Edition du 22-06-2018

Transgene présente à l’AACR de nouvelles données précliniques sur ses programmes TG4010 et TG3003

Publié le mardi 21 avril 2015

Transgene a annoncé que des données précliniques ont été présentées pour deux de ses programmes – TG4010 et TG3003 – lors de la réunion annuelle de l’Association Américaine de Recherche sur le Cancer (AACR) à Philadelphie, aux Etats-Unis.

Les nouvelles données précliniques confirment la combinaison possible de TG4010 et des inhibiteurs de points de contrôle immunitaire
Les points de contrôle immunitaire constituent un ensemble de voies régulatrices essentiel pour préserver la tolérance au soi et réguler la durée et l’ampleur des réponses immunitaires physiologiques, et ceci afin d’éviter la survenue de dommages collatéraux dans les tissus périphériques. Les tumeurs contournent certains de ces points de contrôle pour échapper à la surveillance du système immunitaire et proliférer.
Les inhibiteurs de points de contrôle immunitaire (ICIs) ciblant CTLA4 et PD-1 représentent une avancée majeure dans le traitement de plusieurs types de cancers. Transgene a mené des expériences précliniques afin d’évaluer la combinaison des virus MVA (modified vaccinia, Ankara strain) – y compris TG4010 – avec les ICIs dans différents modèles tumoraux. La combinaison du MVA avec un anti-CTLA4 a pour conséquence d’augmenter la durée de survie dans un modèle tumoral de métastases pulmonaires. Plus important encore, la combinaison de TG4010 avec un anti PD-1 a démontré un effet additif sur le contrôle de la croissance tumorale dans un modèle tumoral exprimant MUC1. Des études supplémentaires pour évaluer les combinaisons des ICIs avec les candidats immunothérapeutiques de Transgene sont en cours.

Les données de TG3003, anticorps monoclonal anti-CD-115, montrent une activité biologique et un mode d’action différencié
CD115 est le récepteur de CSF-1 à la surface des cellules et est une cible importante en cancérologie. TG3003 est un anticorps monoclonal humanisé ciblant CD115. Les résultats des expériences précliniques de preuve de concept de TG3003 ont été présentés, démontrant son mécanisme d’action et ses propriétés immuno-modulatrices. Basé sur son mode de liaison différent avec CD115, l’anticorps de Transgene agit plutôt comme un modulateur que comme un bloqueur de CD115. Ceci différencie TG3003 des autres anticorps anti-CD115 de plusieurs manières. Premièrement, TG3003 n’augmente pas le niveau de CSF-1 dans le sérum et présente donc potentiellement un meilleur profil de sécurité que d’autres anticorps monoclonaux anti-CD-115 actuellement en développement. Deuxièmement, les données présentées montrent que TG3003 baisse le nombre de macrophages de type M2 (immunosuppresseurs) associés aux tumeurs, qui sont souvent synonymes d’un mauvais pronostic pour les patients souffrant de cancer. Il est important de noter que TG3003 n’affecte pas les macrophages de type M1 qui sont les cellules immuno-stimulatrices présentatrices d’antigènes.

Un troisième poster retraçant l’expérience clinique de la plateforme MVA de Transgene a également été présenté.

Les copies de ces posters se trouvent sur le site internet de Transgene dans la rubrique « Portefeuille / Publication ».

« Les nouvelles données précliniques présentées à l’AACR confortent nos plans d’initiation d’études cliniques pour évaluer TG4010 en combinaison avec des inhibiteurs de point de contrôle » a déclaré Nathalie Adda, Directeur des Affaires Médicales et Règlementaires. « Afin d’explorer le plein potentiel de TG4010 pour traiter le cancer du poumon « non à petite cellules », nous envisageons le développement de TG4010, pas uniquement en combinaison avec les traitements traditionnels de chimiothérapie, mais également avec des immunothérapies novatrices, et en particulier la classe prometteuse d’inhibiteur de points de contrôle ».

« Les nouvelles données de TG3003 qui ont été présentées différencient cet anticorps d’autres anticorps anti-CD115 en développement », a déclaré Éric Quéméneur, Directeur Général Adjoint, Directeur Recherche et Développement. « Nous avons maintenant un dossier préclinique solide pour ce produit, entièrement conçu à Transgene. C’est un résultat important qui soutient l’avancée de TG3003 en clinique ».

Source : Transgene








MyPharma Editions

Les remboursements de soins du régime général en hausse de 3,1% à fin mai 2018

Publié le 22 juin 2018
Les remboursements de soins du régime général en hausse de 3,1% à fin mai 2018

Selon le dernier point mensuel de l’Assurance maladie, les dépenses de soins de ville ont augmenté de 4,7% sur les cinq premiers mois de l’année et de 4,4% sur les douze derniers mois. Au global, les remboursements de médicaments (rétrocession incluse) progressent de 2,9% sur les cinq premiers mois de l’année.

Roche : James Sabry nommé au poste de responsable mondial des partenariats

Publié le 22 juin 2018
Roche : James Sabry nommé au poste de responsable mondial des partenariats

Le groupe pharmaceutique Roche a annoncé que Sophie Kornowski-Bonnet, responsable des partenariats et membre du comité exécutif depuis 2012, quittera l’entreprise le 31 juillet prochain pour de nouvelles opportunités professionnelles. James Sabry, actuellement responsable des partenariats de Genentech Research et Early Development (gRED), a été nommé responsable mondial des partenariats du groupe.

France Biotech renouvelle ses instances dirigeantes

Publié le 22 juin 2018
France Biotech renouvelle ses instances dirigeantes

A l’occasion de leur Assemblée Générale annuelle, les membres de France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation en santé, ont procédé au vote pour le renouvellement des instances dirigeantes de l’association, conformément aux statuts de l’association et ont reconduit Maryvonne Hiance en tant que Présidente de l’association.

Pharnext annoncera les 1ers résultats de l’essai pivot de Phase 3 de PXT3003 dans la CMT1A d’ici octobre 2018

Publié le 22 juin 2018
Pharnext annoncera les 1ers résultats de l’essai pivot de Phase 3 de PXT3003 dans la CMT1A d’ici octobre 2018

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé la mise à jour de son programme clinique de Phase 3 (études PLEO-CMT et PLEO-CMT-FU) visant à évaluer le candidat PXT3003 dans le traitement de la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A) chez l’adulte. Les premiers résultats de l’étude PLEO-CMT sont désormais attendus d’ici le mois d’octobre 2018.

TxCell: 1ères données de preuve de concept in vivo avec des CAR-Treg CD8+ présentées lors du meeting FOCIS 2018

Publié le 22 juin 2018
TxCell: 1ères données de preuve de concept in vivo avec des CAR-Treg CD8+ présentées lors du meeting FOCIS 2018

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs), a annoncé que le Dr Carole Guillonneau, PhD, INSERM UMR1064 – Centre pour la Recherche en Transplantation et en Immunologie (CRTI, Nantes, France), présentera de nouvelles données précliniques de preuve de concept générées par TxCell et le CRTI, lors de la réunion annuelle de FOCIS (Federation of Clinical Immunology Societies) qui se tient à San Francisco aux États-Unis du 20 au 23 juin 2018.

Servier et Taiho : des données positives de phase III sur LONSURF® présentées à l’ESMO 2018

Publié le 21 juin 2018
Servier et Taiho : des données positives de phase III sur LONSURF® présentées à l’ESMO 2018

Servier et Taiho ont annoncé jeudi les données de l’essai de phase III sur LONSURF® (trifluridine et tipiracil) montrant un bénéfice significatif en termes de survie globale chez les patients atteints d’un cancer gastrique métastatique. Les données de l’essai TAGS sont présentées au 20e Congrès mondial de l’ESMO 2018 (European Society for Medical Oncology) sur le cancer gastro-intestinal.

GeNeuro : de nouvelles données présentées lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA

Publié le 21 juin 2018
GeNeuro : de nouvelles données présentées lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1 (DT1), présentera de nouvelles données confirmant le rôle de la protéine d’enveloppe des rétrovirus endogènes humains pHERV-W Env dans la pathogénie du diabète de type 1 au cours des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA (American Diabetes Association), qui se tiendront du 22 au 26 juin 2018 à Orlando, en Floride.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions