Edition du 07-12-2019

Transgene : publication de nouvelles données confirmant le potentiel de TG4001 et TG6002

Publié le jeudi 6 juin 2019

Transgene : publication de nouvelles données confirmant le potentiel de TG4001 et TG6002Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la parution de deux publications scientifiques qui reflètent le potentiel de TG4001 et TG6002. Ces deux produits sont actuellement évalués dans des essais cliniques dont les résultats sont attendus au deuxième semestre de 2019. 

TG4001 dans Gynecologic Oncology

Les données confirment le potentiel de TG4001 (Tipapkinogen Sovacivec) administré en monothérapie pour traiter des lésions précancéreuses induites par le HPV (néoplasies intra-épithéliales du col de l’utérus de grade 2/3 – CIN 2/3).

. Ces données, avec un suivi à 30 mois des patientes, soutiennent fortement le développement clinique en cours de TG4001 dans les cancers HPV-positifs (y compris cancers de la tête et du cou). Des données d’efficacité d’un essai clinique de TG4001 en combinaison avec avelumab (NCT03260023) sont attendues au deuxième semestre de 2019.

. Après randomisation, 129 femmes ont reçu TG4001 et 63 ont reçu le placebo. Les résolutions[1] sont significativement plus nombreuses chez les patientes CIN 2/3 traitées avec TG4001 que dans le bras ‘placebo’ (24% vs. 10%, p < 0.05), quel que soit le type de papilloma virus identifié chez les patientes.

. La clairance virale[2] est plus élevée dans le groupe expérimental que dans le groupe ‘placebo’, quelle que soit la souche de HPV détectée au début du traitement (p < 0.01).
TG4001 est bien toléré avec des réactions au site d’injection comme effets secondaires les plus fréquents.

Réf : Efficacité et tolérance du vaccin thérapeutique Tipapkinogen Sovacivec anti-HPV dans les néoplasies intra-épithéliales du col de l’utérus de grade 2/3 : un essai randomisé de Phase 2 avec suivi des patientes pendant 2,5 ans. – The efficacy and safety of Tipapkinogen Sovacivec therapeutic HPV vaccine in cervical intraepithelial neoplasia grades 2 and 3: Randomized controlled phase II trial with 2.5 years of follow-up, D.M. Harper, et al., Gynecologic Oncology – https://doi.org/10.1016/j.ygyno.2019.03.250

 

TG6002 dans Molecular Therapy Oncolytics

Transgene fournit des données précliniques détaillées sur son virus oncolytique TG6002. Construit à partir d’une souche Copenhagen optimisée de vaccinia virus, TG6002 possède une double délétion brevetée TK-RR- et exprime le gène breveté FCU1. Ce gène permet la production d’une chimiothérapie
(5-FU) directement dans la tumeur.

. TG6002 est évalué dans un essai de Phase 1/2 chez des patients atteints de cancer colorectal (NCT03724071).

. TG6002 a un profil de tolérance et d’efficacité amélioré et se réplique de façon sélective dans les cellules tumorales.
L’activité prometteuse du virus oncolytique a été mise en valeur dans plusieurs modèles précliniques, en particulier dans les carcinomes colorectaux.

Réf : Spécificité tumorale améliorée de TG6002, un vaccinia virus oncolytique armé, dont deux gènes impliqués dans le métabolisme des nucléotides ont été supprimés – The Enhanced Tumor Specificity of TG6002, an Armed Oncolytic Vaccinia Virus Deleted in Two Genes Involved in Nucleotide Metabolism, J. Foloppe, et al., Molecular Therapy Oncolytics – https://doi.org/10.1016/j.omto.2019.03.005

_________________

[1] Résolution : disparition totale des lésions CIN.
[2] Clairance virale : disparition des virus HPV de génotypes à haut risque présents lors de l’inclusion des patientes dans l’essai.

Source : Transgene








MyPharma Editions

Ipsen : suspension clinique partielle pour les études IND120181 et IND135403 sur le palovarotène

Publié le 6 décembre 2019

Ipsen vient d’annoncer que, à la suite de discussions avec les autorités réglementaires américaines (FDA), une suspension clinique partielle, à effet immédiat, pour les enfants de moins de 14 ans avait été émise pour les études IND120181 et IND135403 évaluant le candidat médicament expérimental palovarotène dans le traitement chronique de la fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP) et des ostéochondromes multiples (MO), respectivement.

Celyad reçoit 2,5 millions d’euros supplémentaires de financement non-dilutif

Publié le 6 décembre 2019
Celyad reçoit 2,5 millions d'euros supplémentaires de financement non-dilutif

Celyad, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé qu’elle s’est vu octroyer 2,5 millions EUR de financement non-dilutif. Ce montant comprend 2,1 millions EUR de financement non-dilutif du SPW-Recherche de la Région Wallonne, qui soutiendra le développement des candidats CAR-T de la société pour le traitement des tumeurs solides, et 0,4 millions EUR d’incitants fiscaux non remboursables de l’INAMI.

La technologie de Genomic Vision utilisée pour caractériser des patients atteints d’Epilepsie myoclonique familiale de l’adulte

Publié le 6 décembre 2019
La technologie de Genomic Vision utilisée pour caractériser des patients atteints d’Epilepsie myoclonique familiale de l'adulte

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils moléculaires utilisant l’intelligence artificielle pour le contrôle qualité et la sécurité des modifications du génome, a annoncé que l’Institut de génétique humaine de l’Université de Duisburg-Essen (Allemagne), a développé un nouveau test pour identifier et caractériser les patients atteints de FAME (Family Adult Myoclonic Epilepsy), grâce à sa technologie de peignage moléculaire exclusive et son support scientifique.

Evolution de la gouvernance de Deinove

Publié le 6 décembre 2019
Evolution de la gouvernance de Deinove

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé qu’Emmanuel Petiot quittera ses fonctions de directeur général à compter du 31 décembre 2019.

Nicox : signature d’un accord sur Zerviate™ en Corée du Sud

Publié le 6 décembre 2019
Nicox : signature d’un accord sur Zerviate&#x2122; en Corée du Sud

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Samil Pharmaceutical pour le développement et la commercialisation en Corée du Sud de Zerviate™ (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Chiesi va investir 350 millions d’euros pour réduire l’empreinte carbone de ses aérosols-doseurs pour l’asthme et la BPCO

Publié le 4 décembre 2019
Chiesi va investir 350 millions d’euros pour réduire l’empreinte carbone de ses aérosols-doseurs pour l’asthme et la BPCO

Le groupe italien Chiesi a annoncé aujourd’hui à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25) son projet de mise sur le marché d’ici la fin de l’année 2025 d’un inhalateur-doseur pressurisé (pMDI) révolutionnaire, respectueux de l’environnement pour les patients souffrant d’asthme et de Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Sanofi va céder Seprafilm à Baxter pour 350 millions de dollars

Publié le 4 décembre 2019
Sanofi va céder Seprafilm à Baxter pour 350 millions de dollars

Baxter a annoncé la signature d’un accord en vue de l’acquisition de Seprafilm, barrière anti-adhérences et de ses accessoires associés auprès du groupe pharmaceutique Sanofi. La transaction s’élèverait à 350 millions de dollars, sous réserve des ajustements de clôture habituels, et devrait être conclue durant le premier trimestre 2020 au plus tard, une fois remplies les conditions prévues par l’accord.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents