Edition du 25-04-2018

Transgene et Randox vont développer une nouvelle génération de virus oncolytiques multifonctionnels

Publié le mardi 3 octobre 2017

Transgene et Randox vont développer une nouvelle génération de virus oncolytiques multifonctionnelsTransgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies basées sur des vecteurs viraux, et Randox, société de diagnostics in vitro basée au Royaume-Uni, ont annoncé la signature d’un accord de collaboration pour combiner leurs technologies afin de développer des immunothérapies oncolytiques multifonctionnelles.

Cette collaboration a pour objectif de concevoir, grâce à la plateforme brevetée de Transgene, Invir.IOTM, des virus oncolytiques de nouvelle génération, qui intégreront un ou plusieurs SdAb (anticorps à domaine unique, single-domain antibody) de Randox. Les immunothérapies résultant de cette collaboration combineront les effets des virus oncolytiques avec les propriétés des SdAb vectorisés, qui seront exprimés directement dans le micro-environnement tumoral, afin de lever l’immunosuppression des tumeurs solides.

Selon les termes du contrat, Transgene développera des virus oncolytiques innovants contre les cancers, en utilisant sa souche brevetée de Vaccinia virus (TK-, RR-), ainsi que son expertise en ingénierie moléculaire et en recherche translationnelle. Cette souche virale dispose de propriétés oncolytiques optimisées., L’importante capacité de son génome est un autre atout différenciant de cette souche virale, car elle permet l’expression de plusieurs armements anticancers (modalités thérapeutiques) dans la tumeur, où le virus se réplique. Randox apporte son expertise en ingénierie des anticorps et une collection de SdAb qui continue de s’enrichir en nouveaux agents d’immunothérapie. Ces SdAb, qui seront vectorisés pour devenir des armements anticancers, ont le potentiel de moduler la réponse immunitaire du patient et d’avoir une forte synergie avec la plateforme oncolytique de Transgene.

La technologie Invir.IOTM est une approche efficace pour cibler les voies de signalisation immunosuppressives directement dans le micro-environnement tumoral. En y exprimant un ou plusieurs SdAb, cette technologie permet d’optimiser une efficacité des agents thérapeutiques encodés tout en réduisant les effets secondaires associés, qui peuvent être constatés lors d’administration par voie systémique.

Les virus oncolytiques de nouvelle génération qui résulteront de cette collaboration ont le potentiel d’être significativement plus efficaces que la combinaison d’agents administrés seuls. Transgene a déjà apporté la preuve de concept préclinique de l’efficacité supérieure, en termes de survie globale, d’un Vaccinia virus oncolytique portant une séquence codant pour un anti-PD1 par rapport à la combinaison d’agents seuls.

Eric Quéméneur, Directeur Général Adjoint, Directeur Recherche et Développement de Transgene, explique : « Nous sommes heureux de collaborer avec Randox. Sa bibliothèque de SdAb dirigés contre des cibles majeures en immuno-oncologie représente une excellente opportunité de démontrer l’important potentiel de la plateforme Invir.IOTM. Nous sommes impatients de travailler avec eux et de générer de nouveaux candidats produits innovants qui combinent les mérites des immunothérapies oncolytiques reposant sur des approches virales avec l’expression locale de modalités thérapeutiques. Nous sommes convaincus que l’expression ciblée d’agents thérapeutiques, y compris des inhibiteurs de points de contrôle immunitaire, potentialisera le micro-environnement tumoral et ouvre la voie au développement d’une large gamme de traitements innovants contre le cancer ».

Source : Transgene








MyPharma Editions

Acticor Biotech : l’EMA confirme l’entrée en phase II de son produit ACT017 dans l’AVC

Publié le 25 avril 2018
Acticor Biotech : l'EMA confirme l'entrée en phase II de son produit ACT017 dans l'AVC

Acticor Biotech, société de biotechnologie en développement clinique spécialisée dans la phase aiguë des maladies thrombotiques, y compris l’accident vasculaire cérébral et l’embolie pulmonaire, a présenté à l’Agence Européenne des Médicaments (EMA), le plan de développement de son candidat médicament, ACT017.

Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Publié le 25 avril 2018
Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Celgene France, une filiale à part entière de Celgene Corporation, a annoncé la nomination de Christophe Durand au poste de Président Directeur général depuis le 12 avril 2018.

Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Publié le 25 avril 2018
Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Onxeo, société de biotechnologie spécialisée en oncologie, a annoncé avoir démarré l’étude clinique de phase I DRIIV (DNA Repair Inhibitor administered IntraVenously) avec AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réparation de l’ADN tumoral. Cette étude est destinée à évaluer la tolérance et la dose clinique optimale ainsi qu’à déterminer sa dose active au niveau tumoral, chez des patients atteints d’un cancer solide avancé.

Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Publié le 25 avril 2018
Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, vient d’ouvrir un bureau de développement aux Etats-Unis, à Research Triangle Park (RTP) en Caroline du Nord. La décision de transférer son précédent bureau de développement de Fort Worth (Texas) à RTP et de renforcer sa présence aux Etats-Unis est motivée par l’avancement attendu vers des études cliniques de phase 2 de NCX 470 pour les patients atteints de glaucome et de NCX 4251 pour les patients atteints de blépharite.

Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Publié le 24 avril 2018
Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Après avoir qualifié et validé avec succès durant l’année écoulée la méthode de production de son produit thérapeutique dans un centre partenaire de thérapie cellulaire basé à Singapour, la biotech française CellProthera vient d’obtenir les autorisations de la Health Science Authority (HSA) – équivalent singapourien des autorités réglementaires française (ANSM) – pour démarrer son essai clinique “SingXpand”.

Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l’UE pour la maladie de Batten

Publié le 24 avril 2018
Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l'UE pour la maladie de Batten

Abeona Therapeutics, une biotech américaine, a annoncé que le comité des médicaments orphelins de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a accordé la désignation « médicament orphelin » à son programme de thérapie génique ABO-202 pour le traitement des sujets atteints de céroïde-lipofuscinose neuronale, appelée aussi maladie de Batten, une maladie mortelle de stockage lysosomal qui affecte principalement le système nerveux chez l’enfant.

Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Publié le 24 avril 2018
Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Sanofi a annoncé le départ à la retraite du Président Monde de la R&D de Sanofi, Elias Zerhouni. Le groupe pharmaceutique français a nommé John Reed pour lui succéder à compter du 1er juillet. Ce dernier était depuis cinq ans Responsable Monde de Roche Pharma Recherche et Développement Précoce (pRED).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions