Edition du 22-05-2018

PLFSS 2015 : « le médicament lourdement pénalisé » selon le Leem

Publié le mercredi 1 octobre 2014

A la suite de la présentation de l’avant-projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2015, le Leem, qui fédère les entreprises du médicament opérant en France, juge ce dernier « profondément inéquitable et symptomatique de l’incapacité des pouvoirs publics à sortir d’une vision court-termiste des enjeux de santé ».

Dans un communiqué, le Leem constate que « le médicament demeure, après trois années très lourdes en termes de régulation, le contributeur essentiel aux économies de santé. Avec un montant de 900 millions d’euros de baisses de prix, auquel s’ajoute une accumulation de mesures de régulation, la part demandée au médicament dans le champ des dépenses d’assurance maladie reste particulièrement lourde (plus de 50 % des efforts, alors que le médicament ne représente que 15 % des dépenses) ».

Le Leem estime ainsi que « le Gouvernement fait aujourd’hui le choix de la facilité en recourant à l’expédient de mesures purement comptables » en dépit des « propositions faites par les industriels dans le cadre du Comité interministériel d’interface mis en place au printemps dernier (développement de l’automédication, réorganisation du parcours de soins, déploiement des nouvelles technologies de santé…). »

« L’intention gouvernementale de fixer, pour la première fois, un taux d’évolution des dépenses de médicament négatif, ne permettrait en aucun cas à notre pays d’accueillir les innovations thérapeutiques à venir », estime Patrick Errard, Président du Leem.

« En pénalisant aussi fortement, pour la quatrième année consécutive, l’industrie pharmaceutique, les pouvoirs publics détériorent durablement les capacités de recherche et d’innovation de notre pays et affaiblissent un outil de production source d’investissement et d’emplois », juge l’organisation. Elle souligne que « ce projet de loi va à l’encontre de tous les rapports d’experts (Gallois, Lauvergeon, Rocard-Juppé, Attali), qui soulignent le caractère stratégique pour la France des industries de santé, et il s’inscrit en contradiction avec les ambitions stratégiques portées par le Gouvernement ».

Par ailleurs, le Leem se déclare « tout particulièrement vigilant à la refonte des mécanismes de régulation financière, notamment au travers de son système dit de « clause de sauvegarde » (taux K), et rappelle son attachement à la lisibilité et à la prévisibilité de la politique de maîtrise des dépenses de médicaments dans un cadre pluriannuel ».

Le Leem estime que « par son annualité, le PLFSS ne favorise pas une réflexion de fond sur la résolution des problématiques de financements, et ne constitue pas un outil pertinent pour une réforme structurelle du système de santé ». « Il ne permet pas non plus aux industriels de disposer d’une visibilité à moyen et long terme, pourtant indispensable aux investissements en santé », poursuit-il.

Enfin, l’organisation estime que les arbitrages rendus dans le cadre du PLFSS menacent la politique d’accès à l’innovation. « Il faut que nos concitoyens sachent que de considérables avancées thérapeutiques se profilent à court et moyen terme, permettant de traiter des maladies jusqu’alors incurables et qui affectent des milliers de patients, analyse Patrick Errard. Cette évolution doit inviter les pouvoirs publics à engager enfin, et de façon approfondie, les réformes de structures seules à même de dégager les gains d’efficience indispensables pour garantir la pérennité de notre système de santé et sa capacité à accueillir le progrès médical. Elle nous invite aussi à refonder les principes conventionnels de fixation des prix et des niveaux de prise en charge qui, durant des années, ont conféré à la France un temps d’avance en matière d’accès à l’innovation dans un cadre totalement maîtrisé ».

Source : Leem








MyPharma Editions

Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Publié le 22 mai 2018
Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Sanofi vient d’annoncer que le New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les résultats détaillés de deux essais cliniques de phase III consacrés à l’utilisation expérimentale de Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de l’asthme modéré à sévère.

TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

Publié le 22 mai 2018
TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, a annoncé qu’elle présentera à plusieurs reprises au premier Treg Directed Therapies Summit, qui se tiendra à Boston, aux États-Unis, du 22 au 24 mai 2018.

Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Publié le 22 mai 2018
Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Sensorion, la société de biotechnologie basée à Montpellier et spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a annoncé la nomination du Professeur Christine Petit, docteur en médecine et docteur es-sciences en tant que Présidente de son Conseil Scientifique.

Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Publié le 22 mai 2018
Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la publication d’un abstract présentant des résultats intermédiaires sur 12 patients pour son étude clinique utilisant son premier radiotraceur, à l’occasion du 54ème congrès mondial de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology) à Chicago, aux États-Unis.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l’EMA (avril 2018)

Publié le 18 mai 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l'EMA (avril 2018)

Dans un point d’information, l’ANSM revient sur la réunion du 24-27 avril 2018 du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 4 avis favorables de PIPs, dans les indications suivantes :

Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Publié le 18 mai 2018
Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Le groupe Pierre Fabre a annoncé l’extension de son accord de partenariat avec Roche dans le développement d’un nouveau prototype de test diagnostic en oncologie pour W0101, un anticorps conjugué (ADC). Cet ADC, découvert et développé par l’Institut de Recherche Pierre Fabre, cible le récepteur du facteur de croissance analogue à l’insuline de type 1 (IGF-1R).

Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l’eczéma chez les adolescents

Publié le 17 mai 2018
Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l'eczéma chez les adolescents

Sanofi et Regeneron ont annoncé qu’un essai pivot de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement d’adolescents (de 12 à 17 ans) souffrant de dermatite atopique modérée à sévère a atteint son critère d’évaluation principal et plusieurs critères d’évaluation secondaires importants. Une demande d’approbation réglementaire devrait être présentée aux États-Unis au 3ème trimestre 2018 pour les patients âgés de 12 à 17 ans.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions