Edition du 25-01-2020

LNC Therapeutics et l’INRA partenaires pour étudier les propriétés anti-inflammatoires des bactéries du microbiome intestinal

Publié le mercredi 11 décembre 2019

LNC Therapeutics et l’INRA signent un partenariat de recherche pour étudier les propriétés anti-inflammatoires des bactéries du microbiome intestinalLNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants utilisant le potentiel du microbiome intestinal, a annoncé la mise en place d’un partenariat de recherche avec l’INRA, pour l’étude des relations entre le microbiome intestinal et les maladies inflammatoires.

La Société collaborera notamment avec l’Institut Micalis, l’Unité Mixte de Recherche de l’INRA/AgroParisTech/Université Paris-Saclay dédiée à la recherche en microbiologie.

Maladies inflammatoires : le processus inflammatoire lié à un dysfonctionnement du microbiome intestinal

De nombreuses études mettent aujourd’hui en évidence le rôle du microbiome intestinal dans le développement et le maintien du bon fonctionnement du système immunitaire. Les bactéries présentes dans l’intestin jouent notamment un rôle de barrière en empêchant l’implantation et la multiplication de bactéries externes potentiellement pathogènes.

Ainsi, une dysbiose intestinale[1] peut être à l’origine d’un dérèglement de l’immunité et, par conséquent, jouer un rôle clé dans l’initiation ou la sévérité de l’inflammation dans les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), telles que la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique, ou respiratoires comme les allergies ou l’asthme.

Plusieurs études ont par ailleurs établi le lien entre les bactéries Christensenella et les MICI, ouvrant ainsi un nouveau champ thérapeutique. LNC Therapeutics entend appliquer le potentiel des bactéries bénéfiques, telles que Christensenella, pour développer des produits innovants de biothérapie vivants dits Live Biotherapeutics (LBP), basés sur une souche bactérienne unique pour la prise en charge des patients atteints de pathologies inflammatoires.

Un partenariat de recherche exploratoire innovant pour identifier de nouvelles applications de Christensenella dans les maladies associées à l’inflammation

La Société travaillera en étroite collaboration avec l’équipe « Interactions des Microorganismes commensaux et probiotiques avec l’hôte » (ProbiHôte) dirigée par Philippe Langella, Directeur de Recherche à l’INRA, spécialisée dans la caractérisation et l’utilisation des effets bénéfiques des bactéries commensales et probiotiques en santé humaine. Le partenariat avec ProbiHôte a pour objectif l’étude des propriétés anti-inflammatoires des bactéries Christensenella. Il pourra, à terme, mener à l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques pour le développement de LBPs à souche unique de Christensenella dans les maladies inflammatoires.

Georges Rawadi, Directeur Général de LNC Therapeutics commente : « Nous sommes particulièrement honorés d’entamer cette collaboration avec une équipe de recherche aussi expérimentée que celle de Philippe Langella au sein de l’Institut Micalis. La composante inflammatoire est à l’origine de nombreuses pathologies chroniques, pour lesquelles les traitements disponibles sont parfois insuffisants puisqu’ils ne ciblent que les facteurs immunitaires liés à ces maladies sans prendre en compte le rôle primordial du microbiote. Les produits de biothérapies vivants de LNC Therapeutics pourraient exercer des effets anti-inflammatoires et ainsi offrir de nouvelles perspectives thérapeutiques pour les patients. »

Philippe Langella, Directeur de Recherche à l’institut Micalis-INRA, conclut : « L’impact des bactéries intestinales sur la santé humaine est aujourd’hui de mieux en mieux connu. Avec l’accumulation des preuves scientifiques étayant l’hypothèse selon laquelle un dysfonctionnement du microbiome intestinal pourrait être à l’origine de maladies inflammatoires, il est aujourd’hui nécessaire d’appliquer les découvertes issues de ces recherches au développement de nouvelles innovations thérapeutiques. C’est pourquoi nous sommes très enthousiastes à l’idée de ce partenariat de recherche avec LNC Therapeutics. Les propriétés de la famille des bactéries Christensenella sont particulièrement prometteuses. Je suis convaincu que l’étude des interactions de ces bactéries dans les maladies inflammatoires nous permettra de mieux comprendre les mécanismes liés à l’apparition de ces pathologies. »

[1] Un déséquilibre ou une altération significative du fonctionnement du microbiote intestinal

Source et visuel : LNC Therapeutics








MyPharma Editions

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents