Edition du 10-05-2021

Accueil » Industrie » Produits

Sclérose en plaques : résultats positifs de phase III pour l’ocrelizumab de Roche

Publié le mardi 30 juin 2015

Sclérose en plaques : résultats positifs de phase III pour l’ocrelizumab de Roche Le groupe pharmaceutique Roche a annoncé aujourd’hui de résultats positifs de deux études pivots qui visaient à évaluer l’emploi de l’ocrelizumab, médicament expérimental, comparé à celui de l’interféron bêta-1a (Rebif®), traitement standard, lors de sclérose en plaques (SEP) récurrente, forme la plus courante de la maladie.

« Le critère d’évaluation primaire et les principaux critères d’évaluation secondaires des études (appelées OPERA I et OPERA II) ont été satisfaits. », annonce le groupe suisse dans un communiqué.
« Par rapport à l’interféron bêta-1a, le traitement par l’ocrelizumab a permis de réduire de manière significative le taux de poussées par année-patient (annualised relapse rate [ARR]) sur une période de deux ans, ce qui constituait le critère d’évaluation primaire dans les deux études. Par rapport à l’interféron bêta-1a, le traitement par l’ocrelizumab a aussi réduit significativement la progression du handicap clinique, mesurée à l’aide de l’Expanded Disability Status Scale (EDSS). Par comparaison avec l’interféron bêta-1a, le traitement par l’ocrelizumab a en outre fait significativement baisser le nombre de lésions cérébrales (zones où la maladie est active) selon les mesures effectuées à partir des clichés d’imagerie par résonance magnétique (IRM). », indique-t-il.

Roche indique également que « d’une manière générale, l’incidence des effets indésirables associés à l’ocrelizumab était similaire à celle relevée sous interféron bêta-1a dans les deux études; l’effet indésirable le plus fréquent était des réactions liées à la perfusion d’intensité légère à modérée. L’incidence des effets indésirables sévères associés à l’ocrelizumab, y compris des infections sévères, était aussi similaire à celle enregistrée sous interféron bêta-1a ».

Des données soumises aux autorités réglementaires au 1er trimestre 2016
«Par rapport à un traitement standard, l’ocrelizumab a permis des améliorations remarquables au niveau de l’ensemble des critères d’évaluation cliniques et d’imagerie de deux études pivots, indique Sandra Horning, M.D., Chief Medical Officer et responsable de Global Product Development chez Roche. L’ocrelizumab peut potentiellement faire une véritable différence pour les personnes atteintes de sclérose en plaques, maladie chronique invalidante. Sur la base de ces résultats indiscutables, nous prévoyons de soumettre les données disponibles à l’examen des autorités réglementaires américaines et de l’Union européenne au premier trimestre 2016.»

« Des analyses supplémentaires des études OPERA sont en cours et des données détaillées seront présentées lors d’un prochain congrès médical. », indique enfin le groupe pharmaceutique. Les résultats d’une étude de phase III sur l’emploi de l’ocrelizumab lors de SEP primaire progressive, forme différente de SEP, sont attendus dans le courant de l’année.

Source : Roche








MyPharma Editions

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents