Edition du 13-07-2020

Transgene et Randox vont développer une nouvelle génération de virus oncolytiques multifonctionnels

Publié le mardi 3 octobre 2017

Transgene et Randox vont développer une nouvelle génération de virus oncolytiques multifonctionnelsTransgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies basées sur des vecteurs viraux, et Randox, société de diagnostics in vitro basée au Royaume-Uni, ont annoncé la signature d’un accord de collaboration pour combiner leurs technologies afin de développer des immunothérapies oncolytiques multifonctionnelles.

Cette collaboration a pour objectif de concevoir, grâce à la plateforme brevetée de Transgene, Invir.IOTM, des virus oncolytiques de nouvelle génération, qui intégreront un ou plusieurs SdAb (anticorps à domaine unique, single-domain antibody) de Randox. Les immunothérapies résultant de cette collaboration combineront les effets des virus oncolytiques avec les propriétés des SdAb vectorisés, qui seront exprimés directement dans le micro-environnement tumoral, afin de lever l’immunosuppression des tumeurs solides.

Selon les termes du contrat, Transgene développera des virus oncolytiques innovants contre les cancers, en utilisant sa souche brevetée de Vaccinia virus (TK-, RR-), ainsi que son expertise en ingénierie moléculaire et en recherche translationnelle. Cette souche virale dispose de propriétés oncolytiques optimisées., L’importante capacité de son génome est un autre atout différenciant de cette souche virale, car elle permet l’expression de plusieurs armements anticancers (modalités thérapeutiques) dans la tumeur, où le virus se réplique. Randox apporte son expertise en ingénierie des anticorps et une collection de SdAb qui continue de s’enrichir en nouveaux agents d’immunothérapie. Ces SdAb, qui seront vectorisés pour devenir des armements anticancers, ont le potentiel de moduler la réponse immunitaire du patient et d’avoir une forte synergie avec la plateforme oncolytique de Transgene.

La technologie Invir.IOTM est une approche efficace pour cibler les voies de signalisation immunosuppressives directement dans le micro-environnement tumoral. En y exprimant un ou plusieurs SdAb, cette technologie permet d’optimiser une efficacité des agents thérapeutiques encodés tout en réduisant les effets secondaires associés, qui peuvent être constatés lors d’administration par voie systémique.

Les virus oncolytiques de nouvelle génération qui résulteront de cette collaboration ont le potentiel d’être significativement plus efficaces que la combinaison d’agents administrés seuls. Transgene a déjà apporté la preuve de concept préclinique de l’efficacité supérieure, en termes de survie globale, d’un Vaccinia virus oncolytique portant une séquence codant pour un anti-PD1 par rapport à la combinaison d’agents seuls.

Eric Quéméneur, Directeur Général Adjoint, Directeur Recherche et Développement de Transgene, explique : « Nous sommes heureux de collaborer avec Randox. Sa bibliothèque de SdAb dirigés contre des cibles majeures en immuno-oncologie représente une excellente opportunité de démontrer l’important potentiel de la plateforme Invir.IOTM. Nous sommes impatients de travailler avec eux et de générer de nouveaux candidats produits innovants qui combinent les mérites des immunothérapies oncolytiques reposant sur des approches virales avec l’expression locale de modalités thérapeutiques. Nous sommes convaincus que l’expression ciblée d’agents thérapeutiques, y compris des inhibiteurs de points de contrôle immunitaire, potentialisera le micro-environnement tumoral et ouvre la voie au développement d’une large gamme de traitements innovants contre le cancer ».

Source : Transgene








MyPharma Editions

Néovacs annonce le démarrage de son plan stratégique

Publié le 13 juillet 2020
Néovacs annonce le démarrage de son plan stratégique

Néovacs a annoncé le démarrage de son plan stratégique visant à relancer ses deux programmes de recherche, d’une part, et engager une activité d’investissement dans le des BioTech ou MedTech, d’autre part.

Boehringer Ingelheim : SPIE participe à la réalisation de sa nouvelle unité de production de vaccins vétérinaires à Jonage

Publié le 13 juillet 2020
Boehringer Ingelheim : SPIE participe à la réalisation de sa nouvelle unité de production de vaccins vétérinaires à Jonage

SPIE Industrie & Tertiaire, filiale française du groupe SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, est actuellement mobilisée au service de la nouvelle unité de production de vaccins vétérinaires de Boehringer Ingelheim à Jonage dans le Rhône.

Vaccins : la BEI et la Commission européenne apportent un soutien financier de 75 millions d’euros à CureVac

Publié le 10 juillet 2020
Vaccins : la BEI et la Commission européenne apportent un soutien financier de 75 millions d'euros à CureVac

La Banque européenne d’investissement (BEI) et CureVac, une société biopharmaceutique clinique qui développe une nouvelle classe de médicaments transformateurs basés sur l’ARNm optimisé, ont conclu un accord de prêt de 75 millions d’euros afin de soutenir le développement en cours dans cette société de vaccins contre les maladies infectieuses, notamment son candidat vaccin CVnCoV visant à prévenir les infections par le SARS-CoV-2.

Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Publié le 9 juillet 2020
Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Transgene et Hypertrust Patient Data Care annoncent le lancement opérationnel de la première solution de blockchain dédiée aux essais cliniques de traitements personnalisés. Cette solution « cloud » repose sur le produit d’Hypertrust X-Chain for Clinical Trials. Elle permet de surveiller et d’orchestrer l’ensemble des processus liés à la conception et à la fabrication du vaccin thérapeutique individualisé TG4050 de Transgene.

Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Publié le 9 juillet 2020
Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Biogen et Eisai ont annoncé que Biogen a finalisé la soumission d’une demande d’Autorisation de Mise sur le Marché (licence de produit biologique – BLA) à la Food and Drug Administration (FDA) pour l’aducanumab, un médicament candidat dans la maladie d’Alzheimer. Cette soumission fait suite aux discussions menées par Biogen avec la FDA et inclut les données cliniques des études de phase 3 EMERGE et ENGAGE, et de l’étude de phase 1b PRIME.

Valbiotis : feu vert pour l’étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Publié le 8 juillet 2020
Valbiotis : feu vert pour l'étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé avoir reçu l’avis favorable du CPP et l’autorisation de l’ANSM de lancer l’étude clinique internationale de Phase II/III REVERSE-IT avec TOTUM-63, pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2.

Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Publié le 8 juillet 2020
Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Mardi 7 juillet, l’assemblée générale du Groupement d’intérêt public (GIP) Genopole a nommé Gilles Lasserre, nouveau directeur général de Genopole. M. Lasserre entrera en fonction le 1er septembre succédant à Anne Jouvenceau, directrice générale adjointe qui a occupé le poste en intérim depuis le départ de Jean-Marc Grognet, en février 2020.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents