Edition du 05-12-2022

Sclérose en plaques: Biogen Idec identifie une nouvelle approche favorisant la remyélinisation et inhibant l’activation autoimmune

Publié le mardi 5 juillet 2011

Biogen Idec, a annoncé les résultats d’une étude suggérant que l’inhibition de la fonction du récepteur de mort 6 (DR6), qui bloquerait la réponse autoimmune tout en favorisant la remyélinisation, pourrait représenter une nouvelle approche pour le traitement de la sclérose en plaques. Les données des modèles in vitro et in vivo ont été publiées aujourd’hui en ligne et paraîtront dans le numéro de juillet de la revue Nature Medicine.

« Pour découvrir de nouveaux traitements contre cette maladie complexe, nous utilisons une approche qui sort des sentiers battus des traitements actuels de la SEP, a expliqué le Docteur Sha Mi, chercheur distingué en neurobiologie chez Biogen Idec. Nos études in vivo et in vitro montrent que l’inhibition ou le blocage de la fonction du DR6 entraînent une remyélinisation axonale importante. Ces données prouvent de manière convaincante qu’il vaut la peine de poursuivre les recherches en utilisant cette approche ciblée. Cela pourrait en effet aboutir à de nouvelles possibilités importantes pour le traitement des maladies démyélinisantes, telles que la SEP. »

La SEP affecte chaque personne différemment. Il est donc nécessaire de développer davantage d’options thérapeutiques ciblant une grande diversité de situations, afin de pouvoir répondre aux divers besoins des patients. Cette étude est la toute première à démontrer le rôle négatif que joue le DR6 dans la régulation de la remyélinisation au niveau du système nerveux central. Il est également important de noter que les données soutiennent l’idée que le développement de l’antagoniste du DR6 pourrait représenter un traitement contre la SEP, maladie neurodégénérative à la fois autoimmune et démyélinisante. Le double rôle des antagonistes du DR6, qui favorisent la remyélinisation et inhibent l’activation autoimmune, constitue une nouvelle approche pour le traitement de la sclérose en plaques et des autres maladies du système nerveux central résultant d’une démyélinisation.

« Biogen Idec s’engage à mener des recherches innovantes et à mettre au point des thérapies hautement différenciées pour le traitement et la prise en charge de la SEP et d’autres maladies du système nerveux central, et ce jusqu’à ce que nous trouvions un traitement, a annoncé Douglas E. Williams, executive vice president, research & development, Biogen Idec. Aucun traitement contre la SEP actuellement approuvé ne cible le DR6, et l’identification du rôle que peut jouer ce récepteur témoigne de l’ampleur de notre engagement continu. Nous mettons en effet un point d’honneur à nous fonder sur les toutes dernières recherches scientifiques pour tenter de découvrir de nouvelles options thérapeutiques pour les patients souffrant de SEP. »

Source : Biogen Idec








MyPharma Editions

Chikungunya : Valneva annonce des données positives à 12 mois sur la persistance des anticorps avec son candidat vaccin à injection unique

Publié le 5 décembre 2022

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd’hui des données positives sur la persistance des anticorps douze mois après la vaccination avec une seule dose de son candidat vaccin contre le chikungunya, VLA1553.

Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Publié le 2 décembre 2022
Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Genopole, biocluster qui regroupe 77 entreprises de biotechnologies et 19 laboratoires académiques, lance un appel à candidatures pour son programme Shaker, tremplin pour les porteurs d’innovations biotech accueillis dès l’idée pour valider scientifiquement leur projet et le transformer en startup. 

Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Publié le 2 décembre 2022
Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Quest for change, réseau de cinq incubateurs d’excellence (Innovact, Quai Alpha, Rimbaud’Tech, SEMIA et The Pool) labellisés par la région, implanté sur six territoires du Grand Est, vient d’annoncer la création de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé. Il bénéficie de l’appui et du soutien de nombreux partenaires institutionnels en France, en Suisse, en Allemagne et à Boston (Etats-Unis), ainsi que de l’écosystème de l’innovation du Grand Est, avec en premier lieu BioValley France et SATT Conectus, partenaires du Consortium DeepEst.

Livraison de médicaments à domicile : Sanofi apporte 1 million d’euros à Livmed’s, la start-up FrenchTech

Publié le 1 décembre 2022

Sanofi vient d’annoncer sa participation comme investisseur principal à la deuxième levée de fonds de Livmed’s, à hauteur de 1 million d’euros. Start-up de la FrenchTech accompagnée par l’accélérateur Future4care, Livmed’s a conçu et développé une application mobile de service de livraison de médicaments et produits de santé pour les patients à domicile 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Publié le 1 décembre 2022
Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva ont annoncé aujourd’hui des données sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes six mois après une vaccination avec trois doses (aux mois 0, 2 et 6) ou deux doses (aux mois 0 et 6) de leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Ces données sont les premières obtenues sur la persistance des anticorps dans des populations pédiatriques pour ce candidat vaccin.

Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Publié le 1 décembre 2022
Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé dans la dermatologie médicale, a annoncé sa participation au programme FACILITATE (FrAmework for ClInicaL trIal participants’ daTA reutilization for a fully Transparent and Ethical ecosystem).

Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Publié le 1 décembre 2022
Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé l’extension de son portefeuille de candidats médicaments avec OX425, le nouveau composé optimisé de la série OX400 issu de sa plateforme propriétaire PlatON™.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents