Edition du 06-10-2022

Accueil » Industrie » Produits

Sanofi-aventis confirme la bonne tolérance de Lantus

Publié le lundi 29 juin 2009

Dans un communiqué publié vendredi, Sanofi-aventis a confirmé la bonne tolérance de Lantus®Dans un communiqué publié vendredi, Sanofi-aventis a confirmé la bonne tolérance de Lantus ® suite à la diffusion de quatre études sur le site de l’Association européenne d’études sur le diabète (EASD). Pour le groupe français, leurs résultats « ne permettent pas de conclure à une quelconque relation de causalité entre le traitement par Lantus® (insuline glargine) et la survenue de tumeurs cancéreuses ».

Selon Sanofi-aventis, « les études cliniques, qui constituent la référence méthodologique, n’ont pas démontré d’association entre l’insuline glargine et la survenue de cancer. »

Jean-Pierre Lehner, Chief Medical Officer du groupe déclare ainsi  : « Sanofi-aventis, du fait des données cliniques solides générées auprès de plus de 70 000 patients et des résultats de pharmacovigilance fondés sur une exposition de plus de 24 millions d’années patients depuis la commercialisation du produit confirment la bonne tolérance du produit ». « Nous considérons que les résultats de ces registres sont non concluants », ajoute-t-il.

Le laboratoire précise par ailleurs que « La sécurité des patients est le souci primordial de sanofi-aventis. Le groupe continuera de surveiller rigoureusement la sécurité de Lantus® en étroite collaboration avec les autorités de santé et les experts scientifiques. »

Ce communiqué intervient suite à la publication vendredi d’un communiqué de l’Association européenne d’études sur le diabète (EASD) faisant état de quatre études indiquant « un lien possible » entre le Lantus et « un risque accru de cancer ».  Sur son site internet, l’EASD précise que ces études menées sur quatre  registres en Allemagne, en Suède, en Ecosse et au Royaume-Uni sont « loin de permettre de tirer une conclusion » mais « soulignent la nécessité de poursuivre les recherches sur la question ».

Les marchés n’ont pas tardé à réagir. Vendredi, l’action du groupe français chutait de 8,1%. Le Lantus, troisième médicament de Sanofi-aventis, dont la protection de son brevet arrivera à échéance en 2014, a généré 2,45 milliards de dollars de ventes l’an dernier.


Pour plus d’informations :

Consulter le communiqué de Sanofi-aventis 
Consulter le communiqué de l’EASD








MyPharma Editions

Merck élargit son offre de sous-traitance pharmaceutique à la production commerciale de biothérapies sur son site de Martillac

Publié le 5 octobre 2022
Merck élargit son offre de sous-traitance pharmaceutique à la production commerciale de biothérapies sur son site de Martillac

Merck, le groupe allemand de sciences et technologies, a annoncé l’ouverture d’une nouvelle installation de bioproduction commerciale sur son site Life Science à Martillac (Nouvelle-Aquitaine). Ouvert sous la nouvelle marque Millipore® CTDMO Services (pour Contract Testing, Development, and Manufacturing Organization Services), le nouveau bâtiment de 2 700 m² fournira des principes actifs à l’échelle mondiale pour la phase commerciale, à partir d’un site intégré conforme aux bonnes pratiques de fabrication (BPF)

MaaT Pharma : nomination de Nathalie Corvaïa au poste de Directrice Scientifique

Publié le 5 octobre 2022
MaaT Pharma : nomination de Nathalie Corvaïa au poste de Directrice Scientifique

MaaT Pharma, société française de biotechnologie au stade clinique, pionnière du développement de Microbiome Ecosystem TherapiesTM (MET)1 dédiées à l’amélioration de la survie des patients atteints de cancers, a annoncé la nomination du Dr. Nathalie Corvaïa au poste de Directrice Scientifique.

Abionyx : recrutement du dernier patient dans l’étude clinique de phase 2a avec CER-001

Publié le 5 octobre 2022
Abionyx : recrutement du dernier patient dans l'étude clinique de phase 2a avec CER-001

Abionyx Pharma, société biotech de nouvelle génération dédiée à la découverte et au développement de thérapies innovantes, a annoncé que le dernier patient a été recruté dans l’étude clinique de phase 2a évaluant CER-001, la Bio-HDL, comme traitement potentiel pour les patients atteints de septicémie à haut risque de développer une lésion rénale aiguë.

Ipsen : nouvelle indication de Dysport® dans le traitement de l’incontinence urinaire

Publié le 4 octobre 2022
Ipsen : nouvelle indication de Dysport® dans le traitement de l'incontinence urinaire

Ipsen a annoncé que Dysport® (toxine botulinique de type A) a été approuvé le 22 juin 2022 en France pour la prise en charge de l’incontinence urinaire (IU) chez les adultes souffrant d’une hyperactivité neurologique du détrusor (HND) due à une blessure médullaire (BM) (traumatique ou non) ou à une sclérose en plaques (SEP), qui effectuent régulièrement un sondage intermittent propre (SIP).

Owkin : Alban de La Sablière nommé au poste de Chief Business Officer

Publié le 4 octobre 2022
Owkin : Alban de La Sablière nommé au poste de Chief Business Officer

Owkin, biotech spécialisée dans l’IA appliquée à la recherche médicale, a annoncé aujourd’hui la nomination d’Alban de La Sablière au poste de Chief Business Officer. Ancien responsable international des partenariats chez Sanofi, il aura pour objectif d’accompagner l’entreprise dans son développement et sa croissance.

DBV Technologies : nomination du Président de son Comité d’Audit et de Danièle Guyot-Caparros au Conseil d’Administration

Publié le 4 octobre 2022
DBV Technologies : nomination du Président de son Comité d’Audit et de Danièle Guyot-Caparros au Conseil d’Administration

DBV Technologies, une société biopharmaceutique de phase clinique, a annoncé aujourd’hui que M. Timothy E. Morris, administrateur indépendant membre du Comité d’Audit et du Conseil d’Administration (le « Conseil ») de DBV, a été nommé Président du Comité d’Audit en remplacement de Mme Viviane Monges qui quitte le Conseil à compter du 3 octobre 2022.

Alexion : Ultomiris obtient une AMM dans le traitement de la myasthénie acquise généralisée

Publié le 4 octobre 2022
Alexion : Ultomiris obtient une AMM dans le traitement de la myasthénie acquise généralisée

Alexion, AstraZeneca Rare Disease, annonce l’obtention d’une autorisation de mise sur le marché par la Commission européenne pour Ultomiris (ravulizumab)* en tant que nouvelle option thérapeutique dans le traitement de patients adultes atteints de myasthénie acquise généralisée (MAg) à anticorps anti-récepteurs de l’acétylcholine (AChR).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents