Edition du 11-05-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Résultats positifs pour Herceptin de Roche injecté par voie sous-cutanée

Publié le vendredi 23 mars 2012

Roche a annoncé vendredi les résultats d’une étude de phase III chez des femmes souffrant de cancer du sein HER2-positif de stade précoce. Ces résultats montrent pour la première fois que la nouvelle voie d’administration d’Herceptin (trastuzumab) en injection sous-cutanée (SC) entraîne, sur la base de la réponse pathologique complète [pCR], à savoir l’éradication complète des cellules tumorales dans le sein, une efficacité comparable à celle de la voie intraveineuse (IV) actuellement utilisée.

« Herceptin SC peut offrir aux patients un plus grand confort que la voie IV classique en raison de son caractère moins invasif et de la durée d’injection plus courte (5 minutes au lieu de 30-90 minutes). L’étude HannaH a également montré qu’Herceptin SC entraînait des concentrations moyennes de substance active (pharmacocinétique) comparables à celles de la formulation IV. Le profil d’innocuité général dans les deux groupes de l’étude HannaH a été semblable à celui attendu d’un traitement par Herceptin et une chimiothérapie standard chez cette population de patientes », indique le groupe pharmaceutique suisse dans un communiqué.

Les résultats ont été présentés aujourd’hui à la 8e European Breast Cancer Conference (EBCC) à Vienne (abstract # 1BA) dans le cadre du symposium phare de la manifestation.

“La formulation sous-cutanée d’Herceptin constitue une alternative à la formulation intraveineuse et représente une option thérapeutique importante pour les patientes souffrant de cancer du sein HER2-positif. Moins invasive et ne durant que 5 minutes contre 30-90 minutes, l’injection sous-cutanée d’Herceptin est plus confortable pour les patientes et pourrait réduire les coûts de santé par rapport à la formulation intraveineuse standard.”, commente Hal Barron, M.D., Chief Medical Officer et responsable de Global Product Development.

« L’administration SC est une méthode moins invasive que la perfusion IV et pourrait permettre aux patientes de passer moins de temps à l’hôpital pour recevoir leur traitement par Herceptin. C’est un aspect important chez les femmes atteintes de CS de stade précoce, car celles-ci reçoivent généralement Herceptin pendant un an », souligne le laboratoire.

Herceptin SC est administré sous forme d’injection sous la peau à la dose fixe de 600 mg. Contrairement à la perfusion IV d’Herceptin, une dose de charge et une posologie ajustée en fonction du poids corporel ne sont pas nécessaires avec la formulation SC, la même dose étant utilisée chez toutes les patientes.

Sur la base des données de l’étude HannaH, Roche a soumis auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) une demande d’extension du champ d’application d’Herceptin à l’injection SC dans le traitement du cancer du sein HER2-positif.

Source : Roche








MyPharma Editions

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents