Edition du 08-12-2022

Valbiotis : première visite du premier patient dans l’étude clinique de mode d’action sur TOTUM•63 réalisée par l’INAF

Publié le vendredi 29 avril 2022

Valbiotis : première visite du premier patient dans l’étude clinique de mode d’action sur TOTUM•63 réalisée par l’INAFValbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques et cardiovasculaires, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de mode d’action sur TOTUM•63 réalisée par l’Institut sur la Nutrition et les Aliments Fonctionnels (INAF) de l’Université Laval à Québec dans le cadre du partenariat avec Nestlé Health Science. L’étude est aujourd’hui lancée, après avoir reçu les autorisations de Santé Canada et du CÉRUL2.

Cette étude co-conçue par Valbiotis en concertation avec les experts de l’INAF et de Nestlé Health Science dans le cadre du partenariat stratégique global, inclura 20 volontaires et devra explorer le mécanisme d’action de TOTUM•63 chez l‘Homme. Elle fournira des données additionnelles pour appuyer la communication scientifique et accompagner la commercialisation de TOTUM•63. Elle sera supervisée sur le plan scientifique par André MARETTE et Marie-Claude VOHL, Professeurs à la Faculté de médecine de l’Université Laval et chercheurs à l’INAF.

Murielle CAZAUBIEL, Directrice des Affaires Médicales, Réglementaires et Industrielles, membre du Directoire de Valbiotis, commente : « Cette étude exploratoire de mode d’action permettra d’identifier les mécanismes d’action de TOTUM•63 sur les sujets avec surpoids ou obésité associée à des perturbations métaboliques. Ainsi, ces données complèteront celles d’efficacité de l’étude clinique pivot de Phase II/III REVERSE-IT, actuellement en cours. Nous abordons cette dernière ligne droite vers le marché du prédiabète avec impatience, et remercions l’INAF et notre partenaire Nestlé Health Science pour leur implication à nos côtés. »

L’étude clinique de mode d’action sur TOTUM•63 devra explorer chez l’Homme les principales hypothèses de mode d’action établies grâce aux résultats des travaux précliniques. Elle inclura 20 volontaires présentant un surpoids ou une obésité associée à des anomalies métaboliques. Doté d’un grand nombre d’objectifs scientifiques, le protocole évaluera l’effet d’une administration de TOTUM•63 pendant 8 semaines sur de nombreux paramètres mécanistiques impliqués dans la physiopathologie du prédiabète et du diabète de type 2, au moyen d’explorations physiologiques approfondies : principalement l’absorption intestinale des nutriments, la métabolomique, l’inflammation, la composition du microbiote intestinal et les hormones gastro-intestinales (incrétines, dont le GLP-1).

Dans le cadre du partenariat stratégique global sur TOTUM•63, la première visite du premier patient annoncée aujourd’hui constitue une étape qui donne lieu à un nouveau paiement forfaitaire de Nestlé Health Science à Valbiotis, encaissable au cours du premier semestre 2022.

Sébastien PELTIER, CEO et Président du Directoire ajoute : « 2022 sera une année décisive dans l’accélération de notre calendrier clinique avec des résultats importants attendus sur nos principales indications. Dans le prédiabète, nous franchissons aujourd’hui une nouvelle étape qui matérialise la force du projet bâti avec notre partenaire Nestlé Health Science. Ensemble, nous avançons dans l’exécution de la feuille de route qui nous conduira demain au lancement d’un produit dont la valeur scientifique démontrée viendra soutenir son potentiel de commercialisation partout à travers le monde. Ce jalon est également l’occasion de bénéficier d’un nouveau paiement d’étape qui vient encore renforcer notre situation financière dans la poursuite de notre plan de marche stratégique ambitieux. »

____________________

1 Institut sur la Nutrition et les Aliments Fonctionnels (INAF)
2 Comité sectoriel en sciences de la santé des Comités d’éthique de la recherche avec des êtres humains de l’Université Laval

Source et visuel : Valbiotis








MyPharma Editions

Création d’une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Publié le 8 décembre 2022
Création d'une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Le projet « Maladies Infectieuses Émergentes 1H-EID », porté par Université Paris Cité, avec l’Institut Pasteur, l’École nationale vétérinaire d’Alfort, et Sorbonne Université, est lauréat de la deuxième vague de l’appel à manifestation d’intérêt « Compétences et Métiers d’Avenir » (AMI-CMA). Ce soutien de près de 5,9 M € pour 5 ans permettra de créer une Graduate School (École Universitaire de Recherche, EUR) offrant une formation multidisciplinaire d’excellence, basée sur la recherche, dans le domaine des maladies infectieuses émergentes.

Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Publié le 8 décembre 2022
Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) appliqués à l’immuno-oncologie, a annoncé aujourd’hui la nomination des Prof Antoine Italiano et Prof John Stagg à son comité scientifique.

COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

Publié le 7 décembre 2022
COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

SpikImm, entreprise de biotechnologie créée en 2021 par Truffle Capital en collaboration avec l’Institut Pasteur, se voit attribuer une participation du programme France 2030 à hauteur de 15 millions d’euros sur son projet « PROPHYMAB » soutenu dans le cadre de la Stratégie d’Accélération « Maladies Infectieuses Emergentes et Menaces NRBC ».

OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

Publié le 7 décembre 2022
OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

OmniSpirant, société biopharmaceutique irlandaise spécialisée dans le développement de thérapies géniques régénératives inhalées first-in-class, et EVerZom, société biopharmaceutique spécialisée dans la bioproduction de vésicules extracellulaires (ou exosomes), ont annoncé avoir obtenu un financement de 12,8 millions d’Euros dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe pour faire progresser le développement d’une thérapie génique régénératrice comme nouveau traitement dans le cancer du poumon.

Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Publié le 7 décembre 2022
Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Apmonia Therapeutics, société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques avec des applications thérapeutiques notamment dans le domaine de l’oncologie, a annoncé le lancement d’un programme de recherche et développement soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Biocorp obtient l’autorisation 510(k) pour Mallya® de la Food & Drug Administration américaine

Publié le 7 décembre 2022
Biocorp obtient l’autorisation 510(k) pour Mallya® de la Food & Drug Administration américaine

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, annonce aujourd’hui qu’elle a reçu l’autorisation 510(K) de la FDA (Food & Drug Administration) pour la commercialisation aux Etats-Unis de Mallya, son dispositif médical intelligent rendant les stylos à insuline connectés.

France Biotech annonce la création d’une task force dédiée à l’immobilier en sciences de la vie

Publié le 6 décembre 2022
France Biotech annonce la création d’une task force dédiée à l’immobilier en sciences de la vie

Aujourd’hui plus de 60% des acteurs des sciences de la vie considèrent que le manque d’immobilier dédié est le principal frein à leur développement en France[1] et, de plus, les premiers retours de l’enquête préliminaire du Panorama France 2022 confirment que 30% des entreprises healthtech rencontrent des difficultés à trouver des locaux.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents