Edition du 18-08-2019

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Sanofi : avis favorable du CHMP pour Libtayo® dans le carcinome épidermoïde cutané au stade avancé

Publié le lundi 29 avril 2019

Sanofi : avis favorable du CHMP pour Libtayo® dans le carcinome épidermoïde cutané au stade avancéSanofi a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a délivré un avis favorable à la demande d’autorisation de mise sur le marché de Libtayo® (cemiplimab). Le CHMP a recommandé son approbation conditionnelle dans le traitement du carcinome épidermoïde cutané (CEC) métastatique ou localement avancé chez des patients non candidats à une chirurgie ou à une radiothérapie à visée curative.

Libtayo est un anticorps monoclonal entièrement humain qui cible le récepteur de checkpoint immunitaire PD-1 (récepteur-1 de mort cellulaire programmée). S’il est approuvé, Libtayo sera le premier et le seul médicament indiqué pour le traitement de certaines catégories de patients atteints d’un CEC au stade avancé dans l’Union européenne (UE).

Le CEC est l’un des cancers de la peau les plus fréquemment diagnostiqués dans le monde. En Europe, il est deux fois plus fréquent que le mélanome et, selon les estimations, son incidence augmente sensiblement dans un certain nombre de pays. Bien que le pronostic de la majorité des patients atteints d’un CEC soit favorable lorsque le cancer est détecté tôt, il peut être particulièrement difficile à traiter lorsqu’il progresse au stade avancé. Le CEC au stade avancé s’entend à la fois d’un cancer localement avancé (lorsque les cellules cancéreuses envahissent les couches profondes de l’épiderme ou se disséminent à proximité du site primaire) et d’un cancer métastatique (lorsque les cellules cancéreuses se propagent à d’autres organes).

L’avis du CHMP repose sur les données de l’essai clinique pivot, ouvert, multicentrique, non randomisé, de phase II dénommé EMPOWER-CSCC-1 (étude 1540) et sur celles obtenues auprès de deux cohortes d’expansion d’un essai multicentrique, non randomisé, ouvert, de phase I, ayant porté sur des patients atteints d’un CEC au stade avancé. Ensemble, ces deux essais ont permis de recueillir le plus important ensemble de données prospectives sur le CEC au stade avancé.

Dans le cadre de l’approbation conditionnelle, Sanofi et Regeneron devront fournir des données supplémentaires provenant d’EMPOWER-CSCC-1, y compris les résultats d’un groupe nouvellement ajouté à l’essai, afin de confirmer davantage le profil bénéfices-risques de Libtayo. La Commission européenne devrait rendre une décision définitive sur la demande d’autorisation de mise sur le marché de Libtayo dans les prochains mois.

Libtayo est développé conjointement par Sanofi et Regeneron dans le cadre d’un accord de collaboration global.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

ADC Therapeutics et Sophia Genetics s’associent dans un essai clinique pivot de phase II

Publié le 8 août 2019
ADC Therapeutics et Sophia Genetics s'associent dans un essai clinique pivot de phase II

ADC Therapeutics, société travaillant dans la découverte et le développement de médicaments en oncologie et spécialisée dans le développement de conjugués anticorps-médicaments (CAM), et Sophia Genetics, chef de file dans les médicaments fondés sur les données, ont annoncé avoir conclu une collaboration en vue d’identifier des marqueurs génomiques associés à une réponse clinique à l’ADCT-402 (loncastuximab tésirine).

DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

Publié le 8 août 2019
DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

DBV Technologies a annoncé avoir déposé une demande de licence biologique (BLA, Biologics License Application) auprès de la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicaments) pour Viaskin® Peanut dans le traitement des enfants de 4 à 11 ans allergiques à l’arachide.

Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Publié le 8 août 2019
Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie.

Sensorion : John Furey nommé membre indépendant du conseil d’administration

Publié le 7 août 2019
Sensorion : John Furey nommé membre indépendant du conseil d’administration

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pathologies de l’oreille interne, a annoncé que John Furey, dernièrement directeur des opérations chez Spark Therapeutics, l’un des principaux développeurs mondiaux de thérapies géniques, rejoindra le conseil d’administration en tant que membre indépendant du conseil.

Sanofi : feu vert européen pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère chez les adolescents

Publié le 6 août 2019
Sanofi : feu vert européen pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère chez les adolescents

Sanofi vient d’annoncer que la Commission européenne a étendu l’autorisation de mise sur le marché de Dupixent® (dupilumab) dans l’Union européenne (UE) aux adolescents de 12 à 17 ans présentant une forme modérée à sévère de dermatite atopique candidats à une thérapie systémique.

Inotrem : autorisation IND de la FDA pour une étude de Phase IIb avec son candidat médicament contre le choc septique

Publié le 6 août 2019
Inotrem : autorisation IND de la FDA pour une étude de Phase IIb avec son candidat médicament contre le choc septique

Inotrem, une société de biotechnologie spécialisée dans le contrôle de la réponse immunitaire lors de maladies inflammatoires aigües, telles que le choc septique, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) lui a accordé l’autorisation de procéder à une « Investigational New Drug » (IND) aux États-Unis dans le cadre de son étude ASTONISH (Phase IIb) visant à étudier la sécurité, la tolérance et l’efficacité de nangibotide (LR12), son candidat médicament pour le choc septique.

Imcyse : Thomas Taapken nommé au poste de directeur exécutif et président du conseil

Publié le 6 août 2019
Imcyse : Thomas Taapken nommé au poste de directeur exécutif et président du conseil

Imcyse, société belge qui développe des immunothérapies actives et spécifiques visant à traiter et prévenir des maladies chroniques sévères, vient d’annoncer la nomination de Thomas Taapken, un expert de l’industrie des biotechnologies, en tant que directeur exécutif et président du conseil d’administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents