Edition du 23-09-2020

Accueil » Industrie » Produits » Recherche

Sanofi et Regeneron: résultats de phase 2 sur un anticorps à effet hypocholestérolémiant dans le NEJM

Publié le vendredi 2 novembre 2012

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals ont annoncé que les résultats d’un essai de phase 2 de SAR236553/REGN727, chez des patients atteints d’hypercholestérolémie primaire, ont été publiés dans le numéro du 31 octobre 2012 du New England Journal of Medicine (NEJM).

L’étude a recruté des patients atteints d’hypercholestérolémie primaire avec un taux élevé de cholestérol à lipoprotéines de basse densité (LDL-C ; supérieur ou égal à 100 mg/dl) traités par une faible dose stable d’atorvastatine (10 mg). L’objectif principal de l’étude était de comparer l’effet, sur la baisse du taux de LDL-C, d’une forte dose d’atorvastatine seulement (80 mg) et d’une forte dose d’atorvastatine en association avec SAR236553/REGN727, administré par injection de 1 ml toutes les deux semaines.

Chez les patients qui ont été traités par SAR236553/REGN727, administré par injection de 1 ml toutes les deux semaines en association avec de l’atorvastatine 80 mg, le taux de cholestérol à lipoprotéines de basse densité (LDL-C) a diminué en moyenne de 73 %, comparativement à une réduction moyenne de 17 % chez les patients passés à un traitement par atorvastatine 80 mg seulement (p<0,001) après huit semaines. Quatre-vingt-dix pour cent (90 %) des patients ont atteint l’objectif pré-spécifié de 70 mg/dl, contre 17,2 % des patients passés à l’atorvastatine 80 mg seulement (p<0,001).

L’étude comprenait aussi un troisième groupe dans lequel SAR236553/REGN727 150 mg (administré par injection de 1 ml toutes les deux semaines) a été ajouté à une dose stable de 10 mg d’atorvastatine ; 96,6 % de ces patients ont atteint la cible de 70 mg/dl.

Dans le cadre de cet essai, les événements indésirables les plus fréquents associés au traitement par SAR236553/REGN727 en association avec de l’atorvastatine, ont été les maux de tête, les vertiges et la diarrhée. Un événement indésirable sévère (déshydratation) a été rapporté dans le groupe SAR236553/REGN727 plus atorvastatine 80 mg, mais n’a pas été considéré comme lié au traitement.

Cette étude faisait partie du programme de phase 2 consacré à SAR236553/REGN727, un anticorps expérimental entièrement humanisé administré par voie sous-cutanée ciblant PCSK9 (proprotéine convertase subtilisine/kexine de type 9), qui est actuellement étudié dans le cadre du programme d’essais cliniques de phase 3 ODYSSEY pour la réduction du taux de LDL-C. Les études précliniques ont montré que l’inhibition de PCSK9 augmente le nombre de récepteurs des LDL qui se lient au LDL-C et l’éliminent de la circulation sanguine. Cette publication peut être consultée sur le site http://www.nejm.org?

Des données supplémentaires tirées des études de phase 2 seront présentées aux séances scientifiques 2012 de l’American Heart Association.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Advanced BioDesign : le Pr. Pierre Tambourin rejoint son conseil scientifique

Publié le 22 septembre 2020
Advanced BioDesign : le Pr. Pierre Tambourin rejoint son conseil scientifique

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies innovantes contre les cancers résistants, vient d’annoncer que le professeur Pierre Tambourin rejoint la société en tant que membre du conseil scientifique.

Nicox : approbation de la demande d’autorisation d’étude clinique pour ZERVIATE en Chine

Publié le 22 septembre 2020
Nicox : approbation de la demande d’autorisation d’étude clinique pour ZERVIATE en Chine

Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour mener des études cliniques de phase 3 sur ZERVIATE™ (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Neuraxpharm acquiert Buccolam® auprès de Takeda

Publié le 22 septembre 2020
Neuraxpharm acquiert Buccolam® auprès de Takeda

Le groupe Neuraxpharm, société pharmaceutique européenne de premier plan, spécialisée dans le système nerveux central (SNC), a annoncé l’acquisition du médicament de prescription, Buccolam® (midazolam, solution buccale) auprès du laboratoire japonais, Takeda. L’accord entre Neuraxpharm et Takeda comprend les droits mondiaux de Buccolam®. La transaction devrait se conclure d’ici fin 2020, conformément aux conditions légales et réglementaires habituelles.

Ceva Santé animale : Jean-Marcel Ciet nommé Chief Digital Officer

Publié le 21 septembre 2020
Ceva Santé animale : Jean-Marcel Ciet nommé Chief Digital Officer

Pour piloter sa nouvelle direction “Digital & Smart Solutions Accelerator”, Ceva Santé Animale, 5e laboratoire vétérinaire au monde et 1er français, vient de nommer Jean-Marcel Ciet, 33 ans, en qualité de Chief Digital Officer. Il rejoint à ce titre le Comité exécutif pour mener la transformation digitale interne et externe du Groupe.

LEO Pharma vend un portefeuille de quatre produits à Cheplapharm

Publié le 21 septembre 2020
LEO Pharma vend un portefeuille de quatre produits à Cheplapharm

LEO Pharma vient d’annoncer la vente d’un portefeuille de quatre produits non-stratégiques à la société Cheplapharm, une entreprise pharmaceutique familiale basée en Allemagne, pour un montant de 300 millions d’euros. Cet accord représente une étape importante dans le déploiement de la stratégie de LEO Pharma pour 2030, qui renforce l’orientation de la société vers de nouvelles solutions innovantes.

Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Publié le 18 septembre 2020
Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Servier et Precision BioSciences, une société biotechnologique développant des traitements par correction génique in vivo et à base de cellules CAR T allogéniques avec sa plateforme d’édition de génomes ARCUS®, ont annoncé que les sociétés avaient ajouté deux cibles supplémentaires pour le cancer hématologique au-delà de la protéine CD19 ainsi que deux cibles de tumeurs solides à son accord de développement et de licence commerciale concernant son traitement à base de cellules CAR T.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu’à 300 millions de doses de leur vaccin à l’UE

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu'à 300 millions de doses de leur vaccin à l'UE

Sanofi et GSK ont signé le 18 septembre 2020 un accord définitif avec la Commission européenne (CE) en vue de la fourniture de jusqu’à 300 millions de doses d’un vaccin contre la COVID-19, dès lors que celui-ci sera approuvé. Le candidat-vaccin repose sur la technologie à base de protéine recombinante que Sanofi a employée pour produire un vaccin contre la grippe et sur l’adjuvant développé par GSK.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents