Edition du 20-04-2021

Sécu : les dépenses d’assurance maladie progressent de +4,4% en 2009

Publié le lundi 25 janvier 2010

Selon les dernières statistiques publiées par la CNAMTS, malgré l’impact de l’épidémie de grippe au dernier trimestre, les remboursements de soins de ville ont progressé modérément en 2009 : +3,1%. Les dépenses de produits de santé progressent de +1,9% en 2009 dont +1,8% pour les médicaments et +2,3% pour les dispositifs médicaux.

En 2009, les remboursements de soins de ville du régime général ont progressé de +3,1% en données corrigées des jours ouvrés. Les dépenses de soins de ville sont marquées par une croissance modérée des remboursements d’honoraires médicaux et dentaires (+2,3%) et des produits de santé (+1,9%), une croissance moyenne des dépenses de biologie (+3,0%) et une croissance soutenue des dépenses d’auxiliaires médicaux (+5,8%), de transport (+7,6%) et d’indemnités journalières (+5,3%).

L’impact de la grippe sur les dépenses de santé
Les dépenses de soins de généralistes progressent de +1,5% en 2009 contre +1,1% en 2008. L’activité des médecins généralistes a été plus soutenue en 2009 que l’année précédente du fait de la survenue de deux épisodes épidémiques : la grippe saisonnière en début d’année 2009 et la grippe A (H1N1) au dernier trimestre. Le volume des actes de soins de généralistes progresse ainsi de +2,7% en 2009 contre -0,6% en 2008.

Les dépenses de soins de spécialistes progressent en 2009 à un rythme proche de celui de 2008 : +3,1% en 2009 contre +2,9% en 2008. Les mesures de baisses des tarifs prises en début d’année en particulier sur les actes de radiologie compensent la progression plus soutenue du volume des actes (+4,0% en 2009 contre +2,5% en 2008).

Autre poste de dépenses fortement impacté à la hausse à la suite de l’épidémie de grippe, les versements d’indemnités journalières qui progressent de +5,3% en 2009 contre +5,8% en 2008. Une hausse qui intervient après une phase de net ralentissement observée pendant l’été, qui était attendue compte tenu du contexte économique.

Une faible progression des médicaments en 2009
Les dépenses de produits de santé progressent de +1,9% en 2009 dont +1,8% pour les médicaments et +2,3% pour les dispositifs médicaux. La faible progression des médicaments s’explique principalement par une progression modérée des médicaments délivrés en ville (+2,5%) dont le volume progresse de +4,2% en 2009, soit environ deux points de moins que l’évolution de ce poste constatée sur les années précédentes. Il faut noter également l’infléchissement des dépenses de médicaments rétrocédés par les hôpitaux publics : ces dépenses reculent de -7,3% en 2009, vraisemblablement du fait de retards dans la facturation.

Les dépenses de dispositifs médicaux progressent de +2,3% en 2009 contre +9,1% en 2008. Le transfert, à partir de septembre 2008, d’une partie de ces dépenses vers le budget des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes explique en majeure partie cette faible progression.

Les versements aux établissements de santé publics progressent de +4,3% en 2009 contre+4,4% en 2008. Il faut rappeler que les versements de l’année 2009 concernent le financement de l’activité du dernier trimestre 2008 et des trois premiers trimestres de 2009. L’ensemble des versements relatifs à la seule année 2009 ne seront connus qu’ultérieurement.

Les dépenses des cliniques privées progressent de +4,3% en 2009 (+4,8% en 2008) : dont +3,3% pour les dépenses du secteur MCO (+3,6% en 2008), +5,0% pour les dépenses de psychiatrie (+5,7% en 2008) et +10,2% pour les dépenses de soins de suite et de réadaptation (+12,8% en 2008).

Les dépenses du secteur médico-social progressent de +11,3% en 2009 contre +10,1% en 2008. On observe pour les deux années une forte dynamique des versements aux établissements pour personnes âgées dépendantes (+19,5% en 2009 et + 19,9% en 2008). Au total, les dépenses d’assurance maladie du régime général progressent de +4,4% en 2009.

Source : CNAMTS








MyPharma Editions

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d’une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 19 avril 2021
Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d'une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la fin du recrutement de la première cohorte, et le passage à la prochaine et potentiellement dernière dose dans une étude clinique de Phase 1, rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare eryaspase dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas.

Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 19 avril 2021
Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Celyad Oncology, une société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (Chimeric Antigen Receptor) pour le traitement du cancer, a annoncé la nomination du Dr Charles Morris au poste de Chief Medical Officer. Le Dr Morris conduira et assurera la direction stratégique de toutes les activités médicales, réglementaires ainsi que pour le développement clinique.

Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Publié le 19 avril 2021
Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (association Kd), pour le traitement des adultes atteints d’un myélome multiple en rechute ayant reçu un à trois traitements antérieurs. Il s’agit de la deuxième approbation de la CE concernant Sarclisa en association avec un traitement standard en moins de 12 mois.

Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Publié le 16 avril 2021
Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Excelya, l’organisme de recherche contractuelle (ORC) européen, a annoncé la nomination de Peter Windisch au poste de directeur de la technologie (CTO). En tant que CTO, Peter Windisch s’appuiera sur les données et les capacités technologiques de la société afin d’optimiser l’offre client. Il sera membre du Comité exécutif et exercera son activité depuis l’Allemagne.

Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Publié le 15 avril 2021
Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Biogen a annoncé la nomination de Martin Dubuc, jusqu’alors Président-Directeur Général de sa filiale française, en tant que dirigeant de Biogen Digital Health, organisation nouvellement créée au sein du groupe. En conséquence de cette nomination, Biogen France fait évoluer sa gouvernance en scindant les fonctions de Président et de Directeur général. Martin Dubuc conserve les fonctions de Président, tandis qu’Hélène Thomas est nommée Directrice générale de Biogen France.

Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l’étude du NOX-A12

Publié le 15 avril 2021
Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l'étude du NOX-A12

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des patients dans l’essai clinique de phase 1/2 évaluant la combinaison de son candidat-médicament phare, NOX-A12 et d’une radiothérapie dans le cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents