Edition du 02-12-2021

Accueil » Industrie » Produits

SEP : Biogen Idec annonce le recrutement du 1er patient pour un essai clinique combiné BG-12 de phase II

Publié le mercredi 16 juin 2010

Biogen Idec a annoncé avoir recruté le premier patient pour un essai clinique multicentrique de phase II conçu pour évaluer sa thérapie orale expérimentale BG-12 (fumarate de diméthyle) combinée à des traitements courants de première intention chez des patients atteints de sclérose en plaques récurrente en rémission (RRMS).

Cet essai, nommé EXPLORE, évaluera l’innocuité et la tolérabilité du BG-12 administré conjointement avec l’interféron bêta (IFNβ) ou l’acétate de glatiramère (AG) à des patients qui continuent à présenter des symptômes de l’activité de la maladie en dépit d’une monothérapie régulière pendant au moins un an. Les limites de l’efficacité seront également évaluées chez un sous-ensemble de patients.

 «Le défi permanent du traitement de la sclérose en plaques est que de nombreux patients continuent à constater une activité de la maladie en dépit de la thérapie en cours», a déclaré le docteur Alfred Sandrock, vice-président directeur de la recherche-développement en neurologie chez Biogen Idec. «L’objectif de l’essai EXPLORE est de déterminer si le BG-12 peut constituer un agent sûr et efficace pouvant être utilisé en combinaison avec d’autres thérapies de traitement de la SEP, une préoccupation importante pour les patients qui ont besoin de nouvelles stratégies de traitement.»

Le BG-12 est le premier composé utilisé dans des essais cliniques pour le traitement de la SEP à avoir démontré qu’il activait la voie transciptionnelle Nrf2. Expérimentalement, la voie Nrf2 a révélé des propriétés neuroprotectrices et anti-inflammatoires. L’activation de cette voie chez les patients atteints de SEP pourrait permettre d’éviter de nouvelles lésions cellulaires et pertes tissulaires entraînées par la maladie. Des études précliniques ont montré que l’activation de la voie Nrf2 protégeait contre la mort neuronale induite par le stress oxydatif, préservait la barrière sang-cerveau, et soutenait le maintien de l’intégrité de la myéline dans le système nerveux central. L’inflammation et les lésions du système nerveux central peuvent entraîner les symptômes courants de la RRMS, tels que l’épuisement, la détérioration cognitive et l’invalidité physique.

Les données de l’étude de phase IIb de la sclérose en plaques récurrente en rémission (RRMS), combinées à des données expérimentales démontrant la capacité du BG-12 à activer la voie Nrf2, continuent à soutenir son évaluation comme monothérapie dans deux vastes études de phase III de la SEP en cours – DEFINE et CONFIRM – pour lesquelles tous les patients ont déjà été recrutés. Ces données appuient également la poursuite de son expérimentation comme thérapie combinée dans le cadre de l’essai clinique EXPLORE.

«Toutes les personnes concernées par la SEP sont impatientes d’assister à la découverte de nouvelles options de traitement de cette maladie débilitante», a déclaré le docteur Robert Fox, neurologue et directeur médical au Cleveland Clinic Mellen Center for Multiple Sclerosis Treatment and Research. «Le BG-12 peut offrir aux patients une stratégie supplémentaire de traitement. Son double potentiel de réduction de l’inflammation et de promotion de la neuroprotection, son innocuité jusqu’à présent, ainsi que son administration par voie orale viennent à l’appui de cette étude du BG-12 comme thérapie combinée éventuelle de la SEP.»

«L’essai EXPLORE est une nouvelle preuve de l’engagement de Biogen Idec dans le traitement de la SEP», a déclaré le docteur Sandrock. «Nous possédons l’une des plus vastes réserves de projets du secteur en matière de SEP, dotée de programmes multiples qui ciblent les voies du traitement de la SEP considérées comme cruciales. Cette réserve comprend des programmes de stade tardif dont le BG-12, l’interféron bêta 1a PEGylated et le daclizumab, des programmes de stade plus précoce tels anti-LINGO, et plusieurs programmes précliniques.»

Source : Biogen Idec








MyPharma Editions

Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 2 décembre 2021
Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé que l’autorité réglementaire américaine (FDA) a récemment apporté sa réponse dans le cadre du « End-of-Phase-2 Meeting », utile à l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), et visant à obtenir potentiellement par la suite la demande d’autorisation de mise sur le marché et la commercialisation.

Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Publié le 2 décembre 2021
Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale Aonys®, annonce sa participation au 3ème congrès sur la thérapie génique pour les troubles neurologiques qui se déroule du 6 au 9 décembre à Boston (Etats-Unis).

MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

Publié le 2 décembre 2021
MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

• 3 M€ sous forme de prêt pour le développement d’un médicament longue action à base d’ivermectine visant à protéger pendant plusieurs semaines contre la Covid-19 et ses variants (programme mdc-TTG)

• 1 M€ d’euros sous forme de subvention, issue de l’Appel à projet Résilience du ministère chargé de l’Industrie, qui s’inscrit dans le cadre du plan France Relance, pour son nouveau laboratoire sur le site de Jacou, France

COVID-19 : OSE Immunotherapeutics fait le point sur les 1er résultats positifs et le développement clinique de CoVepiT, son vaccin T multi-cibles

Publié le 2 décembre 2021
COVID-19 : OSE Immunotherapeutics fait le point sur les 1er résultats positifs et le développement clinique de CoVepiT, son vaccin T multi-cibles

OSE Immunotherapeutics a annoncé l’analyse positive des premières données de CoVepiT, son candidat vaccin prophylactique contre la COVID-19, en particulier des résultats immunologiques intérimaires positifs sur la réponse des cellules T obtenus dans 100 % de la population traitée, avec en parallèle une résolution des indurations locales observées lors de la vaccination.

Valbiotis annonce avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques pour TOTUM•854 indiqué dans la réduction de la pression artérielle

Publié le 2 décembre 2021
Valbiotis annonce avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques pour TOTUM•854 indiqué dans la réduction de la pression artérielle

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques et cardiovasculaires, a annoncé avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques sur TOTUM•854, indiqué dans la réduction de la pression artérielle, et présente son plan de développement clinique complet, comme annoncé à l’occasion du congrès annuel de l’European Society of Hypertension et de l’International Society of Hypertension en avril 2021

Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Publié le 1 décembre 2021
Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Sanofi a annoncé la signature d’un accord portant sur l’acquisition d’Origimm Biotechnology GmbH, une entreprise de biotechnologie autrichienne à capitaux privés, spécialisée dans la découverte de composants virulents du microbiote cutané et le développement d’antigènes issus de bactéries à l’origine de maladies de la peau, comme l’acné.

AB Science : recrutement du 1er patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

Publié le 30 novembre 2021
AB Science : recrutement du 1er patient dans l'étude de phase 2 évaluant l'activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

AB Science a annoncé le recrutement du premier patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib chez les patients ayant un diagnostic confirmé de COVID-19.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents