Edition du 05-12-2022

Transgene : publication de nouvelles données confirmant le potentiel de TG4001 et TG6002

Publié le jeudi 6 juin 2019

Transgene : publication de nouvelles données confirmant le potentiel de TG4001 et TG6002Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la parution de deux publications scientifiques qui reflètent le potentiel de TG4001 et TG6002. Ces deux produits sont actuellement évalués dans des essais cliniques dont les résultats sont attendus au deuxième semestre de 2019. 

TG4001 dans Gynecologic Oncology

Les données confirment le potentiel de TG4001 (Tipapkinogen Sovacivec) administré en monothérapie pour traiter des lésions précancéreuses induites par le HPV (néoplasies intra-épithéliales du col de l’utérus de grade 2/3 – CIN 2/3).

. Ces données, avec un suivi à 30 mois des patientes, soutiennent fortement le développement clinique en cours de TG4001 dans les cancers HPV-positifs (y compris cancers de la tête et du cou). Des données d’efficacité d’un essai clinique de TG4001 en combinaison avec avelumab (NCT03260023) sont attendues au deuxième semestre de 2019.

. Après randomisation, 129 femmes ont reçu TG4001 et 63 ont reçu le placebo. Les résolutions[1] sont significativement plus nombreuses chez les patientes CIN 2/3 traitées avec TG4001 que dans le bras ‘placebo’ (24% vs. 10%, p < 0.05), quel que soit le type de papilloma virus identifié chez les patientes.

. La clairance virale[2] est plus élevée dans le groupe expérimental que dans le groupe ‘placebo’, quelle que soit la souche de HPV détectée au début du traitement (p < 0.01).
TG4001 est bien toléré avec des réactions au site d’injection comme effets secondaires les plus fréquents.

Réf : Efficacité et tolérance du vaccin thérapeutique Tipapkinogen Sovacivec anti-HPV dans les néoplasies intra-épithéliales du col de l’utérus de grade 2/3 : un essai randomisé de Phase 2 avec suivi des patientes pendant 2,5 ans. – The efficacy and safety of Tipapkinogen Sovacivec therapeutic HPV vaccine in cervical intraepithelial neoplasia grades 2 and 3: Randomized controlled phase II trial with 2.5 years of follow-up, D.M. Harper, et al., Gynecologic Oncology – https://doi.org/10.1016/j.ygyno.2019.03.250

 

TG6002 dans Molecular Therapy Oncolytics

Transgene fournit des données précliniques détaillées sur son virus oncolytique TG6002. Construit à partir d’une souche Copenhagen optimisée de vaccinia virus, TG6002 possède une double délétion brevetée TK-RR- et exprime le gène breveté FCU1. Ce gène permet la production d’une chimiothérapie
(5-FU) directement dans la tumeur.

. TG6002 est évalué dans un essai de Phase 1/2 chez des patients atteints de cancer colorectal (NCT03724071).

. TG6002 a un profil de tolérance et d’efficacité amélioré et se réplique de façon sélective dans les cellules tumorales.
L’activité prometteuse du virus oncolytique a été mise en valeur dans plusieurs modèles précliniques, en particulier dans les carcinomes colorectaux.

Réf : Spécificité tumorale améliorée de TG6002, un vaccinia virus oncolytique armé, dont deux gènes impliqués dans le métabolisme des nucléotides ont été supprimés – The Enhanced Tumor Specificity of TG6002, an Armed Oncolytic Vaccinia Virus Deleted in Two Genes Involved in Nucleotide Metabolism, J. Foloppe, et al., Molecular Therapy Oncolytics – https://doi.org/10.1016/j.omto.2019.03.005

_________________

[1] Résolution : disparition totale des lésions CIN.
[2] Clairance virale : disparition des virus HPV de génotypes à haut risque présents lors de l’inclusion des patientes dans l’essai.

Source : Transgene








MyPharma Editions

GSK France : le Comité de Direction se renouvelle avec 3 nominations depuis la rentrée de septembre

Publié le 5 décembre 2022
GSK France : le Comité de Direction se renouvelle avec 3 nominations depuis la rentrée de septembre

Avec l’intégration de 3 nouveaux membres depuis le mois de septembre – Rachida Saraka, Sara Leclerc et Jean-Marie Cotro – le Comité de Direction de GSK France compte aujourd’hui 14 membres, dont 8 femmes et 6 hommes.

Biogen : l’EMA va examiner la demande d’AMM de tofersen dans le traitement d’une forme génétique rare de SLA 

Publié le 5 décembre 2022
Biogen : l’EMA va examiner la demande d’AMM de tofersen dans le traitement d’une forme génétique rare de SLA 

Biogen annonce que l’Agence européenne du médicament (EMA) a accepté d’examiner la demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) de tofersen, candidat médicament pour le traitement chez l’adulte de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) liée au gène SOD1 (superoxide dismutase 1). La SLA- SOD1 est une maladie progressive dont l’issue toujours mortelle touche moins d’un millier de personnes en Europe.2 Il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement pour les personnes atteintes de SLA-SOD1.3

Chikungunya : Valneva annonce des données positives à 12 mois sur la persistance des anticorps avec son candidat vaccin à injection unique

Publié le 5 décembre 2022

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd’hui des données positives sur la persistance des anticorps douze mois après la vaccination avec une seule dose de son candidat vaccin contre le chikungunya, VLA1553.

Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Publié le 2 décembre 2022
Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Genopole, biocluster qui regroupe 77 entreprises de biotechnologies et 19 laboratoires académiques, lance un appel à candidatures pour son programme Shaker, tremplin pour les porteurs d’innovations biotech accueillis dès l’idée pour valider scientifiquement leur projet et le transformer en startup. 

Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Publié le 2 décembre 2022
Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Quest for change, réseau de cinq incubateurs d’excellence (Innovact, Quai Alpha, Rimbaud’Tech, SEMIA et The Pool) labellisés par la région, implanté sur six territoires du Grand Est, vient d’annoncer la création de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé. Il bénéficie de l’appui et du soutien de nombreux partenaires institutionnels en France, en Suisse, en Allemagne et à Boston (Etats-Unis), ainsi que de l’écosystème de l’innovation du Grand Est, avec en premier lieu BioValley France et SATT Conectus, partenaires du Consortium DeepEst.

Livraison de médicaments à domicile : Sanofi apporte 1 million d’euros à Livmed’s, la start-up FrenchTech

Publié le 1 décembre 2022

Sanofi vient d’annoncer sa participation comme investisseur principal à la deuxième levée de fonds de Livmed’s, à hauteur de 1 million d’euros. Start-up de la FrenchTech accompagnée par l’accélérateur Future4care, Livmed’s a conçu et développé une application mobile de service de livraison de médicaments et produits de santé pour les patients à domicile 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Publié le 1 décembre 2022
Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva ont annoncé aujourd’hui des données sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes six mois après une vaccination avec trois doses (aux mois 0, 2 et 6) ou deux doses (aux mois 0 et 6) de leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Ces données sont les premières obtenues sur la persistance des anticorps dans des populations pédiatriques pour ce candidat vaccin.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents