Edition du 11-05-2021

Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques du 13 au 19 novembre 2017

Publié le mardi 14 novembre 2017

Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques du 13 au 19 novembre 2017À l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques qui se déroule du 13 au 19 novembre 2017, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) lancent un appel pour un usage responsable des antibiotiques chez l’homme et chez l’animal en vue d’endiguer l’émergence de la résistance aux antibiotiques.

« La résistance aux antibiotiques atteint des niveaux dangereux partout dans le monde et compromet notre capacité à traiter les maladies infectieuses courantes. Pour plusieurs infections affectant l’homme – comme la pneumonie, la tuberculose, la septicémie et la gonorrhée – ou l’animal, le traitement devient plus difficile, voire impossible parfois, du fait de la perte d’efficacité des antibiotiques », soulignent les organisations partenaires.

Les antibiotiques sont souvent surprescrits par les médecins et les vétérinaires et surutilisés par le public. Lorsqu’on peut les acheter sans ordonnance en vue de leur usage chez l’homme ou chez animal, cela a pour effet d’aggraver encore l’émergence et la propagation de la résistance. Parmi les exemples d’usage abusif, on peut citer leur prise par des gens souffrant d’infections virales, comme le rhume ou la grippe, ou leur administration comme activateurs de croissance dans l’élevage ou l’aquaculture.

Face à ces problèmes, l’OMS, la FAO et l’OIE tirent parti de leur expertise et œuvrent ensemble, dans le cadre d’une approche «Un monde, une santé» en vue de promouvoir les meilleures pratiques pour réduire l’émergence et la propagation des microbes antibiorésistants chez l’homme et chez l’animal.

«Le problème de la résistance aux antibiotiques est une crise mondiale que nous ne pouvons ignorer» déclare le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. «Si nous ne nous attaquons pas à cette menace par une puissante action coordonnée, la résistance aux antimicrobiens nous ramènera à ce temps où les gens craignaient les infections les plus courantes et risquaient leur vie pour des interventions chirurgicales mineures.»

«La surutilisation des antimicrobiens affecte leur efficacité, et nous devons réduire leur mauvais usage dans les systèmes alimentaires» déclare José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, qui ajoute: «Les antimicrobiens à usage vétérinaire sont un outil crucial pour la santé et le bien-être animal et une production alimentaire sûre, mais ils ne sont en aucun cas le seul disponible.»

«Comme en santé humaine, la médecine vétérinaire a connu des progrès fulgurants grâce aux antibiotiques. La préservation de leur efficacité et de leur disponibilité au moyen d’un usage responsable associé à des bonnes pratiques d’élevage et de prévention, est donc essentiel pour préserver la santé et le bien-être des animaux», souligne le Dr Monique Eloit, Directrice générale de l’OIE.

Source et visuel : OMS








MyPharma Editions

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents