Edition du 19-06-2021

Recul de la tuberculose en Europe, mais les inquiétudes persistent

Publié le jeudi 22 mars 2012

Dans le cadre de la Journée mondiale de la tuberculose célébrée le 24 mars 2012, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) et l’OMS/Europe lancent leur rapport conjoint intitulé « Tuberculosis surveillance and monitoring in Europe 2012 ».Pour la première fois, le rapport donne un aperçu des progrès accomplis en matière de lutte antituberculeuse.

Il présente des cadres de suivi pour la Déclaration de Berlin sur la tuberculose et le Plan d’action consolidé pour la prévention et la lutte contre la tuberculose multirésistante et ultrarésistante (tuberculose-MR et UR) dans la Région européenne de l’OMS 2011-2015, ainsi que des paramètres d’évaluation pour 12 indicateurs liés au suivi du Plan d’action pour lutter contre la tuberculose dans l’Union européenne (EU).

En 2010, les pays ont signalé 309 648 nouveaux cas de tuberculose, soit une baisse de 2,6 % par rapport à 2009, ce qui permet de confirmer le recul général du nombre de cas notifiés au cours de ces cinq dernières années dans la Région. Cependant, l’augmentation des cas de tuberculose-MR et UR représente une lourde menace pour les activités visant à éliminer la tuberculose, et met en évidence l’importance de procéder à un dépistage précoce et à un traitement adéquat.

En 2010, les pays de l’UE et de l’Espace économique européen (EEE) ont signalé près de 74 000 cas de tuberculose, soit environ 7 % de moins qu’en 2009. Alors que la notification des cas de tuberculose-MR est restée stable au cours de ces cinq dernières années, la proportion de cas ultrarésistants dans ce groupe est passée de 8,2 % en 2009 à 13,2 % en 2010, probablement en raison de l’augmentation des cas signalés.

Le nouveau rapport analyse quatre indicateurs épidémiologiques permettant de mesurer les progrès récents en vue de l’élimination de la tuberculose : les taux de notification de la tuberculose et des souches multirésistantes, la proportion de cas chez les enfants par rapport à ceux signalés chez les adultes, et la répartition selon l’âge. Il évalue également les tendances dans huit domaines stratégiques repris dans le Plan d’action de l’UE afin d’identifier les points forts et les points faibles des mesures de lutte antituberculeuse dans les pays de l’UE et de l’EEE.

En ce qui concerne les événements et manifestations organisés les 22 et 23 mars sur le thème de la lutte antituberculeuse en milieu urbain à Barcelone (Espagne) ; à Milan (Italie) ; à Londres (Royaume-Uni) ; et à Rotterdam (Pays-Bas), Marc Sprenger, directeur de l’ECDC, souligne que : « Les pays caractérisés par une faible incidence de tuberculose (soit moins de 20 cas pour 100 000 habitants) sont confrontés à un défi particulier alors qu’ils prennent les dernières mesures en vue de l’élimination de la maladie, étant donné que les cas de tuberculose se concentrent souvent dans les grandes villes. Dans ce contexte, les populations clés, comme les toxicomanes par voie intraveineuse, les sans-abri et les migrants, sont touchées de manière disproportionnée par la tuberculose. Telle est la raison pour laquelle nous devons procéder à un échange des meilleures pratiques dans toute l’Europe : en effet, si les services ne sont pas adaptés aux besoins des groupes vulnérables en milieu urbain, nous risquons toujours d’observer des taux plus élevés de tuberculose en général, et des souches pharmacorésistantes en particulier. »

De 2005 à 2010, la Région européenne de l’OMS a observé un recul de 15,2 % des taux de notification de la tuberculose. Malheureusement, les taux de réussite thérapeutique ont également diminué au cours de cette période pour atteindre des niveaux considérablement faibles de 68,7 % chez les nouveaux patients et de 47,6 % chez les patients précédemment traités. Cette situation est principalement due aux souches multirésistantes dont la prévalence s’élevait respectivement à 13,7 % et à 48,7 % chez ces patients.

« Notre Région accuse le plus faible taux de réussite des traitements antituberculeux ainsi que les taux les plus élevés de tuberculose-MR et UR au monde, » explique Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe. « En effet, si cette maladie n’épargne aucun pays d’Europe, elle touche surtout les 18 pays hautement prioritaires, principalement dans la partie orientale de notre Région [Arménie, Azerbaïdjan, Bélarus, Bulgarie, Estonie, Fédération de Russie, Géorgie, Kazakhstan, Kirghizistan, Lettonie, Lituanie, Ouzbékistan, République de Moldova, Roumanie, Tadjikistan, Turkménistan, Turquie et Ukraine]. Nous devons sans attendre nous attaquer à ce problème. Une attention particulière doit être accordée à la réalisation d’un diagnostic en temps voulu et d’un traitement adéquat de toutes les formes de la maladie, notamment chez les populations vulnérables. »

Le rapport révèle que la tuberculose infantile reste une importante source de préoccupation dans la Région : en 2010, les pays ont signalé environ 10 000 cas chez les sujets de moins de 15 ans. En outre, les enfants représentaient plus de 5 % de tous les cas de tuberculose dans 20 pays, et plus de la moitié de ces cas concernaient des enfants âgés de moins de 5 ans dans 10 pays : Autriche, Belgique, Espagne, France, Grèce, Israël, Italie, Lettonie, Slovénie et Suisse.

L’OMS/Europe a établi un projet spécial en vue de prévenir et de lutter contre la tuberculose-MR et UR. En consultation étroite avec ses partenaires, elle a élaboré le Plan d’action consolidé de cinq ans qui a d’ailleurs été approuvé par l’ensemble des 53 États membres de la Région en 2011. Il s’agit en fait d’endiguer la propagation de la tuberculose-MR et UR en parvenant à l’accès universel aux services de prévention, de diagnostic et de traitement dans l’ensemble de la Région d’ici 2015.

Source : OMS

 








MyPharma Editions

Ethypharm annonce l’acquisition d’Altan Pharma

Publié le 18 juin 2021
Ethypharm annonce l'acquisition d'Altan Pharma

Ethypharm a annoncé aujourd’hui qu’elle a conclu un accord définitif pour acquérir Altan Pharma, une société pharmaceutique de spécialités qui développe, fabrique et commercialise des médicaments injectables à usage hospitalier.

Almirall devient partenaire de BIOMAP pour améliorer la compréhension du psoriasis et de la dermatite atopique

Publié le 18 juin 2021
Almirall devient partenaire de BIOMAP pour améliorer la compréhension du psoriasis et de la dermatite atopique

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, rejoint BIOMAP (Biomarkers in Atopic Dermatitis and Psoriasis), le premier projet de dermatologie de l’Initiative européenne pour les Médicaments Innovants (IMI), afin de renforcer la compréhension des deux affections cutanées inflammatoires les plus courantes et d’améliorer ainsi la vie des patients qui en sont atteints.

AbbVie : feu vert européen pour VENCLYXTO® en association avec un agent hypométhylant dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM)

Publié le 18 juin 2021
AbbVie : feu vert européen pour VENCLYXTO® en association avec un agent hypométhylant dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM)

AbbVie a annoncé que la Commission Européenne (CE) a approuvé VENCLYXTO® (vénétoclax) en association avec un agent hypométhylant, l’azacitidine ou la décitabine, pour le traitement des patients adultes atteints de leucémies aiguës myéloïdes (LAM) nouvellement diagnostiquées et non éligibles à une chimiothérapie intensive. L’autorisation est valable dans les 27 États membres de l’Union Européenne, ainsi […]

Pherecydes Pharma présentera ses travaux sur la mise à disposition de bactériophages pour l’usage thérapeutique au congrès France Bioproduction

Publié le 18 juin 2021
Pherecydes Pharma présentera ses travaux sur la mise à disposition de bactériophages pour l’usage thérapeutique au congrès France Bioproduction

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé que sa Directrice Qualité, Frédérique Vieville, Docteur en pharmacie et ingénieur en biotechnologie, présentera lors du congrès France Bioproduction le 18 juin 2021 sur le thème de « La mise à disposition de bactériophages pour utilisation thérapeutique ».

Bpifrance et le CNRS renforcent leur coopération pour soutenir la création de start-up issues de la recherche publique

Publié le 17 juin 2021

Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, et Johanna Michielin, directrice générale de CNRS innovation, ont signé, au salon VivaTech, le 16 juin 2021, une convention de coopération visant à mobiliser leurs moyens et leurs compétences pour amplifier le transfert des résultats de la recherche publique, en particulier sur les créations de start-up.

Crossject : accord de licence aux États-Unis et au Canada avec Eton Pharmaceuticals pour ZENEO® Hydrocortisone

Publié le 16 juin 2021
Crossject : accord de licence aux États-Unis et au Canada avec Eton Pharmaceuticals pour ZENEO® Hydrocortisone

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la signature d’un accord commercial couvrant les Etats-Unis et le Canada.

Servier et PRISM BioLab signent un partenariat dans le domaine de l’immuno-oncologie

Publié le 16 juin 2021
Servier et PRISM BioLab signent un partenariat dans le domaine de l’immuno-oncologie

Le groupe pharmaceutique Servier et PRISM BioLab, société de biotechnologie basée au Japon et propriétaire d’une plateforme de découverte de petites molécules thérapeutiques, appelée « PepMetics™ », ont annoncé avoir conclu un accord de collaboration et d’option de licence exclusive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents