Edition du 26-01-2021

Transgene et BioInvent : des données précliniques positives pour BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le mercredi 11 décembre 2019

Transgene et BioInvent : des données précliniques positives pour BT-001 dans les tumeurs solidesTransgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et BioInvent, société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d’anticorps immunomodulateurs innovants contre le cancer, ont annoncé des résultats précliniques in vitro et in vivo particulièrement convaincants pour BT-001, un virus oncolytique (VO) exprimant un anticorps anti-CTLA4 et la cytokine GM-CSF.

BT-001 est un VO multifonctionnel codéveloppé par Transgene et BioInvent. Il a été généré à l’aide de la plateforme brevetée Invir.IO® de Transgene et de son virus oncolytique de grande capacité VVcopTK-RR-.BT-001 encode un anticorps anti-CTLA4 issu de la technologie n-CoDeR®/F.I.R.S.T™ de BioInvent éliminant les Treg et une cytokine (GM-CSF).

La forme murine de BT-001 a été évaluée dans plusieurs modèles précliniques immunocompétents et montre une activité antitumorale exceptionnelle, qui engendre la disparition des tumeurs dans une majorité de souris (> 70 % dans tous les modèles testés).

­ Les nouvelles données précliniques ont également confirmé que l’anticorps anti-CTLA4 exprimé par BT-001 dans les cellules tumorales de souris conserve son intégrité biochimique, sa conformation, sa fonctionnalité et son activité biologique.

­ De plus, le profil de biodistribution de BT-001 révèle une concentration plus élevée de l’anticorps anti-CTLA4 dans les tumeurs comparativement à leur administration par voie intraveineuse.

Un ensemble complet et détaillé de données précliniques portant sur BT-001 sera présenté lors de congrès scientifiques au cours des prochains mois.

Transgene et BioInvent confirment leur intention de soumettre, au cours du premier semestre 2020, des demandes d’autorisation pour lancer le premier essai clinique chez l’homme de BT-001 en Europe et aux États-Unis.

« Grâce à la collaboration fructueuse entre Transgene et BioInvent, nous avons pu générer ces données précliniques enthousiasmantes avec BT-001. Nous avons confirmé que BT-001 est capable de se répliquer dans les cellules cancéreuses dans des modèles immunocompétents et de produire localement des concentrations élevées et durables d’anticorps anti-CTLA4 et de GM-CSF, entraînant la destruction de la tumeur. Sur la base de ces données, nous avons bon espoir que les prochains essais cliniques de BT-001 permettront d’améliorer l’efficacité tout en minimisant les effets indésirables qui ont été associés à cette classe d’inhibiteurs des points de contrôle immunitaires » commente Éric Quéméneur, Pharm. D., Ph. D., Directeur Général Adjoint, Directeur Recherche et Développement de Transgene.

« Avec BT-001, nous nous appuyons sur le succès de trois axes cliniquement validés permettant l’activation des défenses immunitaires des patients pour combattre le cancer – anti-CTLA-4, anti-PD-1/PD-L1 et immunothérapie oncovirale. Nous sommes enthousiastes à l’idée de faire entrer en clinique ce virus codant pour notre anticorps, qui a montré une activité synergique et qui pourrait être mieux toléré que la combinaison anti-PD-1/anti-CTLA4 actuellement disponible », ajoute Björn Frendéus, Directeur Scientifique de BioInvent.

Source : BioInvent / Transgene








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents