Edition du 19-09-2020

Trophos : fin du suivi du dernier patient de la phase II du TRO40303 dans l’infarctus aigu du myocarde

Publié le mercredi 2 octobre 2013

Trophos, la société pharmaceutique française qui développe des thérapies innovantes en neurologie et cardiologie, a annoncé mercredi la fin du suivi du dernier patient recruté dans l’étude de Phase II du TRO40303. Cette étude concerne des patients traités pour un infarctus aigu du myocarde (IM). Les données de cette étude seront présentées fin 2013.

Cette étude de Phase II de preuve du concept a été conçue pour évaluer l’efficacité et la tolérance du TRO40303, une nouvelle molécule développée par Trophos. TRO40303 est un modulateur du pore de transition de la mitochondrie qui présente de grandes propriétés cytoprotectives. Il est étudié dans le traitement des lésions d’ischémie-reperfusion (LIR) chez des patients frappés par un infarctus aigu du myocarde (IM).

Cet essai clinique fait partie du projet collaboratif européen MitoCare, financé à hauteur de 6 millions d’euros par la Commission Européenne dans le cadre du 7e Programme-Cadre de Recherche et Développement technologique. Ce projet est piloté par Trophos et réalisé par un consortium de 16 établissements européens, spécialisés en recherche clinique et fondamentale, en biomarqueurs, en imagerie et en informatique.

Au total, 165 patients ont été recrutés dans cet essai randomisé en double-aveugle contre placebo, conduit dans 10 sites cliniques répartis sur quatre pays européens (France, Norvège, Danemark et Suède). Ces patients ont reçu une dose unique de TRO40303 ou de placebo en injection intraveineuse juste avant une angioplastie primaire (AP) pour traiter un premier infarctus aigu du myocarde.

Le critère principal d’évaluation de l’étude est la réduction des lésions du muscle cardiaque. L’ampleur des dommages est évaluée en mesurant les protéines cardiaques, Troponine I et CK, qui sont libérées dans le sang lors de l’infarct. L’autre critère majeur de cette étude est la mesure de la taille de l’infarct en pourcentage de l’aire à risque, exprimé par l’indice de sauvetage myocardique. Ces paramètres sont mesurés grâce à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) du cœur, réalisée entre trois et cinq jours après l’intervention.

«Prévenir l’ouverture du pore de transition mitochondriale et les lésions tissulaires ultérieures causées par la reperfusion est une approche prometteuse dans le traitement des lésions d’ischémie-reperfusion, qui devrait réduire significativement la taille de l’infarct chez les patients STEMI », déclare le Pr. Dan Atar, Professeur de Cardiologie à l’Université d’Oslo (Norvège) et investigateur principal de l’étude. « Nous sommes impatients de partager, dès que les résultats seront disponibles, notre expérience clinique avec cette molécule innovante et de comparer les IRM cardiaques avec les biomarqueurs sanguins comme éléments pronostiques chez des patients STEMI. »

« Trophos est heureuse d’annoncer la fin de la partie clinique de l’étude MitoCare », ajoute le Dr. Wilfried Hauke, Directeur Médical de Trophos. « Le TRO40303 offre une option thérapeutique dans le traitement des infarctus du myocarde aigus. En réduisant les lésions tissulaires causées par les lésions d’ischémie-reperfusion, on devrait améliorer le pronostique à long terme chez ces patients. »

« Près de 1,6 million de procédures de reperfusion cardiaque sont pratiquées chaque année dans les hôpitaux et les cliniques spécialisées des seuls pays occidentaux », précise Christine Placet, Présidente du Directoire de Trophos. « Le programme MitoCare s’intègre parfaitement dans la stratégie et le pipeline de Trophos, qui visent à créer de la valeur en ciblant des marchés de niche à forts besoins médicaux. »

Source : Trophos








MyPharma Editions

Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Publié le 18 septembre 2020
Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Servier et Precision BioSciences, une société biotechnologique développant des traitements par correction génique in vivo et à base de cellules CAR T allogéniques avec sa plateforme d’édition de génomes ARCUS®, ont annoncé que les sociétés avaient ajouté deux cibles supplémentaires pour le cancer hématologique au-delà de la protéine CD19 ainsi que deux cibles de tumeurs solides à son accord de développement et de licence commerciale concernant son traitement à base de cellules CAR T.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu’à 300 millions de doses de leur vaccin à l’UE

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu'à 300 millions de doses de leur vaccin à l'UE

Sanofi et GSK ont signé le 18 septembre 2020 un accord définitif avec la Commission européenne (CE) en vue de la fourniture de jusqu’à 300 millions de doses d’un vaccin contre la COVID-19, dès lors que celui-ci sera approuvé. Le candidat-vaccin repose sur la technologie à base de protéine recombinante que Sanofi a employée pour produire un vaccin contre la grippe et sur l’adjuvant développé par GSK.

COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l’UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l'UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Le groupe Pfizer et la société BioNTech ont annoncé qu’ils avaient conclu des discussions exploratoires avec la Commission Européenne concernant une proposition d’approvisionnement de 200 millions de doses de leur candidat-vaccin expérimental à ARNm BNT162 contre le SARS-CoV-2 aux États membres de l’Union européenne (UE), avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires. Les livraisons devraient débuter d’ici la fin 2020, sous réserve de succès clinique et d’autorisation réglementaire.

LEO Pharma : nomination d’un nouveau vice-président exécutif chargé des RH et de la communication

Publié le 18 septembre 2020
LEO Pharma : nomination d'un nouveau vice-président exécutif chargé des RH et de la communication

LEO Pharma vient d’annoncer la nomination de Dennis Schmidt Pedersen au sein de l’équipe de direction en tant qu’Executive Vice President Global People & Communications à compter du 1er septembre 2020.

Fondation Sanofi Espoir : le Dr Jean-Christophe Rufin nommé Président

Publié le 18 septembre 2020
Fondation Sanofi Espoir : le Dr Jean-Christophe Rufin nommé Président

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé la nomination du Dr Jean-Christophe Rufin à la présidence de la Fondation d’entreprise Sanofi Espoir. Jean-Christophe Rufin succède à Xavier Darcos, qui présidait la Fondation depuis 2015.

Nicox : changement dans l’équipe de direction

Publié le 18 septembre 2020
Nicox : changement dans l’équipe de direction

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé un changement dans son équipe de direction. Le Dr. Tomas Navratil, PhD, Executive Vice President & Head of Research & Development du Groupe Nicox et General Manager de Nicox Ophthalmics, Inc. quittera ses fonctions le 16 octobre 2020 pour poursuivre d’autres opportunités professionnelles.

Le Top 10 des médicaments les plus vendus dans le monde en 2019

Publié le 17 septembre 2020
Le Top 10 des médicaments les plus vendus dans le monde en 2019

Dans son dernier bilan économique des entreprises du médicament, le LEEM propose un panorama du marché pharmaceutique mondial ainsi que le classement des dix produits les plus vendus dans le monde en 2019 et des principales aires thérapeutiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents