avec la Commission européenne pour le sotrovimab

GlaxoSmithKline (GSK) et Vir Biotechnology viennent d’annoncer la conclusion d’un accord d’achat conjoint avec la Commission européenne pour le traitement COVID-19, le sotrovimab.

Takeda et Frazier collaborent afin de développer un vaccin candidat en phase clinique contre les norovirus

Publié le 30 juillet 2021
Takeda et Frazier collaborent afin de développer un vaccin candidat en phase clinique contre les norovirus

Takeda et Frazier Healthcare Partners ont annoncé une collaboration pour lancer HilleVax, une société biopharmaceutique, dans le but de développer et de mettre sur le marché le vaccin candidat de Takeda contre les norovirus.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents