Edition du 25-01-2021

Grippe A/H1N1: La France a commandé 94 millions de doses de vaccins

Publié le jeudi 16 juillet 2009

Grippe A/H1N1: La France a commandé 94 millions de doses de vaccins La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, a annoncé mercredi à l’issue de la réunion de la Cellule Interministérielle de Crise (CIC) la commande ferme par la France de 94 millions de doses de vaccins contre la nouvelle grippe A/H1N1 à trois laboratoires pharmaceutiques pour un montant de 1 milliard d’euros.
 

Selon la ministre, ces contrats comportent une pré-réservation pour 36 millions de doses. La France a ainsi commandé 28 millions de doses « fermes » à Sanofi-Pasteur, ainsi qu' »une tranche optionnelle de 28 millions de doses ». GlaxoSmithKline (GSK) a reçu une commande de 50 millions de doses fermes ainsi que Novartis pour 16 autres millions de doses fermes auxquelles s’ajoutent 8 millions de doses optionnelles. Selon la ministre, des contacts sont en cours  avec le laboratoire Baxter.

Roselyne Bachelot a par ailleurs précisé que « les livraisons s’échelonneront du mois d’octobre au mois de janvier si les rendements de production sont satisfaisants » et que « la vaccination sera prise en charge par l’assurance maladie et les mutuelles » et sera effectuée dans « des centres de vaccination ». Concernant la stratégie vaccinale, la ministre de la Santé a expliqué que le gouvernement travaillait à définir les populations « particulièrement exposées » : personnel de santé et personnes à risques.

La prise en charge des cas élargie à la médecine libérale dès le 23 juillet
A l’occasion de ce point presse, le gouvernement a fait le point sur la situation épidémiologique internationale et nationale et sur les mesures de gestion prévues ou mises en œuvre pour faire face à la grippe A/H1N1 et anticiper au mieux les évènements.

Parmi celles-ci, figure l’élargissement de la prise en charge médicale des cas par la médecine libérale à partir du 23 juillet. A partir de cette date, lorsqu’une personne présentera des symptômes évocateurs de la grippe, elle pourra se rendre directement chez son médecin traitant qui assurera sa prise en charge. Il évaluera l’état clinique du patient et décidera si la prescription d’un médicament antiviral est nécessaire. Seuls les patients présentant des formes graves et les enfants de moins de un an seront pris en charge en milieu hospitalier.

Selon le dernier bulletin épidémiologique au 15 juillet, la France recensait 5359 signalements, 481 cas confirmés, 43 cas en cours d’investigation et 25 épisodes de cas groupés dont 14 sans lien identifié avec un voyage. Six cas de grippe nécessitant une hospitalisation ont été rapportés.








MyPharma Editions

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents