Edition du 10-07-2020

LNC Therapeutics et l’INRA partenaires pour étudier les propriétés anti-inflammatoires des bactéries du microbiome intestinal

Publié le mercredi 11 décembre 2019

LNC Therapeutics et l’INRA signent un partenariat de recherche pour étudier les propriétés anti-inflammatoires des bactéries du microbiome intestinalLNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants utilisant le potentiel du microbiome intestinal, a annoncé la mise en place d’un partenariat de recherche avec l’INRA, pour l’étude des relations entre le microbiome intestinal et les maladies inflammatoires.

La Société collaborera notamment avec l’Institut Micalis, l’Unité Mixte de Recherche de l’INRA/AgroParisTech/Université Paris-Saclay dédiée à la recherche en microbiologie.

Maladies inflammatoires : le processus inflammatoire lié à un dysfonctionnement du microbiome intestinal

De nombreuses études mettent aujourd’hui en évidence le rôle du microbiome intestinal dans le développement et le maintien du bon fonctionnement du système immunitaire. Les bactéries présentes dans l’intestin jouent notamment un rôle de barrière en empêchant l’implantation et la multiplication de bactéries externes potentiellement pathogènes.

Ainsi, une dysbiose intestinale[1] peut être à l’origine d’un dérèglement de l’immunité et, par conséquent, jouer un rôle clé dans l’initiation ou la sévérité de l’inflammation dans les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), telles que la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique, ou respiratoires comme les allergies ou l’asthme.

Plusieurs études ont par ailleurs établi le lien entre les bactéries Christensenella et les MICI, ouvrant ainsi un nouveau champ thérapeutique. LNC Therapeutics entend appliquer le potentiel des bactéries bénéfiques, telles que Christensenella, pour développer des produits innovants de biothérapie vivants dits Live Biotherapeutics (LBP), basés sur une souche bactérienne unique pour la prise en charge des patients atteints de pathologies inflammatoires.

Un partenariat de recherche exploratoire innovant pour identifier de nouvelles applications de Christensenella dans les maladies associées à l’inflammation

La Société travaillera en étroite collaboration avec l’équipe « Interactions des Microorganismes commensaux et probiotiques avec l’hôte » (ProbiHôte) dirigée par Philippe Langella, Directeur de Recherche à l’INRA, spécialisée dans la caractérisation et l’utilisation des effets bénéfiques des bactéries commensales et probiotiques en santé humaine. Le partenariat avec ProbiHôte a pour objectif l’étude des propriétés anti-inflammatoires des bactéries Christensenella. Il pourra, à terme, mener à l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques pour le développement de LBPs à souche unique de Christensenella dans les maladies inflammatoires.

Georges Rawadi, Directeur Général de LNC Therapeutics commente : « Nous sommes particulièrement honorés d’entamer cette collaboration avec une équipe de recherche aussi expérimentée que celle de Philippe Langella au sein de l’Institut Micalis. La composante inflammatoire est à l’origine de nombreuses pathologies chroniques, pour lesquelles les traitements disponibles sont parfois insuffisants puisqu’ils ne ciblent que les facteurs immunitaires liés à ces maladies sans prendre en compte le rôle primordial du microbiote. Les produits de biothérapies vivants de LNC Therapeutics pourraient exercer des effets anti-inflammatoires et ainsi offrir de nouvelles perspectives thérapeutiques pour les patients. »

Philippe Langella, Directeur de Recherche à l’institut Micalis-INRA, conclut : « L’impact des bactéries intestinales sur la santé humaine est aujourd’hui de mieux en mieux connu. Avec l’accumulation des preuves scientifiques étayant l’hypothèse selon laquelle un dysfonctionnement du microbiome intestinal pourrait être à l’origine de maladies inflammatoires, il est aujourd’hui nécessaire d’appliquer les découvertes issues de ces recherches au développement de nouvelles innovations thérapeutiques. C’est pourquoi nous sommes très enthousiastes à l’idée de ce partenariat de recherche avec LNC Therapeutics. Les propriétés de la famille des bactéries Christensenella sont particulièrement prometteuses. Je suis convaincu que l’étude des interactions de ces bactéries dans les maladies inflammatoires nous permettra de mieux comprendre les mécanismes liés à l’apparition de ces pathologies. »

[1] Un déséquilibre ou une altération significative du fonctionnement du microbiote intestinal

Source et visuel : LNC Therapeutics








MyPharma Editions

Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Publié le 9 juillet 2020
Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Transgene et Hypertrust Patient Data Care annoncent le lancement opérationnel de la première solution de blockchain dédiée aux essais cliniques de traitements personnalisés. Cette solution « cloud » repose sur le produit d’Hypertrust X-Chain for Clinical Trials. Elle permet de surveiller et d’orchestrer l’ensemble des processus liés à la conception et à la fabrication du vaccin thérapeutique individualisé TG4050 de Transgene.

Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Publié le 9 juillet 2020
Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Biogen et Eisai ont annoncé que Biogen a finalisé la soumission d’une demande d’Autorisation de Mise sur le Marché (licence de produit biologique – BLA) à la Food and Drug Administration (FDA) pour l’aducanumab, un médicament candidat dans la maladie d’Alzheimer. Cette soumission fait suite aux discussions menées par Biogen avec la FDA et inclut les données cliniques des études de phase 3 EMERGE et ENGAGE, et de l’étude de phase 1b PRIME.

Valbiotis : feu vert pour l’étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Publié le 8 juillet 2020
Valbiotis : feu vert pour l'étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé avoir reçu l’avis favorable du CPP et l’autorisation de l’ANSM de lancer l’étude clinique internationale de Phase II/III REVERSE-IT avec TOTUM-63, pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2.

Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Publié le 8 juillet 2020
Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Mardi 7 juillet, l’assemblée générale du Groupement d’intérêt public (GIP) Genopole a nommé Gilles Lasserre, nouveau directeur général de Genopole. M. Lasserre entrera en fonction le 1er septembre succédant à Anne Jouvenceau, directrice générale adjointe qui a occupé le poste en intérim depuis le départ de Jean-Marc Grognet, en février 2020.

Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Publié le 7 juillet 2020
Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies innovantes contre les cancers résistants, et le Luxembourg Institute of Health (LIH), un institut de recherche public de pointe dans le domaine des sciences biomédicales, viennent d’annoncer la mise en place d’un programme collaboratif.

Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Publié le 7 juillet 2020
Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Servier et l’Université Autonome de Barcelone (UAB) ont signé un accord de partenariat pour accélérer la recherche contre la maladie de Parkinson, en s’appuyant sur une nouvelle méthode de criblage (screening) de « petites » molécules, développée par le professeur Salvador Ventura (PhD), chef de groupe à l’Institut de biotechnologie et de biomédecine (IBB) et au département de biochimie et de biologie moléculaire de l’UAB.

Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 7 juillet 2020
Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, vient d’annoncer la nomination d’Edwin Moses, ancien Président-directeur général d’Ablynx, au poste de Président de son Conseil d’Administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents