Edition du 25-07-2021

Thérapies cellulaires : CELLforCURE a inauguré sa plateforme de production

Publié le mercredi 11 septembre 2013

 la filiale spécialisée créée en 2010 par le groupe biopharmaceutique français LFB (Laboratoire Français du Fractionnement et des Biotechnologies) vient d’inaugurer sa plateforme de production industrielle, localisée aux Ulis en Essonne, en présence du ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg.

L’installation va permettre d’accompagner, jusqu’à la production industrielle, les projets de R&D innovants de thérapies cellulaires autologues et allogéniques, issus de la recherche publique comme des PME. Cet outil pharmaceutique permettra, de rendre la thérapie cellulaire plus accessible aux patients et d’inscrire la filière de thérapie cellulaire française sur la scène internationale. Avec une capacité annuelle de production de 5000 lots thérapeutiques, le plateau technique des Ulis permet la fabrication en parallèle de huit produits différents. Le montant de l’investissement industriel est de 18M €.

La mise en place de la plateforme sera validée par cinq médicaments de thérapies innovantes, en cours de développement, dans le cadre du projet C4C*soutenu par les Investissements d’Avenir et BPI France. C4C est fondé sur l’expertise de CELLforCURE et de ses partenaires : entreprises de biotechnologies (Celogos et Clean Cells), l’Etablissement Français du Sang (EFS) à travers ses établissements régionaux Aquitaine–Limousin et Pyrénées-Méditerranée, le CHU de Bordeaux, le CHRU de Lille/Université de Lille 2, le CHU de Nantes, le CHU de Toulouse, la Banque de Tissus et de Cellules (BTC) et les Hospices Civils de Lyon (HCL). Ces produits, utilisent des types cellulaires différents : cellules souches provenant de sang de cordon, lymphocytes, cellules souches hématopoïétiques, cellules immunologiquement compétentes, cellules somatiques pro-génitrices ou adultes. Outre les cinq produits de thérapie cellulaire du projet C4C*, la nouvelle structure industrielle produira dès 2014, pour d’autres clients privés et publics.

Signature d’une première collaboration internationale

A l’occasion de l’inauguration, la première collaboration internationale de CELLforCURE a été signée avec la structure canadienne Héma-Québec en présence de son Président Jean de Serres. Ce contrat de collaboration, en dotant CELLforCURE d’un partenaire de production en Amérique du Nord agréé par les autorités américaines et canadiennes, permettra d’accélérer l’accès au continent nord-américain aux produits de CELLforCURE comme à ceux de ses clients européens. De même CELLforCURE pourra offrir à des clients d’Héma-Québec, désireux de développer leurs produits en Europe, un point d’entrée en Europe.

L’enjeu des thérapies cellulaires

Alors que la première autorisation de mise sur le marché accordée pour un médicament issu de la thérapie cellulaire en Europe remonte à octobre 2009[1], le marché est déjà évalué à 5,2 milliards de dollars en 2015 et pourrait atteindre 10 milliards en 2020[2].
La thérapie cellulaire consiste en l’injection de cellules humaines dans le but de prévenir, traiter ou atténuer une maladie. Il s’agit de réparer des tissus lésés grâce à de nouvelles cellules qui vont les reconstruire. Les cellules sont soit utilisées pour réparer des tissus endommagés, soit transformées afin d’apporter aux tissus des molécules manquantes. La thérapie cellulaire peut ouvrir la voie à de nouvelles solutions pour la prévention ou le traitement de nombreuses pathologies, souvent dépourvues de solutions thérapeutiques (cancers, maladies neuro-dégénératives, maladies neuromusculaires, pathologies à l’origine de la destruction ou de la dégénérescence de cellules, voire de tissus, telles que l’infarctus du myocarde, l’insuffisance cardiaque ou encore la polyarthrite rhumatoïde…). Véritable « greffe » de cellules, celle-ci repose sur l’administration de cellules prélevées chez le patient ou chez un donneur, puis sélectionnées et modifiées ou traitées in vitro avant d’être injectées au malade. Elle implique ainsi le recours à des modèles de production souvent inédits et éloignés des schémas de fabrication pharmaceutique ou biotechnologique plus «traditionnels».

*C4C est un projet d’un montant global d’investissement de 80 millions d’euros répartis entre les partenaires et les aides publiques qui s’élèvent à près de 30 millions d’euros. C4C a été retenu par BPI France (anciennement OSEO) dans le cadre du programme des Investissements d’Avenir pour créer la première passerelle française des thérapies cellulaires entre recherche amont et production industrielle.

[1] Le premier produit de thérapie cellulaire autorisé en Europe est ChondroCelect® développé par le belge Tigenix pour la réparation des lésions des cartilages du genou.

[2] Données World Stem Cell Summitt 2011

Source : CELLforCURE








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents