Edition du 26-02-2021

Accueil » A la Une » Industrie » Stratégie

R&D pharmaceutique : la Commission européenne et l’EFPIA vont financer 15 projets innovants

Publié le mercredi 20 mai 2009

Recherche et développement pharmaceutique : la Commission européenne et l’EFPIA vont financer 15 projets innovantsLa Commission européenne et la Fédération européenne d’associations et d’industries pharmaceutiques (EFPIA) ont annoncé lundi dernier la sélection de quinze projets de recherche visant à accélérer la commercialisation de médicaments innovants et qui vont ainsi recevoir un financement total de 246 millions d’euros.

Ces projets ont été sélectionnés dans le cadre du premier appel à propositions lancé au titre de l’initiative pour les médicaments innovants (IMI), partenariat public-privé (dit «initiative technologique conjointe») entre la Commission européenne et le secteur pharmaceutique.

246 millions d’euros d’investissement
Sur les près de 150 candidatures reçues, quinze projets ont été sélectionnés. Ces derniers vont être financés à hauteur de  246 millions d’euros dont 110 millions d’euros octroyés par la Commission, auxquels s’ajoutent les 136 millions d’euros accordés en nature par le secteur pharmaceutique.  Les entreprises pharmaceutiques appartenant à l’EFPIA vont financer leur participation en fournissant des ressources de R&D (personnel, laboratoires, matériel et recherche clinique par exemple). Les fonds de la Communauté européenne ne seront octroyés qu’aux autres participants (secteur public, PME, associations de patients, universitaires).

Les «goulets d’étranglement» de la R&D
Les projets sélectionnés qui portent notamment sur le diabète, la douleur, l’asthme sévère et les troubles psychiatriques, et la sécurité des médicaments ont pour ambition de s’attaquer « aux principales causes de retard (les «goulets d’étranglement») dans le processus de recherche et développement (R&D) du secteur pharmaceutique ». Objectif général: accélérer la découverte et la mise au point de médicaments plus efficaces dans l’intérêt des patients tout en améliorant la compétitivité du secteur pharmaceutique européen. Les projets visent ainsi à accroître la sécurité et l’efficacité prévues des médicaments, d’améliorer l’échange de données entre les chercheurs et de renforcer l’enseignement et la formation dans ce secteur.

IMI : un partenariat public-privé
«Je me réjouis de constater que ce partenariat unique entre le secteur public et le secteur privé porte ses fruits. L’objectif est de faire de l’Europe un champion de la recherche biopharmaceutique. En période de crise, un tel modèle de coopération est particulièrement adapté aux objectifs de compétitivité et aux besoins de santé publique européens», a déclaré Janez Potočnik, membre de la Commission européenne responsable de la science et de la recherche.

Quant à Arthur Higgins, directeur général de Bayer Healthcare et président de l’EFPIA, il a déclaré: «Je me félicite du succès que ce modèle de collaboration avant-gardiste entre le secteur pharmaceutique et la Commission rencontre dans toute l’Europe. L’IMI établira de nouvelles normes en matière de partage des données et d’échange des connaissances.»

Les négociations des contrats relatifs aux quinze projets devraient être achevées d’ici à novembre 2009. Un deuxième appel à propositions doit être lancé à l’automne 2009. Il devrait concerner des projets en rapport avec l’oncologie, le diagnostic des maladies infectieuses, les maladies inflammatoires chroniques et la gestion des connaissances. Pour la période 2008-2013, l’IMI dispose d’un budget de 2 milliards d’euros ; la Commission contribue à hauteur d’un milliard d’euros et l’autre moitié provient de l’industrie.

Pour en savoir plus sur l’IMI, consulter les sites:
http://imi.europa.eu et http://www.imi-europe.org








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents