Edition du 07-04-2020

Genticel poursuit l’essai de Phase 2 évaluant son vaccin ProCervix contre le HPV

Publié le mardi 27 janvier 2015

Genticel, la société française de biotechnologie, spécialisée dans le développement de vaccins thérapeutiques, a annoncé lundi que le Comité de Surveillance et de Suivi de l’essai, un comité d’experts indépendants qui revoit tous les six mois les données de tolérance issues de l’étude, a recommandé le 22 janvier, la poursuite de l’étude RHEIA-VAC sans aucun changement.

Le DSMB avait déjà fourni cette même recommandation lors de sa première réunion le 1er juillet 2014. RHEIA-VAC (Research on HPV Eradication In Adults by VACcination) est une étude randomisée, contre placebo, conduite en double aveugle, destinée à évaluer l’efficacité du vaccin thérapeutique ProCervix chez des femmes infectées par l’une ou l’autre des deux souches oncogènes HPV 16 et HPV 18, ou par les deux, et présentant une cytologie cervicale normale ou ‘ASCUS(1)/LSIL(2)’ (anomalies cytologiques de bas grade). Le risque pour ces femmes de développer des lésions de haut grade en 4 ans est d’environ 34%(3), soit approximativement une personne sur trois.

Le 13 novembre dernier, Genticel annonçait que le recrutement des sujets de cette étude avait été terminé avec quatre mois d’avance par rapport au planning initial, soit 239 patientes dont 99% avaient décidé de poursuivre l’essai. Pour mémoire, le critère d’évaluation principal de cet essai clinique de Phase 2, la clairance virale, est obtenu 12 mois après la première vaccination. Avec un recrutement complet des patientes réalisé plus rapidement que prévu, Genticel sera en mesure de communiquer les premiers résultats intermédiaires au cours du premier semestre 2016, au lieu du second trimestre tel qu’initialement prévu.

« Nous sommes très satisfaits de l’avancement de l’étude RHEIA-VAC et de l’engagement continu de tous nos chercheurs, dont la motivation a constitué la pierre angulaire du recrutement et de la poursuite de cet essai par des femmes infectées par le HPV. C’est également réconfortant de constater que le DSMB, qui a évalué la sécurité, la tolérance et la conformité des données de la quasi-totalité de nos patientes recrutées dans cet essai clinique, a une nouvelle fois autorisé la poursuite de l’essai selon le protocole. », déclare le Dr Sophie Olivier, Directeur Médical de Genticel.

(1) ASCUS: Atypical Squamous Cells of Undetermined Significance
(2) LSIL: Low grade Squamous Intra-epithelial Lesions
(3) Naucler et al. British Journal of Cancer, 2007

Source : Genticel








MyPharma Editions

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le 2 avril 2020
OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’analyse des données de l’étape 1 prévue au protocole de l’essai clinique de Phase 3 de Tedopi®, Atalante 1, a montré que le critère principal de cette étape avait été atteint. Cette étude est menée chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire (PD-1/PD-L1).

Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Publié le 1 avril 2020
Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats-médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, a annoncé le succès de l’étude de phase 2 de son candidat-médicament THN102 dans la maladie de Parkinson.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents