Edition du 03-08-2021

Accueil » A la Une » Industrie » Stratégie

Sanofi-aventis : le laboratoire dévoile la nouvelle réorganisation de sa R&D

Publié le mercredi 1 juillet 2009

Sanofi-aventis présente la réorganisation de sa R&DSanofi-aventis a présenté mardi son projet de réorganisation de sa R&D. Pilier de la stratégie annoncée en février 2009 par Christopher A. Viehbacher, son nouveau directeur général, ce nouveau modèle entend rassembler les chercheurs dans des structures plus efficaces « en interaction très forte avec le monde extérieur ». Le groupe annonce qu’il ne recourra à aucun licenciement et qu’il envisage un plan de départs volontaires.

Ainsi face à l’évolution rapide de l’environnement scientifique, qui selon lui  » fait vivre à la Recherche biopharmaceutique une véritable révolution, celle de la biologie « , sanofi-aventis souhaite  » anticiper les conséquences de cette mutation et de préserver sa capacité d’innovation « . Le groupe français affiche l’ambition de mettre en place l’organisation de la R&D  » la plus efficace de l’industrie pharmaceutique à l’horizon 2013. »

« Ce nouveau modèle de R&D a pour objectif de proposer des solutions innovantes répondant aux besoins spécifiques et non satisfaits des patients et de rester performant dans un environnement international très compétitif », a déclaré Christopher A. Viehbacher, Directeur Général de sanofi-aventis. « Il est centré sur les  véritables besoins des patients, la mise en réseau et l’ouverture vers l’extérieur pour renforcer la créativité et l’innovation, et sur une approche flexible et entrepreneuriale de la Recherche ».

Une interaction très forte avec le monde extérieur
Concrètement, pour mettre en oeuvre ce nouveau modèle de R&D, sanofi-aventis va rassembler les chercheurs dans des structures plus efficaces et adapter le profil et les compétences de ses collaborateurs aux exigences des mutations en cours par des recrutements et de la formation.

La structure du nouveau modèle s’appuiera sur le renforcement de « structures exploratoires », en interaction très forte avec le monde extérieur, et sur la mise en place d’ « unités entrepreneuriales » susceptibles d’encourager l’émergence de l’innovation et d’accélérer la mise sur le marché des produits innovants.

Aucun licenciement mais un plan de départs volontaires
Avec la mise en place de ce nouveau modèle de R&D, sanofi-aventis entend confirmer « sa volonté de maintenir son niveau d’investissements en matière de recherche, de rester fortement ancré en France, de créer des partenariats avec la recherche publique et privée, le monde académique, les entreprises de biotechnologies, et de rechercher de nouvelles expertises par le recrutement de chercheurs prometteurs. »

Se déclarant « conscient de sa responsabilité sociale », sanofi-aventis a annoncé qu’il ne recourra à aucun licenciement mais qu’il envisage un plan de départs volontaires comprenant un dispositif de cessation anticipée d’activité entièrement financé par l’entreprise et des aides à la réalisation d’un projet professionnel à l’extérieur du Groupe. Les activités de Recherche Amont et les activités Précliniques seraient principalement concernées par ces mesures.

Des transferts et regroupements d’activités
En France, il est prévu de regrouper les établissements de Recherche Amont. En région  parisienne, est prévu le transfert sur le site de Chilly-Mazarin des activités et des effectifs des sites de Bagneux et de Rueil- Malmaison, annoncé de longue date, ainsi que ceux d’Evry, soit environ 300 personnes. En région toulousaine, il s’agit du transfert vers le site de Toulouse des activités et des effectifs du site de Labège, soit environ 150 personnes, également annoncé depuis longtemps. Enfin, le regroupement des activités tertiaires de la région parisienne et de leurs effectifs sur deux sites proches, Massy et Chilly-Mazarin, est envisagé. Pour le site de Porcheville, qui emploie environ 200 personnes, une solution de cession est actuellement recherchée.

Le groupe précise qu’afin de faciliter ces transferts, « des mesures d’aide à la mobilité, tant géographique que professionnelle seront mises en oeuvre. Un effort tout particulier sera fait pour développer les compétences grâce à un plan de formation et d’accompagnement spécifique. Le projet de réorganisation de la Recherche concerne également les activités précliniques de certains sites en Espagne, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et au Japon, où une solution de cession ou de reconversion de certaines activités sera recherchée. »

Prises de décision : une plus grande autonomie donnée aux régions
Le deuxième pilier de la stratégie du Groupe concerne l’adaptation des structures, « dans un but de simplification de l’organisation pour assurer une plus grande réactivité ». A cet effet, les ressources nécessaires des fonctions centrales du Groupe, situées en région parisienne, seront réévaluées. Ces adaptations correspondent à la plus grande autonomie qui est donnée aux régions pour les prises de décision et au recentrage des fonctions centrales sur des missions à forte valeur ajoutée.

Sanofi-aventis déclare que dans cette optique, un plan de départs volontaires des salariés est envisagé, comprenant un dispositif de cessation anticipée d’activité entièrement financé par l’entreprise et des aides à la réalisation d’un projet professionnel à l’extérieur du Groupe. Le processus d’information et de consultation des représentants du personnel sur tous ces projets est engagé.

Source : Sanofi-aventis








MyPharma Editions

Ipsen conclut un partenariat exclusif avec Exicure dans les maladies neurodégénératives rares

Publié le 2 août 2021
Ipsen conclut un partenariat exclusif avec Exicure dans les maladies neurodégénératives rares

Ipsen et Exicure, une société de biotechnologie américaine, ont signé un accord de collaboration exclusif pour la recherche, le développement et la commercialisation de nouveaux acides nucléiques sphériques (SNA) dans le traitement potentiel de la maladie de Huntington et du syndrome d’Angelman.

Erytech : désignation Fast Track de la FDA américaine pour eryaspase dans le traitement de la LAL hypersensible

Publié le 30 juillet 2021
Erytech : désignation Fast Track de la FDA américaine pour eryaspase dans le traitement de la LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé à eryaspase la désignation « Fast Track » pour le traitement des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à l’asparaginase pégylée dérivée d’E. coli (PEG-ASNase).

Onxeo : le Dr Shefali Agarwal nommée présidente du conseil d’administration

Publié le 30 juillet 2021
Onxeo : le Dr Shefali Agarwal nommée présidente du conseil d'administration

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé la nomination du Dr Shefali Agarwal en tant que présidente du conseil d’administration de la société.

COVID-19 : GSK et Vir Biotechnology signent un accord d’achat conjoint avec la Commission européenne pour le sotrovimab

Publié le 30 juillet 2021
COVID-19 : GSK et Vir Biotechnology signent un accord d'achat conjoint avec la Commission européenne pour le sotrovimab

GlaxoSmithKline (GSK) et Vir Biotechnology viennent d’annoncer la conclusion d’un accord d’achat conjoint avec la Commission européenne pour le traitement COVID-19, le sotrovimab.

Takeda et Frazier collaborent afin de développer un vaccin candidat en phase clinique contre les norovirus

Publié le 30 juillet 2021
Takeda et Frazier collaborent afin de développer un vaccin candidat en phase clinique contre les norovirus

Takeda et Frazier Healthcare Partners ont annoncé une collaboration pour lancer HilleVax, une société biopharmaceutique, dans le but de développer et de mettre sur le marché le vaccin candidat de Takeda contre les norovirus.

Sanofi nomme deux nouveaux dirigeants au Comité Exécutif et annonce la future Présidente d’EUROAPI

Publié le 29 juillet 2021
Sanofi nomme deux nouveaux dirigeants au Comité Exécutif et annonce la future Présidente d'EUROAPI

Le groupe Sanofi vient d’annoncer que Viviane Monges rejoint Sanofi en tant que Présidente du conseil de surveillance d’EUROAPI. Roy Papatheodorou est nommé Vice-Président Exécutif, General Counsel et Responsable Legal, Ethique et Intégrité des Affaires et Brendan O’Callaghan est nommé Vice-Président Exécutif, Responsable Affaires Industrielles Globales.

Valneva : Peter Buhler nommé au poste de Directeur Financier

Publié le 29 juillet 2021
Valneva : Peter Buhler nommé au poste de Directeur Financier

Valneva, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins prophylactiques contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé la nomination de Peter Buhler comme directeur financier et membre du directoire.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents