Edition du 17-08-2019

Transgene : publication de nouvelles données confirmant le potentiel de TG4001 et TG6002

Publié le jeudi 6 juin 2019

Transgene : publication de nouvelles données confirmant le potentiel de TG4001 et TG6002Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la parution de deux publications scientifiques qui reflètent le potentiel de TG4001 et TG6002. Ces deux produits sont actuellement évalués dans des essais cliniques dont les résultats sont attendus au deuxième semestre de 2019. 

TG4001 dans Gynecologic Oncology

Les données confirment le potentiel de TG4001 (Tipapkinogen Sovacivec) administré en monothérapie pour traiter des lésions précancéreuses induites par le HPV (néoplasies intra-épithéliales du col de l’utérus de grade 2/3 – CIN 2/3).

. Ces données, avec un suivi à 30 mois des patientes, soutiennent fortement le développement clinique en cours de TG4001 dans les cancers HPV-positifs (y compris cancers de la tête et du cou). Des données d’efficacité d’un essai clinique de TG4001 en combinaison avec avelumab (NCT03260023) sont attendues au deuxième semestre de 2019.

. Après randomisation, 129 femmes ont reçu TG4001 et 63 ont reçu le placebo. Les résolutions[1] sont significativement plus nombreuses chez les patientes CIN 2/3 traitées avec TG4001 que dans le bras ‘placebo’ (24% vs. 10%, p < 0.05), quel que soit le type de papilloma virus identifié chez les patientes.

. La clairance virale[2] est plus élevée dans le groupe expérimental que dans le groupe ‘placebo’, quelle que soit la souche de HPV détectée au début du traitement (p < 0.01).
TG4001 est bien toléré avec des réactions au site d’injection comme effets secondaires les plus fréquents.

Réf : Efficacité et tolérance du vaccin thérapeutique Tipapkinogen Sovacivec anti-HPV dans les néoplasies intra-épithéliales du col de l’utérus de grade 2/3 : un essai randomisé de Phase 2 avec suivi des patientes pendant 2,5 ans. – The efficacy and safety of Tipapkinogen Sovacivec therapeutic HPV vaccine in cervical intraepithelial neoplasia grades 2 and 3: Randomized controlled phase II trial with 2.5 years of follow-up, D.M. Harper, et al., Gynecologic Oncology – https://doi.org/10.1016/j.ygyno.2019.03.250

 

TG6002 dans Molecular Therapy Oncolytics

Transgene fournit des données précliniques détaillées sur son virus oncolytique TG6002. Construit à partir d’une souche Copenhagen optimisée de vaccinia virus, TG6002 possède une double délétion brevetée TK-RR- et exprime le gène breveté FCU1. Ce gène permet la production d’une chimiothérapie
(5-FU) directement dans la tumeur.

. TG6002 est évalué dans un essai de Phase 1/2 chez des patients atteints de cancer colorectal (NCT03724071).

. TG6002 a un profil de tolérance et d’efficacité amélioré et se réplique de façon sélective dans les cellules tumorales.
L’activité prometteuse du virus oncolytique a été mise en valeur dans plusieurs modèles précliniques, en particulier dans les carcinomes colorectaux.

Réf : Spécificité tumorale améliorée de TG6002, un vaccinia virus oncolytique armé, dont deux gènes impliqués dans le métabolisme des nucléotides ont été supprimés – The Enhanced Tumor Specificity of TG6002, an Armed Oncolytic Vaccinia Virus Deleted in Two Genes Involved in Nucleotide Metabolism, J. Foloppe, et al., Molecular Therapy Oncolytics – https://doi.org/10.1016/j.omto.2019.03.005

_________________

[1] Résolution : disparition totale des lésions CIN.
[2] Clairance virale : disparition des virus HPV de génotypes à haut risque présents lors de l’inclusion des patientes dans l’essai.

Source : Transgene








MyPharma Editions

ADC Therapeutics et Sophia Genetics s’associent dans un essai clinique pivot de phase II

Publié le 8 août 2019
ADC Therapeutics et Sophia Genetics s'associent dans un essai clinique pivot de phase II

ADC Therapeutics, société travaillant dans la découverte et le développement de médicaments en oncologie et spécialisée dans le développement de conjugués anticorps-médicaments (CAM), et Sophia Genetics, chef de file dans les médicaments fondés sur les données, ont annoncé avoir conclu une collaboration en vue d’identifier des marqueurs génomiques associés à une réponse clinique à l’ADCT-402 (loncastuximab tésirine).

DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

Publié le 8 août 2019
DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

DBV Technologies a annoncé avoir déposé une demande de licence biologique (BLA, Biologics License Application) auprès de la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicaments) pour Viaskin® Peanut dans le traitement des enfants de 4 à 11 ans allergiques à l’arachide.

Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Publié le 8 août 2019
Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie.

Sensorion : John Furey nommé membre indépendant du conseil d’administration

Publié le 7 août 2019
Sensorion : John Furey nommé membre indépendant du conseil d’administration

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pathologies de l’oreille interne, a annoncé que John Furey, dernièrement directeur des opérations chez Spark Therapeutics, l’un des principaux développeurs mondiaux de thérapies géniques, rejoindra le conseil d’administration en tant que membre indépendant du conseil.

Sanofi : feu vert européen pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère chez les adolescents

Publié le 6 août 2019
Sanofi : feu vert européen pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère chez les adolescents

Sanofi vient d’annoncer que la Commission européenne a étendu l’autorisation de mise sur le marché de Dupixent® (dupilumab) dans l’Union européenne (UE) aux adolescents de 12 à 17 ans présentant une forme modérée à sévère de dermatite atopique candidats à une thérapie systémique.

Inotrem : autorisation IND de la FDA pour une étude de Phase IIb avec son candidat médicament contre le choc septique

Publié le 6 août 2019
Inotrem : autorisation IND de la FDA pour une étude de Phase IIb avec son candidat médicament contre le choc septique

Inotrem, une société de biotechnologie spécialisée dans le contrôle de la réponse immunitaire lors de maladies inflammatoires aigües, telles que le choc septique, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) lui a accordé l’autorisation de procéder à une « Investigational New Drug » (IND) aux États-Unis dans le cadre de son étude ASTONISH (Phase IIb) visant à étudier la sécurité, la tolérance et l’efficacité de nangibotide (LR12), son candidat médicament pour le choc septique.

Imcyse : Thomas Taapken nommé au poste de directeur exécutif et président du conseil

Publié le 6 août 2019
Imcyse : Thomas Taapken nommé au poste de directeur exécutif et président du conseil

Imcyse, société belge qui développe des immunothérapies actives et spécifiques visant à traiter et prévenir des maladies chroniques sévères, vient d’annoncer la nomination de Thomas Taapken, un expert de l’industrie des biotechnologies, en tant que directeur exécutif et président du conseil d’administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents