Edition du 27-09-2021

Transgene présente à l’AACR de nouvelles données précliniques sur ses programmes TG4010 et TG3003

Publié le mardi 21 avril 2015

Transgene a annoncé que des données précliniques ont été présentées pour deux de ses programmes – TG4010 et TG3003 – lors de la réunion annuelle de l’Association Américaine de Recherche sur le Cancer (AACR) à Philadelphie, aux Etats-Unis.

Les nouvelles données précliniques confirment la combinaison possible de TG4010 et des inhibiteurs de points de contrôle immunitaire
Les points de contrôle immunitaire constituent un ensemble de voies régulatrices essentiel pour préserver la tolérance au soi et réguler la durée et l’ampleur des réponses immunitaires physiologiques, et ceci afin d’éviter la survenue de dommages collatéraux dans les tissus périphériques. Les tumeurs contournent certains de ces points de contrôle pour échapper à la surveillance du système immunitaire et proliférer.
Les inhibiteurs de points de contrôle immunitaire (ICIs) ciblant CTLA4 et PD-1 représentent une avancée majeure dans le traitement de plusieurs types de cancers. Transgene a mené des expériences précliniques afin d’évaluer la combinaison des virus MVA (modified vaccinia, Ankara strain) – y compris TG4010 – avec les ICIs dans différents modèles tumoraux. La combinaison du MVA avec un anti-CTLA4 a pour conséquence d’augmenter la durée de survie dans un modèle tumoral de métastases pulmonaires. Plus important encore, la combinaison de TG4010 avec un anti PD-1 a démontré un effet additif sur le contrôle de la croissance tumorale dans un modèle tumoral exprimant MUC1. Des études supplémentaires pour évaluer les combinaisons des ICIs avec les candidats immunothérapeutiques de Transgene sont en cours.

Les données de TG3003, anticorps monoclonal anti-CD-115, montrent une activité biologique et un mode d’action différencié
CD115 est le récepteur de CSF-1 à la surface des cellules et est une cible importante en cancérologie. TG3003 est un anticorps monoclonal humanisé ciblant CD115. Les résultats des expériences précliniques de preuve de concept de TG3003 ont été présentés, démontrant son mécanisme d’action et ses propriétés immuno-modulatrices. Basé sur son mode de liaison différent avec CD115, l’anticorps de Transgene agit plutôt comme un modulateur que comme un bloqueur de CD115. Ceci différencie TG3003 des autres anticorps anti-CD115 de plusieurs manières. Premièrement, TG3003 n’augmente pas le niveau de CSF-1 dans le sérum et présente donc potentiellement un meilleur profil de sécurité que d’autres anticorps monoclonaux anti-CD-115 actuellement en développement. Deuxièmement, les données présentées montrent que TG3003 baisse le nombre de macrophages de type M2 (immunosuppresseurs) associés aux tumeurs, qui sont souvent synonymes d’un mauvais pronostic pour les patients souffrant de cancer. Il est important de noter que TG3003 n’affecte pas les macrophages de type M1 qui sont les cellules immuno-stimulatrices présentatrices d’antigènes.

Un troisième poster retraçant l’expérience clinique de la plateforme MVA de Transgene a également été présenté.

Les copies de ces posters se trouvent sur le site internet de Transgene dans la rubrique « Portefeuille / Publication ».

« Les nouvelles données précliniques présentées à l’AACR confortent nos plans d’initiation d’études cliniques pour évaluer TG4010 en combinaison avec des inhibiteurs de point de contrôle » a déclaré Nathalie Adda, Directeur des Affaires Médicales et Règlementaires. « Afin d’explorer le plein potentiel de TG4010 pour traiter le cancer du poumon « non à petite cellules », nous envisageons le développement de TG4010, pas uniquement en combinaison avec les traitements traditionnels de chimiothérapie, mais également avec des immunothérapies novatrices, et en particulier la classe prometteuse d’inhibiteur de points de contrôle ».

« Les nouvelles données de TG3003 qui ont été présentées différencient cet anticorps d’autres anticorps anti-CD115 en développement », a déclaré Éric Quéméneur, Directeur Général Adjoint, Directeur Recherche et Développement. « Nous avons maintenant un dossier préclinique solide pour ce produit, entièrement conçu à Transgene. C’est un résultat important qui soutient l’avancée de TG3003 en clinique ».

Source : Transgene








MyPharma Editions

COVID-19 : Néovacs réalise sa 1ère prise de participation dans une société dédiée au dépistage

Publié le 27 septembre 2021
COVID-19 : Néovacs réalise sa 1ère prise de participation dans une société dédiée au dépistage

Néovacs a annoncé un premier investissement stratégique de son fonds d’amorçage pour accompagner l’émergence de solutions de prévention et de lutte contre la Covid-19 et plus généralement contre les pandémies. Dans ce cadre, la société annonce un investissement de 5 M$ (4,2 M€) dans Bio Detection K9, société canadienne spécialisée dans la détection canine de bactéries et de virus et notamment du covid-19.

Diabète de type 2 : T.H.A.C annonce l’acquisition d’un brevet international couvrant son candidat médicament ALF-5755

Publié le 27 septembre 2021
Diabète de type 2 : T.H.A.C annonce l'acquisition d'un brevet international couvrant son candidat médicament ALF-5755

T.H.A.C (The Healthy Aging Company), une société biopharmaceutique qui développe une nouvelle classe de médicaments pour le traitement précoce du diabète de type 2, a annoncé l’acquisition d’un brevet déposé par l’INSERM, l’AP-HP, l’INRA et l’Université Paris-Sud. Ce brevet protège le candidat médicament de THAC et son utilisation relative aux bactéries sensibles à l’oxygène, notamment celles du microbiote intestinal.

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents