Edition du 05-04-2020

Servier sélectionne Yposkesi pour la production BPF de vecteurs lentiviraux dans le cadre du développement de cellules CAR-T

Publié le mercredi 5 juin 2019

Servier sélectionne Yposkesi pour la production BPF de vecteurs lentiviraux dans le cadre du développement de cellules CAR-TLe laboratoire Servier et Yposkesi, la CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) spécialisée dans la production de vecteurs viraux pour les médicaments de thérapie génique, viennent de signer un accord de services de production. Servier a sélectionné Yposkesi pour développer et produire aux normes BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) des vecteurs lentiviraux pour accompagner le développement technologique de cellules CAR-T allogéniques. 

Les thérapies géniques basées sur les cellules ont donné des résultats prometteurs dans le traitement des hémopathies malignes. Jusqu’à présent, ces résultats positifs ont été obtenus principalement avec des produits CAR-T autologues. Cette approche consiste à prélever des cellules du patient pour produire un médicament pour ce même patient. Parmi les limites de cette technique, on note la nécessité de réaliser des aphérèses régulières sur le patient et le temps nécessaire pour obtenir un médicament conforme aux normes BPF. Les thérapies allogéniques offrent, pour leur part, la possibilité de produire de grandes quantités d’un médicament, et de rendre ainsi accessibles des traitements à un plus grand nombre de patients. Cependant, la production de cellules CAR-T allogéniques à grande échelle comporte encore un certain nombre de défis.

« Nous sommes heureux de collaborer avec Yposkesi, dont la capacité à produire des vecteurs lentiviraux de la meilleure qualité, et de façon robuste et durable, correspond aux strictes exigences de la production industrielle de thérapie CAR-T allogénique », souligne Pierre Venesque, Vice-Président Exécutif Industrie Servier. « La thérapie cellulaire CAR-T allogénique est très prometteuse, avec un énorme potentiel pour le traitement des patients souffrant de cancers ».

Selon les termes de l’accord, Servier aura accès aux compétences et à la technologie de niveau mondial d’Yposkesi en matière de production de vecteurs lentiviraux, ainsi qu’à ses ressources et capacités de développement analytique et d’évaluation de la qualité. Yposkesi dispose d’une expertise éprouvée dans le domaine de la production de lentivirus avec plusieurs douzaines de lots utilisés dans des essais cliniques en Europe et aux Etats-Unis. Servier bénéficiera de cette expertise pour le développement de cellules CAR-T.

Ce partenariat peut déboucher sur un accord d’approvisionnement à long terme de vecteurs lentiviraux, à mesure que Servier approchera des étapes de commercialisation.

« Yposkesi est ravi de cet accord avec Servier et de contribuer à faire d’une innovation thérapeutique une réalité pour les patients », indique le Dr. Frédéric Revah, Président d’Yposkesi. « La production est un élément clé du développement des thérapies géniques, où l’expertise et la disponibilité des capacités sont déterminantes pour permettre l’accès des patients à ces traitements. Notre objectif est de fournir une expertise industrielle, de l’innovation et des services de support à nos partenaires, pour accélérer le développement de ces traitements innovants ».

L’oncologie est une priorité stratégique pour Servier et un axe central de sa recherche. Sept-cents collaborateurs Servier dans 50 pays contribuent au développement de solutions thérapeutiques innovantes en oncologie. Au cours des deux prochaines années, l’oncologie représentera 50% du budget de R&D du Groupe. Actuellement, cinq traitements sont disponibles sur le marché et le Groupe développe 12 nouvelles options thérapeutiques. Dans le cadre de sa recherche, Servier a noué 21 partenariats dans ce domaine avec des institutions académiques, des partenaires industriels ou des sociétés de biotechnologie. La Recherche Servier en oncologie est axée sur les traitements visant à restaurer la mort cellulaire programmée (apoptose) des cellules cancéreuses et à mobiliser le système immunitaire contre les cellules cancéreuses (immuno-oncologie). Pour en savoir plus sur les CAR-T.

Source : Yposkesi / Servier








MyPharma Editions

OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le 2 avril 2020
OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’analyse des données de l’étape 1 prévue au protocole de l’essai clinique de Phase 3 de Tedopi®, Atalante 1, a montré que le critère principal de cette étape avait été atteint. Cette étude est menée chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire (PD-1/PD-L1).

Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Publié le 1 avril 2020
Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats-médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, a annoncé le succès de l’étude de phase 2 de son candidat-médicament THN102 dans la maladie de Parkinson.

Johnson Johnson annonce un candidat vaccin contre le COVID-19

Publié le 1 avril 2020
Johnson Johnson annonce un candidat vaccin contre le COVID-19

Johnson & Johnson a annoncé la sélection d’un candidat vaccin COVID-19 à partir d’études sur lesquelles elle travaille depuis janvier 2020, l’élargissement significatif du partenariat existant entre Janssen, Pharmaceutical Companies de Johnson & Johnson et BARDA (Biomedical Advanced Research and Development Authority), ainsi que l’augmentation rapide de la capacité de production dans le but de fournir au niveau mondial plus d’un milliard de doses de vaccins.

NG Biotech annonce le lancement de son test de diagnostic rapide NG-Test® IgG-IgM COVID-19

Publié le 31 mars 2020
NG Biotech annonce le lancement de son test de diagnostic rapide NG-Test® IgG-IgM COVID-19

NG Biotech, société de biotechnologies spécialisée dans le développement, la production et la commercialisation de solutions de diagnostic rapide en santé, annonce aujourd’hui le lancement commercial de son test rapide de détection de l’infection au virus SARS-CoV-2, responsable de la pandémie de COVID-19.

Nicox : lancement de Zerviate aux Etats-Unis par son partenaire Eyevance Pharmaceuticals

Publié le 31 mars 2020
Nicox : lancement de Zerviate aux Etats-Unis par son partenaire Eyevance Pharmaceuticals

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé le lancement de ZERVIATE ™ aux Etats-Unis par son partenaire américain Eyevance Pharmaceuticals. Les collyres ont été expédiés aux grossistes nationaux la semaine dernière et sont désormais disponibles en pharmacie pour être délivrés aux patients sur ordonnance.

Sanofi : 1er patient traité hors États-Unis dans le cadre du programme mondial d’essais évaluant Kevzara® (COVID-19)

Publié le 30 mars 2020
Sanofi : 1er patient traité hors États-Unis dans le cadre du programme mondial d’essais évaluant Kevzara® (COVID-19)

Sanofi a annoncé qu’un premier patient hors États-Unis a été traité dans le cadre du programme mondial d’essais cliniques évaluant Kevzara® (sarilumab) dans la prise en charge de patients hospitalisés pour une forme sévère de COVID-19. Le programme mondial d’essais cliniques consacré à ce médicament vient d’être lancé en Italie, en Espagne, en Allemagne, en France, au Canada, en Russie et aux États-Unis – des pays touchés par la pandémie de COVID-19.

COVID-19 : Sanofi et Translate Bio collaborent pour développer un nouveau candidat-vaccin à ARNm

Publié le 27 mars 2020
COVID-19 : Sanofi et Translate Bio collaborent pour développer un nouveau candidat-vaccin à ARNm

Sanofi Pasteur, l’entité commerciale globale Vaccins de Sanofi et Translate Bio, une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager (ARNm), vont collaborer dans le but de développer un nouveau vaccin à ARNm contre le virus responsable de la COVID-19. Cette collaboration prend appui sur l’accord que les deux entreprises ont conclu en 2018 dans le but de développer des vaccins à ARNm contre différentes maladies infectieuses.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents