Edition du 20-10-2021

Rapport sur la santé 2012: les européens gagnent 5 ans d’espérance de vie en 30 ans

Publié le mercredi 13 mars 2013

Rapport sur la santé 2012: les européens gagnent 5 ans d'espérance de vie en 30 ansUn rapport de l’OMS, qui couvre les 53 pays européens et près de 900 millions d’habitants, révèle que l’on vit plus longtemps et en meilleure santé. L’espérance de vie des Européens augmente pour atteindre 76 ans en 2010, soit cinq années de plus qu’en 1980. Ce rapport, produit tous les trois ans et qui constitue la publication phare de l’OMS/Europe, met également en exergue la présence d’inégalités entre les pays et dans chaque pays.

Les principales raisons en sont la diminution de certaines causes de décès et l’action sur les facteurs de risque et les conditions socioéconomiques. Les personnes âgées de plus de 65 ans devraient représenter plus de 25 % de la population totale de la Région d’ici 2050. Néanmoins, de grandes inégalités s’observent entre les hommes et les femmes, entre les pays ainsi qu’entre les groupes de population en matière d’espérance de vie. Par exemple, celle-ci était de 80 ans en moyenne chez les femmes en 2010, tandis que chez les hommes, elle était de 72,5 ans. Les différences professionnelles et en termes de mode de vie expliquent en grande partie cet écart.

Le Rapport sur la santé en Europe 2012 met également en évidence un recul continu de la mortalité générale, bien que les taux varient considérablement de part et d’autre de la Région. Ces derniers sont les plus élevés dans la partie orientale de la Région, et les plus faibles dans les pays occidentaux. Ce sont les maladies non transmissibles qui représentent la part la plus importante de la mortalité, soit quelque 80 %. Les maladies du système circulatoire (cardiopathies ischémiques, accidents vasculaires cérébraux, etc.) concourent à près de 50 % de tous les décès, suivies par le cancer (20 %).

Les maladies transmissibles, bien que moins fréquentes en Europe que dans le reste du monde, demeurent une source de préoccupation, notamment la tuberculose, le VIH et d’autres maladies sexuellement transmissibles. L’incidence du sida est cependant en baisse, ce qui fait valoir l’importance d’effectuer un traitement efficace, et les décès imputables à la tuberculose ont chuté de 30 % entre 1990 et 2010 dans la Région.

Aujourd’hui, les principaux facteurs de risque pour la santé des Européens sont notamment le tabagisme et l’usage nocif de l’alcool. Selon les estimations, l’alcool est responsable de 6,5 % de la mortalité totale dans la Région, et 27 % de la population âgée de 15 ans et plus s’adonne régulièrement au tabagisme.

« La Région européenne connaît actuellement d’importants changements qui déterminent les priorités de santé, ainsi que les besoins à venir en matière de prévention des maladies et de soins. Les tendances relevées dans ce rapport nous aident à anticiper certains des défis auxquels l’Europe est actuellement confrontée et devra faire face à l’avenir », a déclaré Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe. « Or, on observe dans la Région des inégalités persistantes et généralisées dans le domaine de la santé qui s’aggravent d’ailleurs dans certains cas. Celles-ci sont inutiles et injustes, et doivent constituer une priorité de l’action collective à leur encontre. »

Source : OMS








MyPharma Editions

Genomic Vision lance le programme TeloSizer® Triathlon offrant aux chercheurs institutionnels un accès privilégié aux services TeloSizer

Publié le 20 octobre 2021
Genomic Vision lance le programme TeloSizer® Triathlon offrant aux chercheurs institutionnels un accès privilégié aux services TeloSizer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé le lancement de TeloSizer® Triathlon, un programme offrant aux chercheurs académiques un accès privilégié à ses nouveaux services TeloSizer®.

Lys Therapeutics, Lauréat et Grand Prix du concours d’innovation i-Lab, accélère ses recherches sur son anticorps monoclonal Glunozumab®

Publié le 20 octobre 2021
Lys Therapeutics, Lauréat et Grand Prix du concours d'innovation i-Lab, accélère ses recherches sur son anticorps monoclonal Glunozumab®

Lys Therapeutics, société de biotechnologie française développant des thérapies innovantes contre les maladies neurologiques vient d’annoncer avoir reçu une subvention de 600 000 euros en tant que Lauréat et Grand Prix du Concours d’innovation i-Lab pour son candidat-médicament Glunozumab®.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour initier une étude avec la molécule AB8939 dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 19 octobre 2021

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM d’initier une étude clinique de Phase I/II (AB18001) évaluant la molécule AB8939 chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire. Cette autorisation intervient quelques semaines seulement après avoir reçu une autorisation similaire de l’autorité de santé canadienne [1].

Noxxon annonce l’expansion prévue de l’essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 19 octobre 2021
Noxxon annonce l'expansion prévue de l'essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les plans d’expansion de son étude clinique de phase 1/2 en cours sur NOX-A12 en association avec la radiothérapie chez les patients atteints de glioblastome (cancer du cerveau).

Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 19 octobre 2021
Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, rapporte les nouveaux résultats de son étude de maintenance de phase 2b en ouvert pour le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) avec une administration quotidienne de 50 mg d’ABX464 par voie orale.

Pharnext : les données de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A publiées dans l’Orphanet Journal of Rare Diseases

Publié le 19 octobre 2021

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la publication des données de la première étude clinique de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (« CMT1A »), l’essai PLEO-CMT, dans l’Orphanet Journal of Rare Disease (« OJRD »).

Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Publié le 19 octobre 2021
Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé qu’elle fera une présentation orale à l’occasion de la conférence annuelle virtuelle de l’ESGCT 2021 sur son candidat-médicament de thérapie génique LYS-GM101 dans la gangliosidose à GM1.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents