Edition du 27-09-2020

Santé : 16% des Français sont obèses

Publié le jeudi 6 mars 2014

Selon les résultats de l’étude MGEN « Habitudes de vie et surpoids », 76% des Français se considèrent être en bonne santé. Or il s’avère que 30% sont en surpoids et 16% obèses. L’obésité touche davantage les inactifs (20%), les 50-64 ans (21%). Les plus épargnés sont les jeunes (18-24 ans : 9%) et les CSP + (9%).

Les Français dorment en moyenne 7h par nuit (un besoin qui diminue avec l’âge). Le réveil est plus difficile pour les jeunes qui sont nombreux (71% des 18-24 ans, 68% des 25-34 ans) à se sentir encore fatigués et endormis le matin.

Au total, 1/3 des Français déclarent avoir des problèmes de sommeil. En cause ? Les problèmes de poids ! 49% des obèses et 60% des personnes considérées comme maigres souffrent de troubles du sommeil, alors que 70% des individus de corpulence normale sont exemptés.

Enfin, 1/4 des Français se sentent fréquemment stressés. Les femmes sont plus affectées (1/3 se déclarent fréquemment stressées) que les hommes qui sont au contraires 42% à être rarement ou jamais envahis par le stress.

86% des Français estiment qu’ils ont une « bonne alimentation »

Seuls 20% des obèses considèrent leur alimentation « plutôt mauvaise ». Une « bonne alimentation » sous-entendue comme variée et équilibrée (73%) et composée de produits frais (43%). Un « bon produit » est d’abord frais (62%), de bonne composition (39%) et a bon goût (39%). Le prix est un élément important pour la moitié des jeunes (49% des 18-24 ans), tandis que les plus âgés sont plus sensibles à l’origine du produit ou à son mode de production.

60% des Français respectent la tradition des 3 repas par jour, tandis que le midi semble être le moment le plus propice pour prendre un repas. Par ailleurs, 1/3 des Français déclarent aimer manger entre les repas. Le dîner plus que le déjeuner apparaît comme un moment de convivialité : 52% des Français disent déjeuner régulièrement seuls, ils ne sont plus que 34% au dîner.

S’ils pouvaient diminuer la consommation de certains aliments, le choix des Français se porterait en priorité sur les produits sucrés (43%), en particulier parmi les femmes. 11% des interrogés disent manger au moins 1 fois/semaine dans un fast-food. Cette proportion augmente logiquement chez les jeunes et diminue chez les personnes âgées.

Les Français déclarent manger en moyenne un peu plus de 3 fruits et légumes par jour. Ils sont près de la moitié à trouver difficile d’en consommer au moins 5, ce qui paraît cohérent avec leur consommation actuelle. Enfin, 23% des Français ont déjà consulté un diététicien. Cette proportion passe à 42% chez les personnes obèses.

Près d’1/3 des Français privilégient la marche à pied dans leurs déplacements quotidiens et 2/3 déclarent pratiquer une activité sportive. Les personnes obèses sont moins de la moitié (49%) à faire du sport. Le top 3 des plus prisées : la marche à pied (37%), le vélo (16%) et la natation (13%). Ces sports sont pratiqués de manière régulière (au moins 1 fois par semaine dans 70% des cas), durant 3h en moyenne. À noter que les inactifs sont les plus assidus au sport !

Les Français intéressés par le remboursement d’activités sportives

À la quasi-unanimité, les Français se déclarent bien informés en matière de sport (91%) et de nutrition (84%). Les médias (77%) et en particulier Internet (49%) sont les sources d’information privilégiées.

En matière d’accompagnement, les Français seraient principalement intéressés par le remboursement d’activités sportives (70%), des informations sur l’activité physique ou le sport (64%) et, dans une moindre mesure, des contacts de nutritionnistes proches de chez eux (52%)

L’étude révèle que 73% des Français jugent leur mutuelle légitime pour leur proposer un accompagnement en matière de prévention santé et d’activité physique ou de nutrition (pour 67%).

Étude réalisée auprès d’un échantillon de 2339 personnes dont un panel de 1001 individus représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus et 1338 adhérents MGEN. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence.








MyPharma Editions

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents