Edition du 13-04-2021

Roche affiche de bons résultats semestriels

Publié le jeudi 22 juillet 2010

Au cours du premier semestre 2010, le groupe Roche a réalisé un très bon résultat opérationnel. Les ventes affichent une hausse de 5% en monnaies locales (3% en francs, 7% en dollars US), à 24,6 milliards de francs. Dans la division Pharma, les ventes ont augmenté de 4% en monnaies locales (1% en francs, 6% en dollars US), à 19,4 milliards de francs. La demande des anticancéreux Avastin, MabThera/Rituxan, Herceptin, Xeloda et Tarceva a continué de fortement progresser.

Au premier semestre, les ventes globales de produits oncologiques affichent une hausse de 9% en monnaies locales, ce qui a permis à Roche de consolider sa position de leader du marché sur ce segment. D’autres moteurs de croissance importants pour la division Pharma ont été Lucentis en ophtalmologie, Actemra/RoActemra pour la polyarthrite rhumatoïde et Mircera pour l’anémie. Ces facteurs positifs ont plus que compensé le recul important et attendu des ventes de Tamiflu. Sans Tamiflu, les ventes ont progressé de 6% en monnaies locales, là encore plus rapidement que le marché.

Au cours du premier semestre 2010, la division Diagnostics a vu ses ventes augmenter de 9% en monnaies locales (7% en francs, 12% en dollars US), à 5,3 milliards de francs, consolidant ainsi sa position de leader du marché. Cette forte croissance a principalement été générée par le segment Immunochimie de Professional Diagnostics, par les glucomètres Accu-Chek Aviva, Accu-Chek Performa et Accu-Chek Mobile, lancé récemment, de Diabetes Care ainsi que par l’unité Applied Science, qui enregistre une forte hausse des ventes dans le segment de l’analyse cellulaire.

Le bénéfice d’exploitation du groupe Roche hors éléments exceptionnels s’est significativement accru, de 11% en monnaies locales (10% en francs), ce qui représente une progression nettement supérieure à celle des ventes. Ont contribué à cette croissance non seulement la hausse des ventes, mais aussi des améliorations en termes de productivité. La division Pharma a accru son bénéfice d’exploitation (hors éléments exceptionnels) de 9% en monnaies locales et de 7% en francs, à 8,0 milliards de francs, essentiellement grâce à une augmentation des ventes et aux synergies dégagées en matière de coût par l’intégration de Genentech. Le bénéfice d’exploitation de la division Diagnostics a substantiellement augmenté, progressant de 45% en monnaies locales et de 47% en francs, à 947 millions de francs, principalement grâce à une forte croissance des ventes ainsi qu’aux programmes menés pour accroître l’efficience opérationnelle.

Le bénéfice consolidé a augmenté de 37%, à 5,6 milliards de francs, ce qui doit être principalement attribué à une nette diminution des dépenses exceptionnelles engagées au titre de la transaction Genentech au premier semestre 2010 par rapport à 2009. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice consolidé attribuable aux détenteurs de titres Roche s’est accru de 8% en francs. Le bénéfice par titre rapporté aux activités de base du groupe, hors éléments exceptionnels, amortissements et minorations de valeurs d’actifs immatériels, a augmenté de 11% en monnaies locales (9% en francs).

Le flux de trésorerie disponible du groupe lié aux activités opérationnelles est resté très solide, à 6,4 milliards de francs. Roche accélère le remboursement des 48,2 milliards de francs empruntés sur le marché des capitaux pour financer l’acquisition de toutes les actions de Genentech encore en circulation au premier semestre 2009. Le 30 juin 2010, 27% des prêts et emprunts obligataires avaient déjà été remboursés. De plus, au second semestre 2010, Roche aura également remboursé, plus tôt que prévu, l’emprunt de 2,5 milliards de dollars US dû le 1er mars 2012. A la fin de 2010, Roche aura ainsi remboursé un tiers de la dette contractée pour financer la transaction Genentech.

Prévisions confirmées pour l’ensemble de l’année 2010
Malgré la baisse des ventes de Tamiflu (estimées à 1 milliard de francs pour l’année en cours, contre 3,2 milliards de francs en 2009) et le contexte plus rude auquel doit faire face le marché, Roche confirme ses prévisions pour l’ensemble de 2010, sur la base des résultats favorables du premier semestre. Sauf événements exceptionnels, Roche s’attend à un taux de croissance des ventes se situant dans le milieu de la plage à un chiffre en monnaies locales pour le groupe et la division Pharma (sans les ventes de Tamiflu). Pour la division Diagnostics, Roche table sur une croissance significativement supérieure à celle du marché. Roche vise également une croissance à deux chiffres du bénéfice par titre rapporté aux activités de base à taux de change constant.

Source : Roche








MyPharma Editions

AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Publié le 12 avril 2021
AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Fondée en 2018 pour inventer les traitements topiques de douleurs complexes, AlgoTherapeutix développe ATX01 dans les Neuropathies Périphériques Induites par la Chimiothérapie. Après la récente levée de fonds de Série A, et au moment où ATX01 entre en phase clinique de développement, AlgoTherapeutix renforce son Conseil d’Administration avec l’arrivée de deux éminents spécialistes du secteur.

Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Publié le 12 avril 2021
Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Tollys, une société biopharmaceutique qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé la nomination du Dr Amina Zinaï en tant que directrice du développement clinique. Le Dr Nasser Azli conserve son poste de directeur médical.

Sanofi acquiert Tidal Therapeutics, une biotech spécialisée dans l’ARNm

Publié le 12 avril 2021
Sanofi acquiert Tidal Therapeutics, une biotech spécialisée dans l'ARNm

Sanofi vient d’annoncer l’acquisition de Tidal Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement préclinique d’agents thérapeutiques qui font appel à une technologie ARNm unique de reprogrammation in vivo des cellules immunitaires. Cette nouvelle plateforme technologique va accroître les capacités de recherche de Sanofi dans les domaines de l’immuno-oncologie et des maladies inflammatoires, et présente un fort potentiel d’application à d’autres maladies.

Calixar investit 1 million d’euros dans un pipeline de cibles à fort potentiel thérapeutique

Publié le 12 avril 2021
Calixar investit 1 million d’euros dans un pipeline de cibles à fort potentiel thérapeutique

Calixar, société de biotechnologie spécialisée depuis plus de 10 ans dans l’isolement de protéines membranaires natives et fonctionnelles, a annoncé investir un million d’euros dans la création d’un pipeline de cibles et d’antigènes à fort potentiel thérapeutique. Cet investissement stratégique, soutenu par Bpifrance, permettra à la société de devenir le partenaire incontournable et exclusif en cibles thérapeutiques natives et fonctionnelles (RCPGs, canaux ioniques, transporteurs, récepteurs, antigènes viraux, …) pour les industries pharmaceutiques et biotechnologiques.

Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Publié le 9 avril 2021
Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Sanofi a annoncé que les données intermédiaires d’un premier essai chez l’homme évaluant l’innocuité, l’activité thérapeutique et la dose maximale tolérable de THOR-707 (SAR444245), une interleukine-2 (IL-2) non-alpha hautement différenciée expérimentale, en monothérapie et en association avec un anti-PD-1, seront présentés dans le cadre d’une séance de posters de dernière minute au Congrès annuel de l’American Association for Cancer Research (AACR), qui comprendra des données supplémentaires mises à jour.

Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Publié le 9 avril 2021
Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Le groupe de sciences et technologies allemand Merck dispose de 11 sites d’activités en France, dont 7 de production. Son site de Molsheim en Alsace est le plus important en termes d’effectif et de chiffre d’affaires (le groupe a d’ailleurs annoncé en mars un nouvel investissement dédié de 25 millions d’euros). Il appartient à la branche Life Science, division dédiée au développement, à la production et à la commercialisation de produits et services pour l’industrie des sciences de la vie. Pour sensibiliser à ses métiers et valoriser son expertise, Merck France lance la campagne Microbiotiful.

Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Publié le 8 avril 2021
Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Teva Pharmaceuticals Europe a annoncé avoir reçu l’autorisation de mise sur le marché de l’UE pour Seffalair Spiromax et son homologue BroPair Spiromax (xinafoate de salmétérol/propionate de fluticasone, en doses de 12,75/100 et 12,75/202 microgrammes) comme traitement d’entretien de l’asthme chez les adultes et les adolescents de plus de 12 ans. Les premiers lancements sont prévus au Portugal, en Suisse, en Espagne et au Royaume-Uni.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents