Edition du 23-01-2021

Vaccins: collaboration de recherche entre l’australien BioDiem et Vivalis

Publié le mercredi 23 mai 2012

BioDiem, société australienne développant des vaccins, a annoncé qu’elle a initié une collaboration de recherche avec VIVALIS, société biopharmaceutique française experte dans les technologies de production de vaccins. Objectif, évaluer la synergie du virus LAIV, propriété de BioDiem, avec la lignée cellulaire EB66®, propriété de Vivalis.

Les résultats positifs de cette évaluation pourront être utilisés comme base pour un nouvel accord entre les deux sociétés afin de tester la faisabilité de développement du virus LAIV de BioDiem comme vecteur sur la lignée cellulaire EB66®, propriété de VIVALIS. La technologie des vecteurs viraux est utilisée dans le domaine des vaccins pour fournir des protéines stimulant le système immunitaire. VIVALIS entreprend ces travaux afin d’accroître la valeur à fort potentiel de cette technologie dans les domaines d’applications de BioDem (l’utilisation de la EB66® dans le domaine de la grippe est exclue de l’accord)

BioDiem a une très grande expertise interne dans le domaine des virus vivants atténués de la grippe (LAIV). Disposant d’une technologie existante basée sur le LAIV pour la production de vaccins contre la grippe, BioDiem génère actuellement des revenus de licences en Inde et en Chine.

BioDiem propose de développer le virus LAIV comme une technologie à « vecteur » (transporteur) polyvalente, qui pourrait être utilisée pour créer de nouvelles variétés de vaccins dans différentes indications (aussi bien thérapeutiques que prophylactiques).

Ce vecteur sera développé afin d’avoir des avantages supplémentaires tels qu’un bon profil d’innocuité, une faible toxicité (puisque le coeur du vecteur est déjà fortement atténué), une excellente caractérisation du virus grâce un travail approfondi antérieur, et une capacité d’être modifiable à souhait pour cibler des maladies particulières.

Cette première collaboration implique que VIVALIS confirme que les souches LAIV de BioDiem se répliquent de manière satisfaisante dans la lignée cellulaire EB66® et étudie les effets sur les caractéristiques du virus. Durant cette phase, le collaborateur de longue date de BioDiem et développeur du LAIV, l’ « Institut de Médecine Expérimentale » de Saint-Pétersbourg, enverra un expert du LAIV pour travailler sur le site de VIVALIS.

Ce programme initial est prévu pour durer jusqu’à dix semaines. Après démonstration de croissance et de productivité, BioDiem négociera un autre accord avec VIVALIS sur un projet de recherche et développement à plus long terme visant à développer la technologie robuste de vecteur LAIV englobant la lignée cellulaire EB66® comme plateforme de production.

« VIVALIS est un partenaire idéal pour le développement de vaccins, avec une forte dimension commerciale, un historique de partenariats réussis et une technologie, la lignée cellulaire EB66®, internationalement établie. Nous sommes ravis de commencer cette collaboration et d’avancer sur le projet vecteur LAIV », déclare le Président de BioDiem, Julie Phillips.

Franck Grimaud, Président du Directoire et Majid Mehtali, Directeur Scientifique, co-dirigeants de VIVALIS, déclarent : « Le développement de la plateforme EB66® dans de nouveaux domaines est un objectif que nous avons maintenu depuis le lancement de la plateforme. Cet accord avec BioDiem, le second accord portant sur notre lignée cellulaire EB66® depuis le début de l’année, maintient nos objectifs en développant notre technologie EB66® dans des applications comme celles développées par BioDiem, dans le domaine des vaccins thérapeutiques et prophylactiques. Nous sommes impatients de travailler avec BioDiem dans ce programme et d’étendre notre relation vers un accord futur de développement de procédés, de bioproduction et de licence commerciale, puisque nous progressons à la fois dans le domaine du développement et du design de vaccins. »

Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Source : Vivalis








MyPharma Editions

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents