Edition du 16-01-2022

Pneumonie : l’OMS présente son nouveau plan de lutte

Publié le mercredi 4 novembre 2009

Pneumonie : l’OMS présente son nouveau plan de lutte L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ont présenté un  plan d’action qui vise à sauver quelque 5,3 millions d’enfants de la mort par pneumonie d’ici 2015. Selon l’OMS, 39 milliards de dollars sont nécessaires pour combattre la première cause de mortalité mondiale chez l’enfant.

Avec 1,8 million de décès d’enfants de moins de cinq ans par an dans le monde, dont plus de 98% dans 68 pays en développement, la pneumonie est la première cause de mortalité chez l’enfant. Le Plan d’action présenté lors du premier sommet mondial sur la pneumonie, le 2 novembre dernier à New York, a pour objectif de sensibiliser au problème de la maladie, en tant que cause majeure de mortalité chez l’enfant, et demande aux responsables politiques aux niveaux mondial et national, aux donateurs et à la société civile de prendre des mesures pour une mise en œuvre immédiate.

«Ce plan d’action indique la stratégie à suivre pour prévenir et combattre la pneumonie qui, aujourd’hui, tue plus d’enfants que n’importe quelle autre maladie, a déclaré le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS. Nous savons que cette stratégie sera efficace et qu’elle permettra, si elle est appliquée dans chacun des pays fortement touchés, d’éviter des millions de décès.»

Le plan comporte trois volets:
1. Protéger chaque enfant en le mettant dans un environnement où le risque de pneumonie est faible (allaitement exclusif au sein jusqu’à l’âge de six mois, alimentation adaptée, prévention du petit poids de naissance, diminution de la pollution à l’intérieur des habitations et lavage fréquent des mains).

2. Éviter que les enfants ne contractent la pneumonie (par la vaccination contre ses principales causes: rougeole, coqueluche, Streptococcus pneumoniae et <I<>b, ainsi que par la prévention et le traitement du VIH chez l’enfant et l’administration de zinc en cas de diarrhée).

3. Traiter les enfants qui contractent la pneumonie en leur administrant les soins et les antibiotiques qui conviennent (dans les communautés, les dispensaires et les hôpitaux).

L’OMS estime à 39 milliards de dollars le coût de la mise en œuvre du plan d’action de 2010 à 2015 en intensifiant les mesures recommandées dans les 68 pays fortement touchés. Sur cette période de six ans, on s’attend à un doublement des coûts annuels, qui passeront de 3,8 milliards en 2010 à 8 milliards en 2015.

Parmi les objectifs à atteindre d’ici 2015 : étendre la couverture de tous les vaccins utiles et de l’allaitement exclusif au sein pour atteindre le taux de 90%, augmenter l’accès à une prise en charge adaptée de la pneumonie pour que 90% des cas puissent en bénéficier. Des actions qui permettront selon l’OMS de diminuer de 65% le nombre de décès d’enfants par pneumonie et d’obtenir une baisse de 25% du nombre des cas graves par rapport aux chiffres de 2000.

Source :OMS








MyPharma Editions

Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Publié le 15 janvier 2022
Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Univercells vient d’annoncer l’acquisition de SynHelix, une société de biotechnologie qui vise à accélérer le développement de biothérapies grâce à une technologie de synthèse d’ADN sans précédent, robuste, évolutive et automatisée, permettant de générer en une seule étape de longs fragments d’ADN, à grande échelle et avec une grande pureté, dans une installation conforme aux normes cGMP.

Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Publié le 14 janvier 2022
Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Lysogene, société biopharmaceutique s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la résiliation des accords de licence avec Sarepta pour LYS-SAF302, un actif de phase 2/3 dans la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA) avec effet au 11 juillet 2022. Cette résiliation fait suite à des discussions infructueuses pour le transfert à Lysogene de la responsabilité de la production du produit commercial LYS-SAF302 au niveau mondial.

Abivax reçoit l’avis scientifique de l’EMA soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 14 janvier 2022
Abivax reçoit l'avis scientifique de l'EMA soutenant l'avancement du programme clinique de phase 3 d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires et le cancer, a annoncé que l’Agence européenne des médicaments (EMA) a délivré son avis scientifique soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), visant par la suite à l’obtention potentielle d’une autorisation de mise sur le marché et à la commercialisation d’ABX464.

Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Publié le 11 janvier 2022
Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer des thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, a déclaré que son partenaire sous licence, Allogene Therapeutics, Inc., a annoncé la levée de l’avis de suspension par la Food and Drug Administration (FDA) américaine de ses essais cliniques.

Takeda en passe d’acquérir Adaptate Biotherapeutics

Publié le 11 janvier 2022
Takeda en passe d'acquérir Adaptate Biotherapeutics

Takeda a annoncé l’exercice de son option d’acquisition d’Adaptate Biotherapeutics, une société britannique orientée sur le développement de thérapies à base d’anticorps pour la modulation des cellules T delta 1 (Vδ1) gamma delta (γδ) variables. Grâce à cette acquisition, Takeda obtiendra la plateforme d’engageurs de cellules T γδ à base d’anticorps d’Adaptate, notamment les programmes précliniques de candidats et de découverte en cours de développement.

NovAliX acquiert le site Sanofi de Strasbourg et crée le Campus de Recherche Guy Ourisson

Publié le 10 janvier 2022
NovAliX acquiert le site Sanofi de Strasbourg et crée le Campus de Recherche Guy Ourisson

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche préclinique, vient d’annoncer la première étape d’un projet de développement qui lui permettra d’offrir à ses clients un portefeuille enrichi de capacités nouvelles en biologie et en pharmacologie dans un environnement de grande qualité.

Intelligence artificielle : Exscientia et Sanofi vont collaborer pour développer un portefeuille de médicaments de précision

Publié le 7 janvier 2022
Intelligence artificielle : Exscientia et Sanofi vont collaborer pour développer un portefeuille de médicaments de précision

Sanofi et Exscientia ont annoncé la conclusion d’un accord de licence et de collaboration de recherche novateur en vue du développement de jusqu’à 15 nouvelles petites molécules candidates en oncologie et immunologie, à l’aide de la plateforme d’intelligence artificielle (IA) entièrement intégrée d’Exscientia utilisant des échantillons biologiques de patients.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents