Edition du 05-03-2021

LNC Therapeutics et l’INRA partenaires pour étudier les propriétés anti-inflammatoires des bactéries du microbiome intestinal

Publié le mercredi 11 décembre 2019

LNC Therapeutics et l’INRA signent un partenariat de recherche pour étudier les propriétés anti-inflammatoires des bactéries du microbiome intestinalLNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants utilisant le potentiel du microbiome intestinal, a annoncé la mise en place d’un partenariat de recherche avec l’INRA, pour l’étude des relations entre le microbiome intestinal et les maladies inflammatoires.

La Société collaborera notamment avec l’Institut Micalis, l’Unité Mixte de Recherche de l’INRA/AgroParisTech/Université Paris-Saclay dédiée à la recherche en microbiologie.

Maladies inflammatoires : le processus inflammatoire lié à un dysfonctionnement du microbiome intestinal

De nombreuses études mettent aujourd’hui en évidence le rôle du microbiome intestinal dans le développement et le maintien du bon fonctionnement du système immunitaire. Les bactéries présentes dans l’intestin jouent notamment un rôle de barrière en empêchant l’implantation et la multiplication de bactéries externes potentiellement pathogènes.

Ainsi, une dysbiose intestinale[1] peut être à l’origine d’un dérèglement de l’immunité et, par conséquent, jouer un rôle clé dans l’initiation ou la sévérité de l’inflammation dans les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), telles que la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique, ou respiratoires comme les allergies ou l’asthme.

Plusieurs études ont par ailleurs établi le lien entre les bactéries Christensenella et les MICI, ouvrant ainsi un nouveau champ thérapeutique. LNC Therapeutics entend appliquer le potentiel des bactéries bénéfiques, telles que Christensenella, pour développer des produits innovants de biothérapie vivants dits Live Biotherapeutics (LBP), basés sur une souche bactérienne unique pour la prise en charge des patients atteints de pathologies inflammatoires.

Un partenariat de recherche exploratoire innovant pour identifier de nouvelles applications de Christensenella dans les maladies associées à l’inflammation

La Société travaillera en étroite collaboration avec l’équipe « Interactions des Microorganismes commensaux et probiotiques avec l’hôte » (ProbiHôte) dirigée par Philippe Langella, Directeur de Recherche à l’INRA, spécialisée dans la caractérisation et l’utilisation des effets bénéfiques des bactéries commensales et probiotiques en santé humaine. Le partenariat avec ProbiHôte a pour objectif l’étude des propriétés anti-inflammatoires des bactéries Christensenella. Il pourra, à terme, mener à l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques pour le développement de LBPs à souche unique de Christensenella dans les maladies inflammatoires.

Georges Rawadi, Directeur Général de LNC Therapeutics commente : « Nous sommes particulièrement honorés d’entamer cette collaboration avec une équipe de recherche aussi expérimentée que celle de Philippe Langella au sein de l’Institut Micalis. La composante inflammatoire est à l’origine de nombreuses pathologies chroniques, pour lesquelles les traitements disponibles sont parfois insuffisants puisqu’ils ne ciblent que les facteurs immunitaires liés à ces maladies sans prendre en compte le rôle primordial du microbiote. Les produits de biothérapies vivants de LNC Therapeutics pourraient exercer des effets anti-inflammatoires et ainsi offrir de nouvelles perspectives thérapeutiques pour les patients. »

Philippe Langella, Directeur de Recherche à l’institut Micalis-INRA, conclut : « L’impact des bactéries intestinales sur la santé humaine est aujourd’hui de mieux en mieux connu. Avec l’accumulation des preuves scientifiques étayant l’hypothèse selon laquelle un dysfonctionnement du microbiome intestinal pourrait être à l’origine de maladies inflammatoires, il est aujourd’hui nécessaire d’appliquer les découvertes issues de ces recherches au développement de nouvelles innovations thérapeutiques. C’est pourquoi nous sommes très enthousiastes à l’idée de ce partenariat de recherche avec LNC Therapeutics. Les propriétés de la famille des bactéries Christensenella sont particulièrement prometteuses. Je suis convaincu que l’étude des interactions de ces bactéries dans les maladies inflammatoires nous permettra de mieux comprendre les mécanismes liés à l’apparition de ces pathologies. »

[1] Un déséquilibre ou une altération significative du fonctionnement du microbiote intestinal

Source et visuel : LNC Therapeutics








MyPharma Editions

C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

Publié le 5 mars 2021
C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

C4Diagnostics, société de biotechnologie qui développe des tests de diagnostic in vitro (DIV) innovants pour les maladies infectieuses, a annoncé la nomination de Thomas Tran, MBA, au poste de Managing Director. Ses 20 ans de carrière dans l’industrie du diagnostic in vitro sont un atout clé pour structurer les activités de C4Diagnostics, dans un contexte où la société accélère son développement et déploie son portefeuille de produits et de services.

Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Publié le 5 mars 2021
Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Accure Therapeutics, entreprise espagnole de R&D translationnelle dans le domaine du système nerveux central (SNC), vient d’annoncer avoir inclut le premier patient de son essai clinique de phase II (ACUITY), portant sur des personnes atteintes de névrite optique aiguë (NOA).

Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Publié le 5 mars 2021
Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie,vient d’annoncer que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour conduire la partie chinoise de l’étude clinique en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez […]

Genfit : Jean-François Tiné rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 5 mars 2021
Genfit : Jean-François Tiné rejoint le Conseil d’Administration

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé la cooptation de Jean-François Tiné en qualité d’administrateur indépendant.

Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 4 mars 2021
Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Iktos, la start-up française spécialisée dans le développement de solutions d’intelligence artificielle (IA) pour la recherche en chimie, et notamment en chimie médicinale, vient d’annoncer l’utilisation de sa technologie d’IA pour la conception de novo de médicaments dans une sélection de programmes Pfizer de découverte de petites molécules.

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€ pour son lancement

Publié le 4 mars 2021
Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€  pour son lancement

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, vient d’annoncer son lancement avec une levée de fonds de 50 M€ réalisée auprès de Bpifrance, Kurma Partners, Angelini Pharma, Evotec et l’Institut Pasteur. Argobio aura pour mission l’incubation de projets hautement innovants au stade précoce de leur développement, dans des domaines thérapeutiques préalablement sélectionnés, jusqu’à la création de sociétés et leur financement par une série A.

Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Publié le 4 mars 2021
Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Sanofi a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accepté d’examiner la demande supplémentaire de licence de produit biologique (sBLA, supplemental Biologics License Application) relative à Dupixent® (dupilumab) comme traitement additionnel de l’asthme modéré à sévère non contrôlé des enfants âgés de 6 à 11 ans.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents