Edition du 19-10-2020

Sécu : les dépenses d’assurance maladie progressent de +4,4% en 2009

Publié le lundi 25 janvier 2010

Selon les dernières statistiques publiées par la CNAMTS, malgré l’impact de l’épidémie de grippe au dernier trimestre, les remboursements de soins de ville ont progressé modérément en 2009 : +3,1%. Les dépenses de produits de santé progressent de +1,9% en 2009 dont +1,8% pour les médicaments et +2,3% pour les dispositifs médicaux.

En 2009, les remboursements de soins de ville du régime général ont progressé de +3,1% en données corrigées des jours ouvrés. Les dépenses de soins de ville sont marquées par une croissance modérée des remboursements d’honoraires médicaux et dentaires (+2,3%) et des produits de santé (+1,9%), une croissance moyenne des dépenses de biologie (+3,0%) et une croissance soutenue des dépenses d’auxiliaires médicaux (+5,8%), de transport (+7,6%) et d’indemnités journalières (+5,3%).

L’impact de la grippe sur les dépenses de santé
Les dépenses de soins de généralistes progressent de +1,5% en 2009 contre +1,1% en 2008. L’activité des médecins généralistes a été plus soutenue en 2009 que l’année précédente du fait de la survenue de deux épisodes épidémiques : la grippe saisonnière en début d’année 2009 et la grippe A (H1N1) au dernier trimestre. Le volume des actes de soins de généralistes progresse ainsi de +2,7% en 2009 contre -0,6% en 2008.

Les dépenses de soins de spécialistes progressent en 2009 à un rythme proche de celui de 2008 : +3,1% en 2009 contre +2,9% en 2008. Les mesures de baisses des tarifs prises en début d’année en particulier sur les actes de radiologie compensent la progression plus soutenue du volume des actes (+4,0% en 2009 contre +2,5% en 2008).

Autre poste de dépenses fortement impacté à la hausse à la suite de l’épidémie de grippe, les versements d’indemnités journalières qui progressent de +5,3% en 2009 contre +5,8% en 2008. Une hausse qui intervient après une phase de net ralentissement observée pendant l’été, qui était attendue compte tenu du contexte économique.

Une faible progression des médicaments en 2009
Les dépenses de produits de santé progressent de +1,9% en 2009 dont +1,8% pour les médicaments et +2,3% pour les dispositifs médicaux. La faible progression des médicaments s’explique principalement par une progression modérée des médicaments délivrés en ville (+2,5%) dont le volume progresse de +4,2% en 2009, soit environ deux points de moins que l’évolution de ce poste constatée sur les années précédentes. Il faut noter également l’infléchissement des dépenses de médicaments rétrocédés par les hôpitaux publics : ces dépenses reculent de -7,3% en 2009, vraisemblablement du fait de retards dans la facturation.

Les dépenses de dispositifs médicaux progressent de +2,3% en 2009 contre +9,1% en 2008. Le transfert, à partir de septembre 2008, d’une partie de ces dépenses vers le budget des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes explique en majeure partie cette faible progression.

Les versements aux établissements de santé publics progressent de +4,3% en 2009 contre+4,4% en 2008. Il faut rappeler que les versements de l’année 2009 concernent le financement de l’activité du dernier trimestre 2008 et des trois premiers trimestres de 2009. L’ensemble des versements relatifs à la seule année 2009 ne seront connus qu’ultérieurement.

Les dépenses des cliniques privées progressent de +4,3% en 2009 (+4,8% en 2008) : dont +3,3% pour les dépenses du secteur MCO (+3,6% en 2008), +5,0% pour les dépenses de psychiatrie (+5,7% en 2008) et +10,2% pour les dépenses de soins de suite et de réadaptation (+12,8% en 2008).

Les dépenses du secteur médico-social progressent de +11,3% en 2009 contre +10,1% en 2008. On observe pour les deux années une forte dynamique des versements aux établissements pour personnes âgées dépendantes (+19,5% en 2009 et + 19,9% en 2008). Au total, les dépenses d’assurance maladie du régime général progressent de +4,4% en 2009.

Source : CNAMTS








MyPharma Editions

Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 19 octobre 2020
Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Sanofi et son partenaire Regeneron ont annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable à la demande d’extension des indications de Dupixent® (dupilumab) et recommandé son approbation, dans l’Union européenne, pour le traitement de la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans candidat à un traitement systémique.

Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Publié le 19 octobre 2020
Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Unicancer et Pfizer ont annoncé la signature d’un partenariat d’une durée de trois ans visant à mieux comprendre les modes de prise en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique grâce aux données de vie réelle issues du Programme « ESME Cancer du sein métastatique ».

Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 16 octobre 2020
Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir reçu le statut “PRIority Medicines” (PRIME) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour son candidat vaccin de Phase 3 à injection unique contre le chikungunya. Ce nouveau statut obtenu auprès de l’EMA vient compléter le statut « Fast Track » obtenu auprès de l’agence de santé américaine Food and Drug Administration (FDA) en décembre 2018.

Sanofi / Translate Bio : résultats précliniques positifs pour leur candidat-vaccin à ARNm contre la COVID-19

Publié le 15 octobre 2020
Sanofi / Translate Bio : résultats précliniques positifs pour leur candidat-vaccin à ARNm contre la COVID-19

Sanofi Pasteur, l’Entité commerciale globale Vaccins de Sanofi, et Translate Bio, une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager (ARNm), ont annoncé jeudi les résultats précliniques du MRT5500, un candidat-vaccin à ARNm contre le SARS-CoV-2, le virus responsable de la COVID-19.

Noxxon : recrutement finalisé pour la cohorte de 2ème dose de l’étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 associé à la radiothérapie

Publié le 15 octobre 2020
Noxxon : recrutement finalisé pour la cohorte de 2ème dose de l'étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 associé à la radiothérapie

Noxxon Pharma, société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des trois patients de la cohorte de deuxième dose dans l’essai clinique évaluant son inhibiteur de CXCL12, NOX-A12, pour le traitement du cancer du cerveau. Les patients ont déjà reçu le traitement initial prévu. L’étude clinique de phase 1/2 porte sur trois schémas posologiques de NOX-A12 (à 200, 400 et 600 mg/semaine), chacun combiné à une radiothérapie par faisceau externe chez des patients atteints d’un cancer du cerveau récemment diagnostiqué.

GenSight Biologics : Elsy Boglioli nommée à son Conseil d’administration

Publié le 15 octobre 2020
GenSight Biologics : Elsy Boglioli nommée à son Conseil d’administration

GenSight Biologics, société biopharmaceutique dédiée au développement et à la commercialisation de thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, a annoncé la nomination d’Elsy Boglioli à son Conseil d’administration, en remplacement de Bpifrance Participations. Mme Boglioli rejoint le Conseil en qualité d’administrateur indépendant.

AstraZeneca annonce un partenariat avec l’INCa pour soutenir la recherche précoce et l’accès à l’innovation

Publié le 14 octobre 2020
AstraZeneca annonce un partenariat avec l’INCa pour soutenir la recherche précoce et l’accès à l’innovation

Dans le cadre de l’appel à projets lancé par l’INCa le 15 septembre dernier, à destination des 16 Centres labellisés de phase précoce CLIP2, AstraZeneca signe une convention de collaboration avec l’INCa, pour mettre à disposition de ces centres, 9 molécules de son pipeline en oncologie. Le but de cette initiative est de conduire des essais cliniques précoces académiques sur des molécules en cours de développement, dans des indications non encore explorées à ce jour.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents