Edition du 26-11-2022

Poxel : création d’un Conseil Scientifique dédié aux maladies métaboliques rares

Publié le lundi 6 décembre 2021

Poxel : création d’un Conseil Scientifique dédié aux maladies métaboliques raresPoxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies métaboliques chroniques, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies rares, a annoncé la création d’un Conseil Scientifique dédié aux maladies métaboliques rares. Le nouveau Conseil Scientifique se concentrera dans un premier temps sur le développement du programme de Poxel dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X (ALD).

« Je suis ravi d’accueillir ce panel d’experts reconnus au sein du Conseil Scientifique de Poxel dédié aux maladies métaboliques rares. Ces indications thérapeutiques, y compris l’ALD, ne disposent pas, ou de manière très limitée, de traitements, et les besoins médicaux sont très grands. Les connaissances et expériences approfondies de ces experts nous permettront de mieux élaborer nos programmes de recherche et de développement précliniques et cliniques, et d’accomplir notre mission visant à développer des traitements pour les maladies métaboliques rares. Nous sommes impatients de poursuivre notre collaboration avec ces membres éminents à mesure que nous développons nos programmes cliniques avec l’initiation, début 2022, de deux études de Phase IIa dans l’ALD, la première pour le PXL065, une nouvelle molécule de thiazolidinedione modifiée par deutérium, et la seconde pour le PXL770, un activateur direct de l’AMPK », a déclaré David E. Moller, Directeur Scientifique de Poxel.

Poxel a récemment tenu son premier Conseil Scientifique dédié aux maladies rares, au cours duquel des discussions très productives ont pu être menées concernant le potentiel de ses molécules et le futur de ses programmes dans l’ALD, y compris le design des deux études de preuve de concept de Phase IIa que la Société prévoit d’initier en début d’année prochaine.

Les membres du Conseil Scientifique dédié aux maladies métaboliques rares sont les suivants :

Le professeur Florian Eichler, MD, est un expert des maladies métaboliques héréditaires qui affectent le système nerveux. Il a reçu une formation en neurologie pédiatrique et en neurogénétique à Harvard et à Johns Hopkins. Il est actuellement directeur du Centre pour les Maladies Neurologiques Rares et directeur du Service de Leukodystrophie à l’Hôpital Général du Massachussetts, à la faculté de médecine de Harvard, aux États-Unis. Ses recherches portent sur la génétique des troubles peroxysomaux, le métabolisme des lipides et la thérapie génique pour les maladies neurodégénératives. Le docteur Eichler est également président de l’association ALD Connect.

Le professeur Marc Engelen, MD, PhD, est un chercheur clinicien, un spécialiste en neurologie pédiatrique, gastro-entérologie et endocrinologie, et un expert des troubles peroxysomaux et des leucodystrophies au Centre Médical et Universitaire d’Amsterdam, aux Pays-Bas. Le docteur Engelen a obtenu son diplôme de médecine et son doctorat à l’université d’Amsterdam. Avec Stephan Kemp et d’autres membres de son équipe, les travaux de recherche du docteur Engelen ont porté sur de nouvelles approches pour détecter, diagnostiquer et surveiller les maladies neuro-métaboliques, y compris l’ALD.

Le professeur S. Ali Fatemi, MD, est un médecin et scientifique de premier plan dans le domaine de la neurologie pédiatrique et des maladies neuro-métaboliques. Le docteur Fatemi a été formé à l’université de médecine de Vienne, en Autriche, et à l’institut Kennedy Krieger à l’université Johns Hopkins, aux États-Unis. Il a fondé le centre Moser pour les leukodystrophies et occupe aujourd’hui le poste de directeur médical à l’Institut Kennedy Krieger à Baltimore. Ses recherches se concentrent sur les études fondamentales et translationnelles de la physiopathologie de l’ALD.

Le professeur Stephan Kemp, PhD, est un expert en recherche translationnelle sur les maladies neuro-métaboliques génétiques. Il a été formé à l’université Johns Hopkins, à l’Institut Kennedy Krieger et à l’Université d’Amsterdam, où il est membre du corps professoral depuis de nombreuses années. Ses recherches portent sur le métabolisme des lipides et la neurotoxicité et il a publié de nombreux articles fondateurs sur la patho-biologie de l’ALD. Il dirige également des travaux de recherche axés sur le dépistage néonatal des anomalies métaboliques rares aux Pays-Bas.

Le professeur Fanny Mochel, MD, PhD, est une experte dans le domaine des erreurs innées du métabolisme. Elle a reçu une formation en génétique et neurosciences à l’université Pierre et Marie Curie à Paris, où elle est membre du corps professoral en génétique. Le docteur Mochel dirige également le centre français de référence sur les maladies neuro-métaboliques et est coprésidente de la société française des anomalies héréditaires du métabolisme et membre du conseil de la société pour l’étude des anomalies héréditaires du métabolisme. Ses travaux de recherche portent sur la caractérisation et le traitement des déficiences énergétiques cérébrales dans les maladies neuro-métaboliques, l’identification de nouveaux biomarqueurs, la métabolomique et l’imagerie métabolique in vivo, ainsi que sur des applications thérapeutiques ciblant le cycle de Krebs.

Le professeur Jaspreet Singh, PhD, est un chercheur en neurosciences qui poursuit ses recherches sur la physiopathologie de l’ALD, la neuro-inflammation, le développement de biomarqueurs et l’évaluation de nouvelles options thérapeutiques. Il a été formé en Inde et à l’université médicale de Caroline du Sud, aux États-Unis. Il est actuellement membre du corps professoral du département de neurologie du Henry Ford Health System à Détroit, aux États-Unis.

Le professeur Keith Van Haren, MD, est un neurologue pédiatrique et un expert de l’ALD. Il a reçu une formation médicale et une spécialisation à la faculté de médecine de l’université de Rochester, à la faculté de médecine de Harvard et à l’université de Stanford, aux États-Unis. Le docteur Van Haren est membre du corps professoral en neurologie et sciences neurologiques à Stanford. Il s’occupe en particulier de patients atteints d’ALD. Il dirige également un laboratoire dédié à l’étude des mutations monogéniques et des mécanismes moléculaires associés conduisant aux processus de neuro-inflammation chez l’Homme.

Source et visuel : Poxel








MyPharma Editions

Recherche clinique : une embellie observée en 2021, mais déjà fortement menacée

Publié le 24 novembre 2022
Recherche clinique : une embellie observée en 2021, mais déjà fortement menacée

Chaque année, le Leem dresse un état des lieux des essais cliniques initiés par les industriels sur le sol français et permet de positionner la France au sein de la compétition internationale. Cette 12e édition de l’enquête « Attractivité de la France pour la recherche clinique », menée sur l’année 2021, rapporte des résultats encourageants.

MedinCell et la BEI signent un nouveau contrat de prêt de 40 millions d’euros pour soutenir le développement de traitements innovants

Publié le 24 novembre 2022
MedinCell et la BEI signent un nouveau contrat de prêt de 40 millions d'euros pour soutenir le développement de traitements innovants

Le nouveau prêt signé entre la Banque européenne d’investissement (BEI), soutenue par le Plan d’investissement pour l’Europe, et la société pharmaceutique MedinCell est destiné à soutenir le développement son portefeuille de traitements innovants. Celui-ci est déjà composé de plusieurs produits injectables à action prolongée au stade préclinique et clinique. Un premier traitement utilisant la technologie de MedinCell, BEPO®, devrait arriver sur le marché américain au premier semestre 2023.

La start-up française Posos choisie comme sujet d’étude pour évaluer l’impact des outils de détection et de correction de la iatrogénie aux urgences

Publié le 23 novembre 2022
La start-up française Posos choisie comme sujet d'étude pour évaluer l'impact des outils de détection et de correction de la iatrogénie aux urgences

La medtech française Posos, qui propose un outil d’aide à la décision médicale permettant de personnaliser la prise en charge médicamenteuse, a été sélectionnée par le Ministère de la santé comme sujet d’étude pour évaluer l’impact médico-économique de la détection de la iatrogénie (risques dans les prescriptions médicales) aux urgences. Partager la publication « La start-up […]

Leem : nominations au Codeem et à la Commission Accès des patients au progrès thérapeutique

Publié le 23 novembre 2022
Leem : nominations au Codeem et à la Commission Accès des patients au progrès thérapeutique

Le Conseil d’administration du Leem a procédé, le 22 novembre 2022, à la nomination de Delphine Aguiléra Caron (Présidente de Janssen France) au sein du Collège des Industriels du Codeem. Elle y représentera le Conseil d’administration du Leem jusqu’en 2024, fin du mandat actuel du Codeem.

Abbott et Novo Nordisk créent une alliance dans la prise en charge du diabète

Publié le 23 novembre 2022

Abbott et Novo Nordisk, leaders dans la mesure en continu du glucose et dans le traitement du diabète, annoncent que les stylos à insuline connectés réutilisables NovoPen® 6 et NovoPen Echo® Plus sont désormais interopérables avec l’application FreeStyle LibreLink d’Abbott. Cette interopérabilité de technologies de santé connectée est le fruit d’un travail en commun visant […]

Acticor Biotech : premier essai clinique évaluant le glenzocimab dans l’infarctus du myocarde

Publié le 23 novembre 2022
Acticor Biotech : premier essai clinique évaluant le glenzocimab dans l’infarctus du myocarde

Grâce à un partenariat entre l’Université de Birmingham et Acticor Biotech, des patients victimes d’une crise cardiaque seront traités pour la première fois avec glenzocimab, une nouvelle classe de médicaments prometteurs. Ce nouveau médicament susceptible d’améliorer les conditions de vie à long terme des patients victimes d’un infarctus du myocarde va être testé au Royaume-Uni.

Medesis Pharma : création d‘un Conseil Scientifique Permanent d’experts en maladies neurodégénératives

Publié le 22 novembre 2022
Medesis Pharma : création d‘un Conseil Scientifique Permanent d'experts en maladies neurodégénératives

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale, Aonys, a annoncé la création d‘un Conseil Scientifique Consultatif Permanent afin d’accompagner la Société dans ses programmes de recherches et programmes cliniques dédiés aux maladies neurodégénératives.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents