Edition du 16-12-2018

Grippe A (H1N1) : les animaux sont aussi menacés par le virus

Publié le mercredi 4 novembre 2009

Grippe A: les animaux sous la menace du virusFace à la diffusion chez l’homme du virus grippal pandémique A (H1N1) 2009 et à sa possible transmission à des espèces animales, l’Afssa a mis au point un test diagnostique spécifique de détection du virus chez l’animal et a évalué les niveaux de risques de contamination inter espèces. L’agence recommande la mise en oeuvre de mesures de biosécurité et de prévention.

Des scientifiques de l’Afssa ont mis au point une technique d’identification du nouveau virus grippal humain A (H1N1) 2009, qui permet de distinguer ce virus Influenza de ceux évoluant habituellement chez le porc et les volailles. L’Institut Pasteur a collaboré au projet en fournissant les virus isolés chez l’homme. Le laboratoire de Ploufragan de l’Afssa a été désigné, par la Direction générale de l’alimentation, laboratoire national de référence pour la mise en oeuvre de ce test diagnostique. Cet outil sera mis à disposition des laboratoires vétérinaires de diagnostic agréés par l‘Etat.

Une contamination par l’homme
L’Afssa rappelle dans son communiqué que les cas d’infection des élevages de porcs par le virus A (H1N1) 2009, comme rapportés dans différents pays, sont dus à une transmission du virus par l’Homme infecté par ce virus. L’Agence considère que des porcs infectés par le virus A (H1N1) 2009 peuvent contaminer l’Homme par voie respiratoire, écoulement nasal et aérosols (éternuements, toux), c’est-à-dire via un mode de transmission virale semblable à celui utilisé par les autres virus Influenza des mammifères.

Néanmoins, l’Afssa considère comme nul le risque de contamination de l’Homme par ingestion de viandes et de produits à base de viandes issues de porcs infectés, compte tenu de la localisation du virus A (H1N1) 2009 dans leur organisme.

En l’état actuel des connaissances, les volailles, de façon générale, seraient très peu réceptives au virus A (H1N1) 2009. Deux espèces feraient exception, les dindes et les cailles, qui présentent une certaine réceptivité, bien qu’inférieure à celle des mammifères, tel le porc. Cependant, les données disponibles sont encore trop partielles pour conclure définitivement.

Surveillance, biosécurité et vaccination
L’Afssa recommande la création d’un réseau national d’épidémio-surveillance des virus Influenza du porc. Celui-ci devrait fonctionner en relation étroite avec les réseaux d’épidémio-surveillance des virus Influenza chez les oiseaux et chez l’homme déjà en place.

L’Afssa recommande de proposer aux professionnels de la filière porcine des mesures de biosécurité spécifiques au virus A (H1N1) 2009. L’Agence rappelle l’importance du respect des mesures générales de biosécurité en élevage porcin et avicole.  Enfin, l’Afssa recommande aux professionnels de l’élevage porcin de se vacciner préventivement vis-à-vis du virus A (H1N1) 2009.

Source : Afssa








MyPharma Editions

Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Publié le 14 décembre 2018
Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Median Technologies a annoncé la nomination du Dr. Nozha Boujemaa comme Directrice Scientifique et de l’Innovation (Chief Science and Innovation Officer). Nozha Boujemaa supervisera la vision scientifique de Median ainsi que l’ensemble des stratégies d’innovation et de développement pour la plateforme d’imagerie phénomique iBiopsy®.

Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Publié le 14 décembre 2018
Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour les pathologies de l’oreille interne telles que les surdités, les acouphènes et les vertiges, a annoncé que les résultats de l’étude de phase 2a SENS-111-202 a satisfait à son critère principal de tolérance de manière statistiquement significative. L’étude confirme le postulat de départ selon lequel le candidat médicament Séliforant (SENS-111) n’affecte ni la vigilance, ni les fonctions cognitives des patients soumis à une stimulation rotatoire.

Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Publié le 13 décembre 2018
Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Vari, filiale de Lindal Group, fabricant de valves et mécanismes pour aérosols pharmaceutiques, ont signé un accord de commercialisation. Ce partenariat donne à VARI l’opportunité d’intégrer et de commercialiser Inspair™. Le contrat comprend une clause d’exclusivité couvrant plusieurs pays d’Amérique du Sud, Europe de l’est, Moyen-Orient et Asie du Sud-Est.

Takeda et la New York Academy of Sciences présentent les lauréats du prix 2019 Innovators in Science

Publié le 13 décembre 2018
Takeda et la New York Academy of Sciences présentent les lauréats du prix 2019 Innovators in Science

Takeda, le laboratoire pharmaceutique japonais, et la New York Academy of Sciences viennent d’annoncer les lauréats du deuxième prix annuel « Innovators in Science » pour leur engagement et leur excellence dans la médecine régénérative.

DBV Technologies : des données à l’appui de l’induction de l’immunotolérance par la peau lors de l’ISDS 2018

Publié le 13 décembre 2018
DBV Technologies : des données à l'appui de l'induction de l'immunotolérance par la peau lors de l'ISDS 2018

DBV Technologies a annoncé qu’une présentation orale évaluant les différences du profil immunitaire de la peau d’individus sains selon les zones du corps avait été présenté par le Dr Ester Del Duca de l’École de médecine Icahn du Mont Sinaï, lors du 3ème Sommet sur les maladies inflammatoires de la peau (Inflammatory Skin Disease Summit ou ISDS) à Vienne, en Autriche, du 12 au 15 décembre 2018.

Stallergenes Greer : plusieurs nominations au Conseil d’administration

Publié le 12 décembre 2018

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a annoncé le 12 décembre 2018 les nominations de Stefan Meister en tant que Président du Conseil d’administration, de Michele Antonelli en tant que membre du Conseil d’administration et Directeur général et de Elmar Schnee en tant que principal administrateur indépendant.

Theradiag : Bertrand de Castelnau nommé Directeur Général

Publié le 12 décembre 2018
Theradiag : Bertrand de Castelnau nommé Directeur Général

Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a annoncé la nomination, ce jour par le Conseil d’administration, de Bertrand de Castelnau en tant que Directeur Général. Bertrand de Castelnau succède à Michel Finance, dont le mandat prendra fin le 31 décembre 2018, et prendra ses fonctions à compter du 21 janvier 2019.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions