Edition du 11-12-2019

Servier sélectionne Yposkesi pour la production BPF de vecteurs lentiviraux dans le cadre du développement de cellules CAR-T

Publié le mercredi 5 juin 2019

Servier sélectionne Yposkesi pour la production BPF de vecteurs lentiviraux dans le cadre du développement de cellules CAR-TLe laboratoire Servier et Yposkesi, la CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) spécialisée dans la production de vecteurs viraux pour les médicaments de thérapie génique, viennent de signer un accord de services de production. Servier a sélectionné Yposkesi pour développer et produire aux normes BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) des vecteurs lentiviraux pour accompagner le développement technologique de cellules CAR-T allogéniques. 

Les thérapies géniques basées sur les cellules ont donné des résultats prometteurs dans le traitement des hémopathies malignes. Jusqu’à présent, ces résultats positifs ont été obtenus principalement avec des produits CAR-T autologues. Cette approche consiste à prélever des cellules du patient pour produire un médicament pour ce même patient. Parmi les limites de cette technique, on note la nécessité de réaliser des aphérèses régulières sur le patient et le temps nécessaire pour obtenir un médicament conforme aux normes BPF. Les thérapies allogéniques offrent, pour leur part, la possibilité de produire de grandes quantités d’un médicament, et de rendre ainsi accessibles des traitements à un plus grand nombre de patients. Cependant, la production de cellules CAR-T allogéniques à grande échelle comporte encore un certain nombre de défis.

« Nous sommes heureux de collaborer avec Yposkesi, dont la capacité à produire des vecteurs lentiviraux de la meilleure qualité, et de façon robuste et durable, correspond aux strictes exigences de la production industrielle de thérapie CAR-T allogénique », souligne Pierre Venesque, Vice-Président Exécutif Industrie Servier. « La thérapie cellulaire CAR-T allogénique est très prometteuse, avec un énorme potentiel pour le traitement des patients souffrant de cancers ».

Selon les termes de l’accord, Servier aura accès aux compétences et à la technologie de niveau mondial d’Yposkesi en matière de production de vecteurs lentiviraux, ainsi qu’à ses ressources et capacités de développement analytique et d’évaluation de la qualité. Yposkesi dispose d’une expertise éprouvée dans le domaine de la production de lentivirus avec plusieurs douzaines de lots utilisés dans des essais cliniques en Europe et aux Etats-Unis. Servier bénéficiera de cette expertise pour le développement de cellules CAR-T.

Ce partenariat peut déboucher sur un accord d’approvisionnement à long terme de vecteurs lentiviraux, à mesure que Servier approchera des étapes de commercialisation.

« Yposkesi est ravi de cet accord avec Servier et de contribuer à faire d’une innovation thérapeutique une réalité pour les patients », indique le Dr. Frédéric Revah, Président d’Yposkesi. « La production est un élément clé du développement des thérapies géniques, où l’expertise et la disponibilité des capacités sont déterminantes pour permettre l’accès des patients à ces traitements. Notre objectif est de fournir une expertise industrielle, de l’innovation et des services de support à nos partenaires, pour accélérer le développement de ces traitements innovants ».

L’oncologie est une priorité stratégique pour Servier et un axe central de sa recherche. Sept-cents collaborateurs Servier dans 50 pays contribuent au développement de solutions thérapeutiques innovantes en oncologie. Au cours des deux prochaines années, l’oncologie représentera 50% du budget de R&D du Groupe. Actuellement, cinq traitements sont disponibles sur le marché et le Groupe développe 12 nouvelles options thérapeutiques. Dans le cadre de sa recherche, Servier a noué 21 partenariats dans ce domaine avec des institutions académiques, des partenaires industriels ou des sociétés de biotechnologie. La Recherche Servier en oncologie est axée sur les traitements visant à restaurer la mort cellulaire programmée (apoptose) des cellules cancéreuses et à mobiliser le système immunitaire contre les cellules cancéreuses (immuno-oncologie). Pour en savoir plus sur les CAR-T.

Source : Yposkesi / Servier








MyPharma Editions

LNC Therapeutics et l’INRA partenaires pour étudier les propriétés anti-inflammatoires des bactéries du microbiome intestinal

Publié le 11 décembre 2019
LNC Therapeutics et l’INRA partenaires pour étudier les propriétés anti-inflammatoires des bactéries du microbiome intestinal

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants utilisant le potentiel du microbiome intestinal, a annoncé la mise en place d’un partenariat de recherche avec l’INRA, pour l’étude des relations entre le microbiome intestinal et les maladies inflammatoires.

Transgene et BioInvent : des données précliniques positives pour BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 11 décembre 2019
Transgene et BioInvent : des données précliniques positives pour BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et BioInvent, société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d’anticorps immunomodulateurs innovants contre le cancer, ont annoncé des résultats précliniques in vitro et in vivo particulièrement convaincants pour BT-001, un virus oncolytique (VO) exprimant un anticorps anti-CTLA4 et la cytokine GM-CSF.

Sanofi et Regeneron annoncent leur intention de restructurer leur accord de collaboration sur les anticorps Kevzara® et Praluent®

Publié le 11 décembre 2019
Sanofi et Regeneron annoncent leur intention de restructurer leur accord de collaboration sur les anticorps Kevzara® et Praluent®

Sanofi et Regeneron ont annoncé leur intention de restructurer leur collaboration sur les anticorps dans une optique de simplification. Cette restructuration concerne plus particulièrement Kevzara® (sarilumab) et Praluent® (alirocumab) et donnera lieu à la mise en place d’un accord de redevances.

Valneva nomme des spécialistes des vaccins Stanley Plotkin et Anna Durbin à son Conseil Scientifique

Publié le 10 décembre 2019
Valneva nomme des spécialistes des vaccins Stanley Plotkin et Anna Durbin à son Conseil Scientifique

Valneva a annoncé hier la nomination de deux experts des vaccins de renommée mondiale à son Conseil Scientifique (SAB). Le Dr. Stanley A. Plotkin, MD, et le Dr. Anna Durbin, MD, viennent de rejoindre le SAB de Valneva.

LEO Pharma conclut un contrat d’option avec Ubiquigent pour l’accès à de nouveaux composés

Publié le 10 décembre 2019
LEO Pharma conclut un contrat d’option avec Ubiquigent pour l’accès à de nouveaux composés

Ubiquigent et LEO Pharma viennent d’annoncer avoir conclu un contrat d’option qui octroie à LEO Pharma l’accès à deux nouveaux composés. L’annonce résulte d’un précédent contrat établi entre les parties dans le cadre du LEO Pharma Open Innovation. En vertu des dispositions du dernier accord, LEO Pharma versera à Ubiquigent une commission initiale suivie de frais complémentaires à la levée de l’option, ainsi que des paiements échelonnés ultérieurs éventuels.

Recherche : Owkin s’associe à NVIDIA et King’s College London pour apporter aux hôpitaux des capacités d’IA

Publié le 10 décembre 2019
Recherche : Owkin s’associe à NVIDIA et King’s College London pour apporter aux hôpitaux des capacités d’IA

Owkin, entreprise française spécialiste des technologies d’IA (Intelligence artificielle) dans la recherche médicale, a dévoilé sa collaboration avec NVIDIA et le King’s College London (KCL). Owkin entend démontrer qu’une architecture de Federated Learning (ou “apprentissage fédéré”) est aussi pertinente que le modèle traditionnel d’analyse par centralisation des données mais aussi beaucoup plus sûre pour protéger les données personnelles des patients.

XBiotech annonce un accord pour céder à Janssen l’anticorps bermekimab

Publié le 10 décembre 2019
XBiotech annonce un accord pour céder à Janssen l'anticorps bermekimab

La société américaine XBiotech a annoncé qu’elle avait conclu un accord définitif avec Janssen Biotech, société pharmaceutique Janssen de Johnson & Johnson, pour lui céder le nouvel anticorps de XBiotech (bermekimab) qui neutralise l’interleukine-1 alpha (IL-1⍺). L’IL-1⍺ favorise l’inflammation causant des maladies dans un large éventail de conditions médicales.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents