Edition du 09-12-2021

PLFSS rectificatif pour 2012 : trois volets pour agir sur les dépenses

Publié le jeudi 10 novembre 2011

Xavier Bertrand, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, Valérie Pécresse , la ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l’Etat et Roselyne Bachelot, la ministre des Solidarités et de la Cohésion Sociale ont transmis aux caisses de sécurité sociale le projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2012, qui sera présenté en Conseil des ministres le 23 novembre 2011. Ces nouvelles mesures visent à amplifier l’effort de maîtrise des dépenses publiques en agissant sur trois volets.

Ce projet de loi de financement rectificative mettra en oeuvre les mesures de maîtrise des dépenses sociales annoncées par le Premier Ministre le 7 novembre 2011 : révision de l’Objectif national des dépenses d’assurance maladie (ONDAM) à 2,5% jusqu’en 2016, raccourcissement de la phase transitoire de montée en charge de la réforme des retraites, revalorisation de 1%, soit la croissance prévisionnelle, de certaines prestations sociales.

Alliées aux mesures votées en première lecture du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2012 à l’Assemblée Nationale, ces mesures permettront d’améliorer légèrement le déficit du régime général présenté dans le PLFSS en septembre 2011, alors même que la prévision d’évolution pour 2012 de la masse salariale, principale assiette de recettes de la sécurité sociale, a été revue à la baisse (3% au lieu de 3,7%), parallèlement à la révision de croissance de l’économie française (1% au lieu de 1,75%).

Ces nouvelles mesures permettront d’amplifier l’effort du Gouvernement de maîtrise des dépenses publiques, en agissant sur trois volets.

D’une part, le projet de loi de financement rectificative contient les mesures nécessaires pour réaliser 500 M€ d’économies supplémentaires sur l’ONDAM et parvenir ainsi à un ONDAM à + 2,5%. Pour cela, un effort supplémentaire à hauteur de 290 M€ portera sur les baisses de prix du médicament, principalement des génériques ; 90 M€ proviendront de baisses de tarifs supplémentaires, notamment sur la biologie et la radiologie, eu égard aux gains de productivité et au niveau de revenu de ces professionnels de santé ; une marge de 100 M€ sera dégagée sur le Fonds de modernisation des établissements de santé publics et privés (FMESPP) ; enfin, l’objectif global de dépenses du secteur médico-social sera mis à contribution à hauteur de 20 M€.

D’autre part, le texte prévoit l’accélération de la phase transitoire de montée en charge de la réforme des retraites votée en 2010, qui sera raccourcie d’un an. Les cibles de 62 ans, pour l’âge légal de départ, et 67 ans, pour l’âge du taux plein, seront respectivement atteintes en 2017, au lieu de 2018, et en 2022, au lieu de 2023, ce qui permettra de réduire l’endettement de 4,4 Md€ d’ici 2016 et de 7,1 Md€ d’ici 2017. Cette mesure concernera l’ensemble des affiliés du régime général et des régimes alignés ainsi que l’ensemble des fonctionnaires. Les dispositifs « carrières longues » et « pénibilité » ne seront pas impactés. Cette accélération réduira plus rapidement le déficit des régimes d’assurance vieillesse et sécurisera les pensions de retraite dans un contexte de turbulences sur le marché de la dette. Le Gouvernement tient ainsi son engagement de retour à l’équilibre du système de retraite en préservant le niveau des pensions de retraite.

Enfin, le texte prévoit l’indexation, pour l’année prochaine seulement, à hauteur de 1% des prestations familiales au 1er avril 2012. Cette mesure exceptionnelle, qui génèrera une moindre dépense de 300 M€ en 2012, revient à revaloriser les prestations familiales comme la croissance en 2012. Elle s’accompagne d’une revalorisation de 1% des aides au logement qui sera réalisée dans le cadre du projet de loi de finances pour 2012 et qui produira 80 M€ d’économies pour la branche famille.

Par ailleurs, un effort de 220 M€ sera réalisé en 2012 sur les dépenses de gestion des caisses de sécurité sociale et sur certaines dotations aux fonds de la protection sociale.

Au global, l’effort renforcé de maîtrise des dépenses permettra de sécuriser la trajectoire de réduction du déficit du régime général de 10 Md€, soit 40 %, et de diviser par deux le déficit de l’assurance-maladie entre 2010 et 2012.

Source :  gouvernement.fr








MyPharma Editions

TreeFrog Therapeutics annonce de nouveaux investissements industriels et 3,5M d’euros de financements supplémentaires

Publié le 8 décembre 2021
TreeFrog Therapeutics annonce de nouveaux investissements industriels et 3,5M d'euros de financements supplémentaires

TreeFrog Therapeutics, a annoncé avoir reçu Patrick Amoussou-Adéblé, secrétaire général pour les affaires régionales à la préfecture de Nouvelle-Aquitaine, et Alain Rousset, Président de la région Nouvelle-Aquitaine, le 7 décembre 2021 sur son site de Pessac, siège et centre R&D de la société. Cette visite s’est déroulée dans le cadre du troisième anniversaire de la création de TreeFrog Therapeutics. A cette occasion, les dirigeants ont annoncé le doublement de la surface de salles blanches pour atteindre près de 300m², ainsi que la livraison d’un second bâtiment de 900m² à Pessac comprenant un laboratoire de biophysique de 200m².

Medicago et GSK : résultats de Phase 3 positifs concernant l’efficacité et la sécurité du candidat vaccin COVID-19 végétal avec adjuvant

Publié le 8 décembre 2021
Medicago et GSK : résultats de Phase 3 positifs concernant l'efficacité et la sécurité du candidat vaccin COVID-19 végétal avec adjuvant

Medicago, société biopharmaceutique établie à Québec, et GlaxoSmithKline (GSK) viennent de présenter les résultats concluants en termes d’efficacité et d’innocuité de l’étude mondiale de Phase 3 contrôlée par placebo du candidat-vaccin COVID-19 à base de plantes de Medicago, combiné à l’adjuvant pandémique de GSK. L’étude a été menée auprès de plus de 24 000 adultes de 18 ans et plus, dans six pays.

Noxxon : recrutement d’un 1er patient dans la phase d’expansion de l’étude de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 8 décembre 2021
Noxxon : recrutement d'un 1er patient dans la phase d'expansion de l'étude de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient a été recruté dans un bras d’expansion de l’étude GLORIA sur NOX-A12 dans le cancer du cerveau non méthylé MGMT (glioblastome, GBM). Le patient a reçu sa première semaine de traitement de NOX-A12 (600 mg/semaine) associé à de la radiothérapie et d’un inhibiteur de VEGF, bevacizumab.

Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal™ en Europe

Publié le 7 décembre 2021
Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal™ en Europe

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé l’enregistrement d’avancées significatives dans la commercialisation et la distribution d’ADV7103 (Sibnayal™), le premier et unique médicament approuvé pour le traitement de l’acidose tubulaire rénale distale (ATRd) chez les adultes, les adolescents et les enfants âgés d’un an et plus.

Valneva commente les données de l’essai COV-Boost

Publié le 7 décembre 2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a commenté les données publiées dans le cadre de l’essai COV-Boost qui a étudié la réactogénicité et l’immunogénicité de sept vaccins contre la COVID-19, administrés dans différents dosages comme troisième dose, ou dose de rappel, à des personnes ayant reçu le vaccin Comirnaty de Pfizer ou Vaxzevria d’AstraZeneca.

Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Publié le 7 décembre 2021
Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé les résultats positifs de son étude clinique mesurant l’intervalle QT/QTc1 et démontre l’innocuité de lanifibranor sur l’activité électrique cardiaque.

Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Publié le 6 décembre 2021
Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle difficile à traiter/résistante, a annoncé ce jour la signature d’un accord exclusif de licence et de production avec Julphar pour commercialiser et produire firibastat au Moyen-Orient, en Afrique, dans les CEI et en […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents