Edition du 21-08-2018

Médicament: le Leem dénonce une réforme qui menace « l’accès à l’innovation thérapeutique et l’emploi en France »

Publié le lundi 1 août 2011

L’organisation professionnelle des entreprises du médicament a pris acte lundi du projet de réforme présenté par  Xavier Bertrand en Conseil des ministres. Si le Leem souscrit « sans réserve » aux mesures liées à la sécurité sanitaire, à la protection des patients ainsi qu’à la transparence des liens d’intérêts, il dénonce en revanche la « mise en place de procédures destinées à freiner l’accès des patients aux nouveaux médicaments, et l’interdiction de la visite médicale individuelle à l’hôpital, qui menace directement l’emploi de milliers de personnes ».

 « En déconnexion totale avec toute considération de sécurité sanitaire et de protection des patients, certaines mesures de ce projet de réforme de la politique du médicament sont de nature à durcir radicalement les règles d’accès au marché des nouveaux médicaments et à leur prise en charge », estime le Leem dans un communiqué qui dénonce « derrière une intention vertueuse »,  « un plan de maîtrise des dépenses de santé qui ne dit pas son nom ».

Une « perte de chances » pour les patients
A titre d’exemple, Le Leem indique que « les restrictions concernant les ATU (Autorisations temporaires d’utilisation) empêcheront de nombreux malades atteints de pathologies lourdes d’accéder à des médicaments en cours de développement, susceptibles d’apporter une réponse thérapeutique efficace quand toutes les solutions ont échoué, notamment dans le traitement des cancers ».

« De graves menaces sur l’emploi »
Les Entreprises du Médicament déplorent que la visite médicale  » fasse une nouvelle fois l’objet de mesures stigmatisantes ». « La défiance de l’Etat est d’autant moins justifiée que cette profession est entrée depuis plusieurs années dans une démarche volontariste d’amélioration de ses pratiques », souligne le Leem qui rappelle que « la France est le seul pays au monde à avoir associé les pouvoirs publics et l’industrie autour d’une charte de la visite médicale ». C’est aussi le seul pays dans lequel la visite médicale fait l’objet d’une certification par les autorités. Inscrite dans une mutation profonde de son exercice, cette profession très encadrée a connu ces cinq dernières années une baisse de 24 % de ses effectifs. « Entraver davantage les conditions de son exercice en proscrivant le principe d’un entretien individuel avec un médecin confirme la suspicion pesant sur les médecins et l’industrie pharmaceutique et fragilisera encore davantage l’emploi », prédit l’organisation professionnelle.

 

« Un coup dur porté à l’attractivité et la compétitivité françaises »
Enfin, Le Leem « s’alarme d’une politique visant systématiquement à alourdir les contraintes pesant sur l’industrie du médicament, et à bousculer le cadre juridique de son activité » et dénonce notamment  « les déclarations visant à taxer les entreprises du médicament pour financer la formation continue des médecins ». « Dans un contexte de grande concurrence entre les pays, ce type de mesures comporte un risque réel : celui de provoquer des mouvements de délocalisations ou de détourner les investissements vers d’autres régions du monde », prévient l’organisation. 

Source : Leem








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions