Edition du 23-04-2018

Accueil » Industrie » Stratégie

Stallergenes, lauréat du Trophée des Industriels 2010

Publié le lundi 1 novembre 2010

Le laboratoire biopharmaceutique Stallergenes, qui se consacre aux traitements d’immunothérapie allergénique pour le traitement des maladies respiratoires allergiques telles que la rhinoconjonctivite, la rhinite et l’asthme allergique, a obtenu le « Trophée des Industriels 2010 » dans la catégorie « ETI » (Entreprise de Taille Intermédiaire), attribué dans le cadre des Assises de l’Industrie organisées le 21 octobre 2010 par le magazine L’Usine Nouvelle.

Le « Trophée des Industriels 2010 », décerné par un jury constitué des membres de la rédaction de L’Usine Nouvelle et remis en présence de Laurence PARISOT, Présidente du MEDEF, récompense les entreprises pour leur compétitivité industrielle et les choix stratégiques à l’origine de leur succès. L’obtention de ce prix consacre la stratégie mise en place par Stallergenes, laboratoire biopharmaceutique français de taille moyenne (effectif de 900 personnes – chiffre d’affaires de 193M€ en 2009), dont l’activité est dédiée au développement de médicaments d’immunothérapie allergénique pour le traitement des maladies allergiques respiratoires (rhinite et asthme allergiques).

Un projet d’entreprise cohérent
Leader mondial du marché de l’immunothérapie allergénique sublinguale, Stallergenes, est centré sur l’innovation à même de répondre aux besoins des patients allergiques. Le laboratoire est ainsi engagé depuis 2003 dans le développement d’une nouvelle classe thérapeutique de médicaments : les comprimés sublinguaux d’immunothérapie.
Stallergenes conduit ainsi un ambitieux programme de développement -Stalair®- de 5 spécialités pharmaceutiques en comprimés pour traiter les patients souffrant d’allergies respiratoires sévères aux principaux allergènes : pollens de graminées (Oralair®, disponible sur plusieurs marchés européens et en voie de commercialisation dans les autres pays d’Europe), acariens (Actair®), pollens de bouleau, d’ambroisie, et de cèdre du Japon. Ces comprimés d’allergènes permettront de traiter 80% des patients souffrant d’allergies respiratoires sévères, pour lesquels les seuls traitements symptomatiques s’avèrent insuffisants.

Un projet créateur de valeur
Depuis 2000, Stallergenes a connu une croissance de 15% par an en moyenne, lui permettant de multiplier par quatre son chiffre d’affaires et de consacrer aujourd’hui plus de 20% de ses revenus à la Recherche & Développement. La croissance de l’activité de Stallergenes s’est accompagnée d’une modification profonde de l’entreprise dont les effectifs ont plus que doublé en 10 ans. Ainsi plus de 400 postes ont été créés au siège social à Antony, la plupart pour des emplois hautement qualifiés. La forte capacité d’adaptabilité et de réactivité de l’entreprise contribue à sa compétitivité.
Stallergenes distribue ses produits dans près de 50 pays au travers de 10 filiales et d’un réseau de partenaires et distributeurs. L’entreprise a récemment conclu un accord de partenariat exclusif au Japon avec le laboratoire Shionogi & Co. Ltd., 9ième laboratoire japonais, pour deux comprimés d’immunothérapie allergénique sublinguale issus de son programme Stalair® : le comprimé aux acariens Actair® et le comprimé au pollen de cèdre du Japon. L’entreprise a pour objectif de conclure un accord de partenariat aux Etats-Unis afin de commercialiser ses comprimés d’immunothérapie allergénique sur ce marché majeur.

Source : Stallergenes








MyPharma Editions

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions