Edition du 09-12-2022

Transgene et ses partenaires dévoilent le plan de développement de l’immunothérapie anti-cancer Pexa-Vec

Publié le mercredi 26 mars 2014

Transgene, le coréen SillaJen et le chinois Lee’s Pharmaceutical ont dévoilé mercredi leur plan de développement clinique pour le virus oncolytique Pexa-Vec (JX-594/TG6006). Les partenaires prévoient de lancer une étude globale de phase 3 en première ligne de traitement dans le carcinome hépatocellulaire avancé (HCC cancer du foie) ainsi que plusieurs études cliniques additionnelles de phase 1/2 dans différents cancers.

Ces études seront conduites avec Pexa-Vec seul ou en combinaison avec d’autres traitements, dont les inhibiteurs de points de contrôle immunitaire. Les partenaires envisagent en outre de réaliser plusieurs études exploratoires utilisant l’administration de Pexa-Vec par infusion intraveineuse dans divers types de tumeurs, dont les cancers du rein, du sein et le sarcome des tissus mous.

« Nous sommes ravis d’avancer avec SillaJen et nos autres partenaires dans notre plan de développement conjoint pour Pexa-Vec. Nous sommes convaincus du potentiel de Pexa-Vec, une immunothérapie oncolytique, comme traitement de plusieurs cancers très difficiles à traiter » a déclaré Philippe Archinard, Président-Directeur Général de Transgene. Il a ajouté : « Tout en conduisant une première phase 3 qui évaluera Pexa-Vec dans le cancer du foie avancé, une indication pour laquelle il n’existe aujourd’hui qu’un seul produit approuvé, nous allons explorer le potentiel de ce produit dans d’autres types de cancer, en combinaison avec d’autres thérapies, comme les inhibiteurs de points de contrôle immunitaires ».

A ce jour, plus de 300 patients ont été traités avec Pexa-Vec. Des données complémentaires démontrant l’activité de Pexa-Vec sur différents types de tumeurs devraient être présentées lors de conférences médicales en 2014.

Le programme principal : l’étude clinique de phase 3, en préparation, évaluera Pexa-Vec en combinaison avec le sorafenib dans le traitement en première ligne de patients atteints d’un carcinome hépatocellulaire avancé (HCC). Cette étude globale sera conduite en Europe, en Asie et en Amérique du Nord et devrait recruter environ 600 patients. Les patients seront randomisés dans deux bras pour recevoir soit Pexa-Vec immédiatement suivi de sorafenib, soit sorafenib seul. Sorafenib (Nexavar®) est actuellement le seul produit approuvé pour le traitement en première ligne du HCC avancé. Les recrutements de cette étude devraient commencer d’ici mi-2015.

Les études additionnelles : en complément, et comme annoncé précédemment, une étude évaluant Pexa-Vec en combinaison avec du cyclophosphamide administré à petite doses (« métronomique »), principalement dans le cancer du poumon et le sarcome des tissus mous devrait débuter cette année. Cette étude fera partie d’un programme financé par l’INCa (Institut national du Cancer) et est sponsorisée par l’Institut Bergonié (Bordeaux, France). Le cyclophosphamide administré en continu à petites doses est utilisé en combinaison avec des traitements d’immunothérapie pour en potentialiser les effets.

D’autres études sont également prévues pour compléter et renforcer le programme : une étude, avec administration de Pexa-Vec dans des tumeurs solides avant intervention chirurgicale, visant à étudier l’activité de Pexa-Vec dans l’environnement réel des tumeurs et une étude évaluant Pexa-Vec en combinaison avec un inhibiteur de point de contrôle immunitaire, fondée sur le rationnel de synergie d’efficacité de la combinaison des classes d’immunothérapie. Ce type d’approche combinatoire est considéré comme très prometteur en oncologie.

Possiblement, une étude de phase 1/2 en combinaison avec le sunitinib (Sutent®) chez des patients atteints de cancer du rein.

Source : Transgene








MyPharma Editions

Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

Publié le 9 décembre 2022
Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

La filière de bioproduction française, regroupée au sein du Campus Biotech Digital, consortium industriel de premier plan mené par bioMérieux, Sanofi et Servier, noue un partenariat avec Oteci (Organisation de la Transmission d’Expériences et de Compétences Intergénérationnelle), association d’experts seniors bénévoles. Ces derniers sont ainsi mobilisés afin de construire les modules de formation 100% digitaux de la plateforme immerscio.bio répondant aux critères de qualité et de conformité requis par l’industrie des biotechnologies.

PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l’ESMO-IO 2022

Publié le 9 décembre 2022
PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l'ESMO-IO 2022

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses, puissantes et facilement industrialisables, a annoncé les premiers résultats immunologiques de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 (NCT03970746) avec PDC*lung01, son candidat vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC).

Création d’une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Publié le 8 décembre 2022
Création d'une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Le projet « Maladies Infectieuses Émergentes 1H-EID », porté par Université Paris Cité, avec l’Institut Pasteur, l’École nationale vétérinaire d’Alfort, et Sorbonne Université, est lauréat de la deuxième vague de l’appel à manifestation d’intérêt « Compétences et Métiers d’Avenir » (AMI-CMA). Ce soutien de près de 5,9 M € pour 5 ans permettra de créer une Graduate School (École Universitaire de Recherche, EUR) offrant une formation multidisciplinaire d’excellence, basée sur la recherche, dans le domaine des maladies infectieuses émergentes.

Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Publié le 8 décembre 2022
Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) appliqués à l’immuno-oncologie, a annoncé aujourd’hui la nomination des Prof Antoine Italiano et Prof John Stagg à son comité scientifique.

COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

Publié le 7 décembre 2022
COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

SpikImm, entreprise de biotechnologie créée en 2021 par Truffle Capital en collaboration avec l’Institut Pasteur, se voit attribuer une participation du programme France 2030 à hauteur de 15 millions d’euros sur son projet « PROPHYMAB » soutenu dans le cadre de la Stratégie d’Accélération « Maladies Infectieuses Emergentes et Menaces NRBC ».

OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

Publié le 7 décembre 2022
OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

OmniSpirant, société biopharmaceutique irlandaise spécialisée dans le développement de thérapies géniques régénératives inhalées first-in-class, et EVerZom, société biopharmaceutique spécialisée dans la bioproduction de vésicules extracellulaires (ou exosomes), ont annoncé avoir obtenu un financement de 12,8 millions d’Euros dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe pour faire progresser le développement d’une thérapie génique régénératrice comme nouveau traitement dans le cancer du poumon.

Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Publié le 7 décembre 2022
Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Apmonia Therapeutics, société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques avec des applications thérapeutiques notamment dans le domaine de l’oncologie, a annoncé le lancement d’un programme de recherche et développement soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents