Edition du 18-09-2021

Accueil » Et aussi » Médecine » Recherche

Une avancée majeure dans la compréhension de la virulence de la bactérie Listeria chez l’homme

Publié le jeudi 11 juin 2009

Une avancée majeure dans la compréhension de la virulence de la bactérie Listeria chez l’hommeUne étude menée par des chercheurs de l’Institut Pasteur, associés à l’Inserm et à l’INRA, dévoile comment Listeria monocytogenes, la bactérie responsable de la listériose, module l’activité de tout son génome pour passer d’un état inoffensif à un état pathogène. Ces travaux, mis en ligne en édition avancée, seront publiés dans la revue Nature du 18 juin 2009.

La listériose est une infection bactérienne d’origine alimentaire causée par Listeria monocytogenes. Largement répandue dans la nature (eau, sol, végétaux, animaux), cette bactérie peut contaminer de nombreux aliments. Elle peut alors être à l’origine, chez des sujets à risque, comme les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes immunodéprimées, de septicémies, méningites ou encéphalites, mortelles dans 20 à 30% des cas.

Des chercheurs de l’Institut Pasteur, au sein de l’unité des Interactions bactéries cellules (unité Inserm 604, INRA USC2020), dirigée par Pascale Cossart, en collaboration avec d’autres groupes de l’Institut Pasteur (groupe Microorganismes et barrières de l’hôte, Inserm Avenir 604 ; unité postulante Génétique in silico, Génopole de l’Institut Pasteur) et une équipe suédoise, ont mis en évidence comment cette bactérie inoffensive de l’environnement devient un dangereux pathogène une fois hébergée par son hôte mammifère.

Grâce à de nouvelles puces à ADN, permettant d’analyser l’expression de tout le génome de la bactérie, gènes et régions situées entre les gènes, les scientifiques ont cherché à comparer l’activité de l’ensemble des gènes de la bactérie dans son état inoffensif et dans son état pathogène. Ils ont pour cela analysé la totalité des produits des gènes de la bactérie (les ARNs) et étudié leurs régulations lorsque la bactérie croît dans l’environnement ou dans l’hôte infecté (dans l’intestin ou dans le sang).
Obtenues à partir de l’ADN, support de l’information génétique, ces molécules d’ARN résultent de l’activité de la totalité des gènes. L’ensemble de tous les ARNs d’un génome à un temps donné s’appelle un transcriptome.

Les résultats de cette analyse dite « transcriptomique » ont d’abord montré que lorsque la bactérie atteint l’intérieur de l’intestin, puis la circulation sanguine, elle module massivement l’activité de son génome et active successivement différents groupes de gènes de virulence. De plus, 50 petits ARNs ont été identifiés. Certains sont absents de l’espèce non pathogène Listeria innocua : au moins deux de ces petits ARNs contribuent à la virulence de Listeria monocytogenes. Les chercheurs ont par ailleurs découvert une série de nouveaux types d’ARNs régulateurs qui existent sans doute aussi dans d’autres bactéries.

Ces travaux ouvrent la voie à la compréhension complète des mécanismes d’adaptation de Listeria lorsque la bactérie passe de l’environnement à l’hôte infecté. Ils ouvrent surtout aussi des perspectives nouvelles dans le domaine très compétitif que représente la régulation par les ARNs, dans toutes les espèces du monde
vivant.

En savoir plus
Lire la fiche de documentation sur la listériose de l’Institut Pasteur

Source : The Listeria transcriptional landscape from saprophytism to virulence, Nature, 18 juin 2009. Alejandro Toledo-Arana, Olivier Dussurget, Georgios Nikitas, Nina Sesto, Hélène Guet-Revillet, Damien Balestrino, Edmund Loh, Jonas Gripenland, Teresa Tiensuu, Karolis Vaitkevicius, Mathieu Barthelemy(8), Massimo Vergassola, Marie-Anne Nahori, Guillaume Soubigou, Béatrice Régnault, Jean-Yves Coppée, Marc Lecuit, Jörgen Johansson & Pascale Cossart.








MyPharma Editions

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

Publié le 16 septembre 2021
AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation reprise des inclusions de la part de l’ANSM (France) dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la part du MHRA (Royaume-Uni) et de l’autorité néerlandaise dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB15003) dans la mastocytose.

Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Publié le 16 septembre 2021
Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Clean Cells, filiale du groupe Clean Biologics offrant des prestations de services de contrôle qualité de produits biopharmaceutiques et la fabrication de starting materials, a annoncé un investissement de plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production à Montaigu-Vendée, près de Nantes.

Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Publié le 16 septembre 2021
Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Biocorp, société française qui développe des dispositifs médicaux et des systèmes d’administration de médicaments injectables et le groupe Merck, ont annoncé un accord portant sur le développement d’une version spécifique de Mallya afin de surveiller l’observance du traitement dans le domaine de l’hormone de croissance humaine (HCH). Biocorp percevra un versement de 3 M€ pour ce développement, ainsi que des revenus supplémentaires issus des ventes à venir.

NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

Publié le 16 septembre 2021
NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

NFL Biosciences, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce que son étude clinique de Phase II/III, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, a été approuvée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents