Edition du 08-05-2021

Pharnext termine le recrutement de son essai clinique de Phase II avec son 1er Pléomédicament™

Publié le mardi 22 novembre 2011

Pharnext, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants fondés sur la Pléothérapie™ , annonce aujourd’hui la fin du recrutement des 80 patients prévus dans le cadre de son étude de phase II avec PXT3003, son premier Pléomédicament™, dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

« Rappelons que le traitement combiné de Pharnext n’a nécessité que trois ans d’élaboration, par rapport aux huit ans qu’il faut habituellement pour de nouvelles molécules, et que la société a été en mesure de passer directement en essais de phase II pour tester l’efficacité de ce mélange », souligne la société dans un communiqué.

  » PXT3003 représente un véritable espoir pour améliorer les patients atteints de la Maladie de Charcot Marie Tooth de type 1A. Le recrutement s’est déroulé de façon optimale. Jusqu’à présent aucun patient n’a abandonné l’étude, ce qui est très encourageant », déclare le Dr Attarian du CHU de la Timone à Marseille, coordinateur principal de l’étude CLN-PXT3003-01.

« Nous sommes ravis d’avoir franchi cette étape clef avec notre premier pléomédicament issu de notre plateforme propriétaire. Nous nous rapprochons de plus en plus de notre objectif, qui est de présenter aux patients atteints de la maladie de Charcot-Marie-Tooth, qui n’ont à ce jour aucun remède disponible, un traitement sûr et efficace et nous attendons avec impatience de partager avec eux des résultats intéressants attendus en début d’année 2013 », souligne le Professeur Daniel Cohen, fondateur et Président Directeur Général de Pharnext.

 Démarré fin décembre 2010, le recrutement des patients, qui a eu lieu dans 6 centres investigateurs en France (Lille, Limoges, Lyon, Marseille, Nantes et Paris), est terminé dans le délai prévu. Cet essai de Phase II est une étude clinique multicentrique de Phase II, randomisée, en double aveugle, contrôlée versus placebo. Les patients ont été répartis de façon aléatoire (randomisation) entre les 4 bras de l’étude, soit un bras placébo et 3 bras expérimentaux avec le PXT3003 administré à 3 doses par voie orale, 2 fois par jour.

 PXT3003 est le premier candidat médicament issu de la technologie Pharnext appelée « Pléothérapie ». PXT3003 est composé d’une association de trois médicaments, d’ores et déjà approuvés, hors brevet, commercialisés séparément mais chacun pour une autre maladie, et administrés ici à des doses bien plus faibles que pour l’indication habituelle. Cette étude a pour but d’évaluer la pharmacodynamie, la pharmacocinétique, la tolérance et l’efficacité du PXT3003 chez des patients âgés de 18 à 65 ans et atteints de CMT-1A (avec confirmation génétique d’une duplication sur le chromosome 17). Les résultats devraient être communiqués au premier trimestre 2013.

Un article publié dans la revue Nature Medicine (Networking for new drugs , octobre 2011, vol 17, N°10, pages 1166-1168, ) décrit, en préambule, l’originalité de cet essai et souligne que, si beaucoup des médicaments parmi les plus connus de nos jours ont été conçus pour atteindre avec précision une seule cible biologique, le proverbial médicament miracle de la médecine pourrait bientôt être remplacé par un arsenal plus sophistiqué qui utilise la « pharmacologie des réseaux » comme Pharnext, afin de s’attaquer avec plus d’efficacité aux besoins médicaux.

Source :  Pharnext








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents