Edition du 26-09-2022

Un projet de bio-cluster « Brain & Mind » en région parisienne

Publié le vendredi 26 août 2022

Un projet de bio-cluster « Brain & Mind » en région parisienneLe 13 septembre 2022, la Fondation FondaMental, l’Institut du Cerveau et l’Institut de la Vision présenteront leur projet de bio-cluster « Brain & Mind » devant un jury d’experts internationaux. Ce projet fédère déjà plus de 50 partenaires scientifiques, médicaux et industriels dans le but de créer, en région parisienne, un écosystème de renommée internationale sur la recherche en neurosciences et santé mentale.

Plus de 1,5 milliard de personnes dans le monde souffrent de maladies du système nerveux (Dépressions, maladie d’Alzheimer, de Parkinson, sclérose en plaques, épilepsie, tumeurs cérébrales, paraplégie, cécité, surdité…), et avec le vieillissement de la population, ce chiffre continue de croître. En 10 ans, le nombre de prescriptions pour troubles mentaux a ainsi augmenté de 60 %, ce qui en fait la première cause d’invalidité et la première cause de dépenses directes et indirectes de santé.

Il existe en France, et notamment à Paris et en proche couronne, un immense réservoir d’innovations potentielles si tous les acteurs publics et privés travaillent ensemble : grands groupes des industries de santé, startups, EPST (établissements publics à caractère scientifique et technologique), universités et hôpitaux, etc. Le projet « Brain & Mind », en créant une dynamique commune appuyée par des moyens, des infrastructures et de la visibilité, a pour ambition de fédérer les communautés scientifiques, cliniques et technologiques de la neurologie, de la psychiatrie et des déficiences sensorielles, adulte et enfant, autour d’un leadership français et de réimaginer le développement d’approches thérapeutiques et de prévention. La Fondation FondaMental, l’Institut du Cerveau et l’Institut de la Vision partagent la conviction qu’il existe aujourd’hui des opportunités exceptionnelles pour faire face à la gravité de la situation.

Faire de la région parisienne le leader de l’innovation en neurosciences

Grâce aux avancées de la science et de la médecine dans l’imagerie cérébrale, la biologie moléculaire, la génétique, les sciences de l’ingénieur, l’intelligence artificielle et l’analyse des données (entre autres disciplines), la compréhension du fonctionnement cérébral progresse de façon fulgurante. La recherche nécessite désormais une interdisciplinarité en neurosciences, entre soins aigus, prises en charge au long cours et prévention, entre neurologie, santé mentale et organes sensoriels, qui sera facilitée par le bio-cluster « Brain & Mind ».

Alors que des investissements massifs sont lancés aux Etats-Unis et en Chine autour des “brain tech”, plusieurs éléments clés manquent aujourd’hui en France pour participer à la compétition mondiale, notamment les approches d’innovation participative, la capacité à lancer rapidement des essais de développement de produits, des infrastructures légères permettant de réellement prendre en compte la vie du patient, une approche coordonnée des bases de données patients ou encore l’accès aux financements pour les startups. Le bio-cluster « Brain & Mind » développera des projets d’innovation d’envergure soutenus par des plateformes technologiques transdisciplinaires, en adoptant des stratégies d’atténuation des risques dès les premières étapes afin de réduire les délais entre les phases de recherche et la mise à disposition auprès des personnes malades.

Un projet à fort impact social au service des patients, des aidants et des soignants

« Brain & Mind » a pour but d’améliorer l’aide aux patients et aux soignants, avec un potentiel exceptionnel pour des nouveaux médicaments, des solutions thérapeutiques innovantes (thérapies régénératives, interfaces cerveau-machine éthiquement conçues pour compenser certains handicaps, solutions numériques, …), mais aussi des approches de prévention et de soutien à domicile des patients grâce à des programmes d’accompagnement scientifiquement validés.

Ce projet doit également permettre de redonner de l’élan et de l’attractivité aux disciplines neuropsychiatriques, à l’hôpital, dans le médico-social et en ville, dans le soin et dans l’industrie. Il participera à recréer des perspectives pour tous les soignants des hôpitaux psychiatriques, mais aussi pour ceux qui prennent en charge des patients psychiatriques à l’extérieur de l’hôpital. Il accélèrera la mobilisation pour la prévention notamment par un travail avec les complémentaires santé. Il construira ce qui permettra une meilleure intégration de la santé mentale et des neurosciences dans la formation initiale et continue et dans les politiques publiques.

Un potentiel économique exceptionnel pour la région Île-de-France

Le bio-cluster « Brain & Mind » réunit les trois principaux acteurs de la recherche en Neurosciences : la Fondation FondaMental, l’Institut du Cerveau et l’Institut de la Vision. Ils forment le coeur opérationnel autour duquel se réunissent les meilleurs instituts de recherche (réunis dans le DIM C-BRAINS) et hôpitaux (AP-HP dont Mondor, Salpêtrière, Necker Enfants-malades, Robert Debré, XV-XX, Saint-Anne, Fondation Hôpital Rothschild), ainsi que des industriels, assureurs santé et investisseurs (UCB Pharma, Siemens, Biogen, Roche, Malakoff Humanis …). L’Inserm, la mairie de Paris et le Conseil Régional soutiennent également le projet.

Le projet a déjà réuni plus de 94 millions d’euros grâce aux investisseurs privés et publics, et espère lever 200 millions d’euros, faire naître des dizaines de startups, et accélérer la croissance de startups existantes. Son approche entrepreneuriale, basée sur une grande agilité dans le management et l’investissement, assurera son attractivité pour les investisseurs à toutes les étapes du projet, par exemple en permettant aux complémentaires santé de s’investir particulièrement dans la prévention.

« Nous sommes aujourd’hui à l’aube d’une révolution scientifique et médicale dans le diagnostic, la compréhension et l’innovation thérapeutique en psychiatrie, », estiment José-Alain Sahel, porteur du projet, Marion Leboyer, directrice générale de la Fondation FondaMental, Alexis Brice, directeur général de l’Institut de Cerveau et Serge Picaud, directeur général de l’Institut de la Vision. “Le projet “Brain & Mind” a la capacité d’accélérer cette révolution et de redonner à la France une longueur d’avance sur l’ensemble de ces enjeux. Nous sommes extrêmement heureux que des équipes scientifiques, médicales et industrielles de tout premier plan nous aient rejoints pour porter ensemble ce projet unique dans ses ambitions et dans la coopération entre acteurs.”.

Source : Fondation FondaMental / Institut du Cerveau / Institut de la Vision








MyPharma Editions

Franck Fourès nommé directeur de l’Agence nationale du médicament vétérinaire

Publié le 26 septembre 2022
Franck Fourès nommé directeur de l’Agence nationale du médicament vétérinaire

Franck Fourès a été nommé directeur de l’Agence nationale du médicament vétérinaire de l’Anses par arrêté des ministres chargés de l’Agriculture et de la Santé du 29 juillet 2022. Il prendra ses fonctions le 1er novembre 2022.

La Fondation du Leem récompense 12 projets pour innover dans les parcours de santé

Publié le 26 septembre 2022
La Fondation du Leem récompense 12 projets pour innover dans les parcours de santé

Pour la troisième édition de son appel à projets sur l’innovation dans les parcours de santé, le Comité Exécutif de la Fondation du Leem a récompensé 12 lauréats avec une dotation totale de 300 000 euros.

Poxel : des résultats histologiques positifs dans la NASH lors de l’étude de phase II du PXL065

Publié le 26 septembre 2022
Poxel : des résultats histologiques positifs dans la NASH lors de l'étude de phase II du PXL065

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les troubles métaboliques rares, vient d’annoncer des résultats histologiques positifs de l’étude DESTINY-1 (étude d’efficacité et de sécurité de l’énantiomère R de la pioglitazone (PXL065) stabilisé par substitution au deutérium) dans la NASH.

Immunothérapie : Tollys présente au congrès OTS 2022 de nouvelles données démontrant l’activité antitumorale de son candidat TL-532

Publié le 26 septembre 2022
Immunothérapie : Tollys présente au congrès OTS 2022 de nouvelles données démontrant l’activité antitumorale de son candidat TL-532

Tollys, une société biopharmaceutique qui développe la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-Like 3 (TLR3), annonce aujourd’hui la présentation des données les plus récentes sur le TL-532, lors du congrès de la Oligonucleotide Therapeutics Society (OTS), à Phoenix (Arizona, Etats-Unis) le 3 octobre 2022 (poster numéro 30).

Maladies rares : lancement de la plateforme « RareSim » pour sensibiliser les professionnels de santé et réduire l’errance diagnostique

Publié le 26 septembre 2022
Maladies rares : lancement de la plateforme « RareSim » pour sensibiliser les professionnels de santé et réduire l’errance diagnostique

SimforHealth lance officiellement sa nouvelle plateforme de simulation numérique dédiée aux maladies rares. Afin de sensibiliser les professionnels de santé aux maladies rares et plus spécifiquement à la culture du doute et à la réduction de l’errance diagnostique, l’équipe de SimforHealth a répondu à l’appel à projet « Améliorer le dépistage et le retard du diagnostic » porté par Coalition Next.

Merck poursuit son développement en France avec 130M€ investis sur son site de production alsacien

Publié le 26 septembre 2022
Merck poursuit son développement en France avec 130M€ investis sur son site de production alsacien

Merck, le groupe allemand de sciences et technologies, vient d’annoncer un investissement complémentaire de 130 millions d’euros sur le site de production Life Science de Molsheim en Alsace. Ce nouvel investissement permettra un accroissement des capacités de production du site par la création d’une troisième unité de production d’assemblages à usage unique – projet Mobius®. Il conduira au recrutement de 800 nouveaux collaborateurs d’ici à 2028.

Servier accélère sa transformation digitale avec Google Cloud

Publié le 23 septembre 2022
Servier accélère sa transformation digitale avec Google Cloud

Servier, groupe pharmaceutique international, et Google Cloud annoncent une collaboration stratégique qui marque une nouvelle étape dans la transformation digitale initiée par Servier. Cet accord, centré sur l’usage de la data et de l’intelligence artificielle (IA), vise notamment à accroître les capacités d’innovation thérapeutique du Groupe au bénéfice des patients et dans le respect du cadre réglementaire applicable.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents