Edition du 23-01-2021

Roche affiche de bons résultats semestriels

Publié le jeudi 22 juillet 2010

Au cours du premier semestre 2010, le groupe Roche a réalisé un très bon résultat opérationnel. Les ventes affichent une hausse de 5% en monnaies locales (3% en francs, 7% en dollars US), à 24,6 milliards de francs. Dans la division Pharma, les ventes ont augmenté de 4% en monnaies locales (1% en francs, 6% en dollars US), à 19,4 milliards de francs. La demande des anticancéreux Avastin, MabThera/Rituxan, Herceptin, Xeloda et Tarceva a continué de fortement progresser.

Au premier semestre, les ventes globales de produits oncologiques affichent une hausse de 9% en monnaies locales, ce qui a permis à Roche de consolider sa position de leader du marché sur ce segment. D’autres moteurs de croissance importants pour la division Pharma ont été Lucentis en ophtalmologie, Actemra/RoActemra pour la polyarthrite rhumatoïde et Mircera pour l’anémie. Ces facteurs positifs ont plus que compensé le recul important et attendu des ventes de Tamiflu. Sans Tamiflu, les ventes ont progressé de 6% en monnaies locales, là encore plus rapidement que le marché.

Au cours du premier semestre 2010, la division Diagnostics a vu ses ventes augmenter de 9% en monnaies locales (7% en francs, 12% en dollars US), à 5,3 milliards de francs, consolidant ainsi sa position de leader du marché. Cette forte croissance a principalement été générée par le segment Immunochimie de Professional Diagnostics, par les glucomètres Accu-Chek Aviva, Accu-Chek Performa et Accu-Chek Mobile, lancé récemment, de Diabetes Care ainsi que par l’unité Applied Science, qui enregistre une forte hausse des ventes dans le segment de l’analyse cellulaire.

Le bénéfice d’exploitation du groupe Roche hors éléments exceptionnels s’est significativement accru, de 11% en monnaies locales (10% en francs), ce qui représente une progression nettement supérieure à celle des ventes. Ont contribué à cette croissance non seulement la hausse des ventes, mais aussi des améliorations en termes de productivité. La division Pharma a accru son bénéfice d’exploitation (hors éléments exceptionnels) de 9% en monnaies locales et de 7% en francs, à 8,0 milliards de francs, essentiellement grâce à une augmentation des ventes et aux synergies dégagées en matière de coût par l’intégration de Genentech. Le bénéfice d’exploitation de la division Diagnostics a substantiellement augmenté, progressant de 45% en monnaies locales et de 47% en francs, à 947 millions de francs, principalement grâce à une forte croissance des ventes ainsi qu’aux programmes menés pour accroître l’efficience opérationnelle.

Le bénéfice consolidé a augmenté de 37%, à 5,6 milliards de francs, ce qui doit être principalement attribué à une nette diminution des dépenses exceptionnelles engagées au titre de la transaction Genentech au premier semestre 2010 par rapport à 2009. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice consolidé attribuable aux détenteurs de titres Roche s’est accru de 8% en francs. Le bénéfice par titre rapporté aux activités de base du groupe, hors éléments exceptionnels, amortissements et minorations de valeurs d’actifs immatériels, a augmenté de 11% en monnaies locales (9% en francs).

Le flux de trésorerie disponible du groupe lié aux activités opérationnelles est resté très solide, à 6,4 milliards de francs. Roche accélère le remboursement des 48,2 milliards de francs empruntés sur le marché des capitaux pour financer l’acquisition de toutes les actions de Genentech encore en circulation au premier semestre 2009. Le 30 juin 2010, 27% des prêts et emprunts obligataires avaient déjà été remboursés. De plus, au second semestre 2010, Roche aura également remboursé, plus tôt que prévu, l’emprunt de 2,5 milliards de dollars US dû le 1er mars 2012. A la fin de 2010, Roche aura ainsi remboursé un tiers de la dette contractée pour financer la transaction Genentech.

Prévisions confirmées pour l’ensemble de l’année 2010
Malgré la baisse des ventes de Tamiflu (estimées à 1 milliard de francs pour l’année en cours, contre 3,2 milliards de francs en 2009) et le contexte plus rude auquel doit faire face le marché, Roche confirme ses prévisions pour l’ensemble de 2010, sur la base des résultats favorables du premier semestre. Sauf événements exceptionnels, Roche s’attend à un taux de croissance des ventes se situant dans le milieu de la plage à un chiffre en monnaies locales pour le groupe et la division Pharma (sans les ventes de Tamiflu). Pour la division Diagnostics, Roche table sur une croissance significativement supérieure à celle du marché. Roche vise également une croissance à deux chiffres du bénéfice par titre rapporté aux activités de base à taux de change constant.

Source : Roche








MyPharma Editions

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents