Edition du 03-12-2020

Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques du 13 au 19 novembre 2017

Publié le mardi 14 novembre 2017

Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques du 13 au 19 novembre 2017À l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques qui se déroule du 13 au 19 novembre 2017, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) lancent un appel pour un usage responsable des antibiotiques chez l’homme et chez l’animal en vue d’endiguer l’émergence de la résistance aux antibiotiques.

« La résistance aux antibiotiques atteint des niveaux dangereux partout dans le monde et compromet notre capacité à traiter les maladies infectieuses courantes. Pour plusieurs infections affectant l’homme – comme la pneumonie, la tuberculose, la septicémie et la gonorrhée – ou l’animal, le traitement devient plus difficile, voire impossible parfois, du fait de la perte d’efficacité des antibiotiques », soulignent les organisations partenaires.

Les antibiotiques sont souvent surprescrits par les médecins et les vétérinaires et surutilisés par le public. Lorsqu’on peut les acheter sans ordonnance en vue de leur usage chez l’homme ou chez animal, cela a pour effet d’aggraver encore l’émergence et la propagation de la résistance. Parmi les exemples d’usage abusif, on peut citer leur prise par des gens souffrant d’infections virales, comme le rhume ou la grippe, ou leur administration comme activateurs de croissance dans l’élevage ou l’aquaculture.

Face à ces problèmes, l’OMS, la FAO et l’OIE tirent parti de leur expertise et œuvrent ensemble, dans le cadre d’une approche «Un monde, une santé» en vue de promouvoir les meilleures pratiques pour réduire l’émergence et la propagation des microbes antibiorésistants chez l’homme et chez l’animal.

«Le problème de la résistance aux antibiotiques est une crise mondiale que nous ne pouvons ignorer» déclare le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. «Si nous ne nous attaquons pas à cette menace par une puissante action coordonnée, la résistance aux antimicrobiens nous ramènera à ce temps où les gens craignaient les infections les plus courantes et risquaient leur vie pour des interventions chirurgicales mineures.»

«La surutilisation des antimicrobiens affecte leur efficacité, et nous devons réduire leur mauvais usage dans les systèmes alimentaires» déclare José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, qui ajoute: «Les antimicrobiens à usage vétérinaire sont un outil crucial pour la santé et le bien-être animal et une production alimentaire sûre, mais ils ne sont en aucun cas le seul disponible.»

«Comme en santé humaine, la médecine vétérinaire a connu des progrès fulgurants grâce aux antibiotiques. La préservation de leur efficacité et de leur disponibilité au moyen d’un usage responsable associé à des bonnes pratiques d’élevage et de prévention, est donc essentiel pour préserver la santé et le bien-être des animaux», souligne le Dr Monique Eloit, Directrice générale de l’OIE.

Source et visuel : OMS








MyPharma Editions

COVID-19 : feu vert pour le vaccin Pfizer/BioNTech au Royaume-Uni

Publié le 2 décembre 2020
COVID-19 : feu vert pour le vaccin Pfizer/BioNTech au Royaume-Uni

Pfizer et BioNTech ont annoncé mercredi 2 décembre que la Medicines & Healthcare Products Regulatory Agency (MHRA) au Royaume-Uni a accordé une autorisation d’utilisation d’urgence pour leur vaccin à ARNm contre la COVID-19 (BNT162b2). Il s’agit de la première autorisation d’utilisation d’urgence, après un essai mondial de phase 3, d’un vaccin pour aider à lutter contre la pandémie.

Essais cliniques : Kayentis lève 7 millions d’euros pour accélérer le déploiement à l’international de sa plateforme digitale

Publié le 2 décembre 2020
Essais cliniques : Kayentis lève 7 millions d’euros pour accélérer le déploiement à l’international de sa plateforme digitale

Kayentis, fournisseur mondial de solutions eCOA (electronic Clinical Outcome Assessment) pour les essais cliniques, a annoncé que la société a levé 7 millions d’euros en capital-développement.

Ipsen : désignation « Fast Track » de la FDA pour ONIVYDE®

Publié le 2 décembre 2020
Ipsen : désignation « Fast Track » de la FDA pour ONIVYDE®

Ipsen a annoncé avoir obtenu des autorités réglementaires américaines (Food and Drug Administration, FDA) la désignation « Fast Track » de l’irinotécan liposomal sous forme d’injection (ONIVYDE®) chez les patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) dont la maladie a progressé après un traitement en première ligne à base de platine, traduisant […]

LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

Publié le 1 décembre 2020
LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

LEO Pharma a annoncé la nomination de Karine Duquesne, en tant que Directrice Générale France, à compter du 1er décembre 2020. Elle succède ainsi à Nuno Bras qui a pris la direction de LEO Pharma Iberia.

Abivax achève le recrutement de l’étude d’induction de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 1 décembre 2020
Abivax achève le recrutement de l'étude d'induction de phase 2b d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé avoir achevé le recrutement pour son étude d’induction de Phase 2b avec son candidat médicament phare ABX464 pour le traitement des patients atteints de la rectocolite hémorragique modérée à sévère (RCH).

Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Publié le 1 décembre 2020
Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Situé à Evry-Courcouronnes (Essonne – Ile de France), Genopole, biocluster de tout premier plan en France, annonce le lancement d’un appel à candidatures pour son dispositif Shaker. Unique en France, Shaker est un tremplin à double détente, scientifique et entrepreneuriale, qui guide les projets biotech innovants sur le chemin de la création d’entreprise.

Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

Publié le 1 décembre 2020
Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

L’Inserm et le fonds de dotation Pfizer Innovation France ont annoncé la création d’un dispositif de formation à la recherche en biologie/santé à destination des élèves des écoles d’ingénieurs : l’École de l’Inserm-Pfizer Innovation (EIPI). Née de ce partenariat, l’EIPI alliera modules d’enseignement et soutien financier pour la réalisation d’une thèse de doctorat par des élèves désireux d’enrichir leur formation initiale par une spécialisation dans le domaine de la santé.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents