Edition du 26-09-2021

Un « optimisme excessif  » des Français sur leur état de santé

Publié le jeudi 28 novembre 2013

Selon le dernier baromètre santé d’AXA Prévention, les Français feraient preuve d’un optimisme excessif lorsqu’ils jugent leur état de santé. 86% d’entre eux se sentent en bonne santé. Pourtant, les indicateurs de forme révèlent que leur état de santé réel est loin d’être aussi bon … Seuls 2 Français sur 10 seraient réellement en pleine forme.

Ainsi, près de 9 Français sur 10 se sentent en bonne santé. Parmi eux, 22% estiment être en très bonne santé (ils sont moins nombreux que l’an dernier ; où c’était le cas pour 26% d’entre eux) et 64% en bonne santé.

Néanmoins, à la lecture des 5 indicateurs de santé *, seuls 24% des Français sont vraiment en bonne santé contre 27% en 2012, car ils ont un score positif sur les 5 indicateurs de forme. En 2013, 11% sont positifs sur un seul indicateur, et sont clairement en mauvaise santé (12% en 2012).

Les moins de 25 ans sont les plus stressés

53% des moins de 25 ans reconnaissent subir un stress élevé. Les 25-34 ans sont tout autant stressés à 52%. A l’inverse, les plus âgés sont les plus zen : seuls 24% des 65 ans et plus déclarent subir un stress élevé.

La dépression touche plus particulièrement les 25-34 ans : 31% d’entre eux en souffre. Ce n’est guère mieux pour les moins de 25 ans, puisque 28% sont concernés. Là encore, les plus âgés sont les plus épargnés : seuls 13% des 65 ans et plus sont confrontés à la dépression.

Interrogés sur la qualité de leur sommeil (insomnie, difficultés d’endormissement ou réveils nocturnes), c’est globalement entre 25 et 34 ans que les Français dorment le moins bien (41% d’entre eux). Les 65 ans et plus, ne sont, eux, que 17% à rencontrer des problèmes de sommeil.

28% des Français sont en surpoids important ou obèses

D’après l’IMC, seul 1 Français sur 2 affiche un poids normal. Alors que 20% des Français présentent un surpoids léger, ils sont 12% à être en surpoids important et 16% sont obèses.  C’est à partir de 65 ans que les Français sont les plus nombreux à présenter un surpoids important : 40% d’entre eux sont concernés, tout comme 35% des 55-64 ans.

10% des moins de 25 ans sont en surpoids important ou obèses. 13% sont en léger surpoids, c’est beaucoup plus qu’en 2012 où ils étaient seulement 4%. A noter également que 11% des moins de 25 ans sont en état de dénutrition.

 37% des Français ont une consommation d’alcool à risque

Alors que 81% des Français consomment de l’alcool, 37% présentent une consommation d’alcool à risque pour la santé*. Cette consommation excessive concerne tout particulièrement les 65 ans et plus (59% d’entre eux).

Chiffre alarmant : 13% des Français sont alcoolodépendants. Parmi eux, on compte 19% des 65 ans et plus et tout autant de moins de 25 ans, souvent adeptes de pratiques occasionnelles comme le ‘binge drinking’.

Des comportements à risques

Il s’avère que 21% des Français grignotent entre les repas, 26% fument, 37% ont une consommation d’alcool à risque, et 29% n’ont pas de relations sociales régulières.

3 nouveaux indicateurs ont été introduits cette année, qui révèlent que 48% des personnes consultées n’effectuent pas un suivi médical régulier, 58% n’ont pas une alimentation équilibrée et 66% n’ont pas une activité physique suffisante. A savoir, 30 minutes de marche par jour, réduit de 50% les risques de maladies cardiovasculaires, de 40 % les risques de diabète et de 30 % les risques d’insomnie.

Si 31% des Français ont un faible niveau de pratique, c’est aux âges théoriquement les plus actifs, entre 25 ans et 54 ans que le niveau de pratique est le plus bas : 37% des 25-34 ans / 38% des 35-44 ans / 34% des 45-54 ans.

* L’état de santé des Français a été mesuré à l’aide de 5 indicateurs de forme : un poids normal ou léger surpoids (IMC), un sommeil de qualité (échelle MOS SLEEP), pas ou peu de stress (échelle de Cungi, qui mesure l’état de stress de l’individu), l’absence de dépression (échelle Mini selon le test international d’évaluation de la dépression)et l’absence de maladie grave ou chronique.

 Source : Enquête online TNS Sofres pour AXA Prévention réalisée du 2 au 8 juillet 2013 auprès d’un échantillon national représentatif de 1004 personnes








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents